Chapelle orthodoxe à Oia

Dans mon précédent message du 21 mars j'annonçais une croisière sur le Bavaria 37 Cruiser Fumia pour la semaine du 17 au 24 octobre 2015. Nous prendrons le bateau à Kos, la ville natale du père de la médecine Hippocrate, anciennement réputée pour sa soie et ses thermes, tout près de Bodrum et de la Turquie, le samedi 17 octobre en fin d’après-midi (arrivée à l’aéroport de Kos 17h35). Nous traverserons ensuite toute la mer Egée, l’archipel des Cyclades et une partie du Golfe Saronique jusqu’à Athènes où nous passerons la soirée du 23 octobre avant de rendre le bateau le samedi 24 en tout début de matinée.

Une croisière en voilier à la découverte des îles du Dodécanèse et des Cyclades ! 

L'esprit sera le même que dans toutes mes croisières : apprendre, découvrir et partager dans la bonne humeur. Il reste deux cabines doubles disponibles ; si vous voulez partager cette croisière merveilleuse avec nous, vous êtes les bienvenus à bord. Mon téléphone : +33 (0) 6 81 34 65 31. 

La température de l’eau à Santorin à la mi-octobre est en moyenne de 22°C. A quelques minutes près selon l’endroit où nous nous trouverons, l’aube nautique sera à 3h32 UTC (6h32 heure locale) et le crépuscule nautique aura lieu à 16h37 UTC (19h37 heure locale).

Bavaria 37C Fumia

Voici le plan de navigation de cette croisière :

Kos le port (auteur Mykenik)

Samedi 17 octobre : Départ de Kos Marina à 21h après le dîner. Cap 233° sur 2,23M pour déborder largement le phare d’Amoglossa. Quand on le voit au 180, on prend au 259° sur 17,5 M. Attention, les sondes ne doivent jamais être inférieures à 6M, sinon reprendre plus au nord. Au bout de 5,5M on doit voir le phare de Serinos au 360. Il devrait être 22h30 environ.

Amorgos Mon&stère de la Panarghia (auteur Oliwan)

Dimanche 18 octobre : Vers 0h30 on arrive au sud du phare de l’îlot Safonidi. On oblique alors au 275 sur 46,8 M - ce qui nous fait passer au bout de 36,5 M à 1,7M au nord du phare de l’îlot Liadi, vers 7h30. On arrive ainsi vers 9h30 au nord du phare d’Akrotiri, au nord-est d’Amorgos. On oblique alors au cap 225° sur 9,87 M jusqu’à voir au 90 vers 11h30 le phare St-Ilias, qui marque l’entrée de la baie de Katapola (Amorgos). 2,7 M au cap 100° conduisent dans la baie à Katapola où on accoste vers midi. 1h de visite, plus si on a dépassé 5kt durant la nuit (3h de visite si on tourne à 6 kt). Cité du poète Simonedes, Amorgos est surtout célèbre pour ses falaises, sa pêche et ses bancs de dauphins. Elle a été aussi le site de tournage du « Grand Bleu » de Luc Besson.

Départ à 13h de Katapola, cap 270° sur 9,8M. Vers 15h on voit au nord la pointe ouest de l’îlot Drima. On oblique alors au 306° sur 7,6M pour passer entre Schoinousa et Kato Koufounision. Ce faisant, on laisse à bâbord la tourelle métallique et son feu au milieu du chenal. Vers 16h30 on reprend le cap 270° sur 5,6M, jusqu’à voir peu après 17h30 la pointe ouest d’Irakleia dans le 180. On remonte alors au 334° sur 11M. Vers 19h30 on laisse à bâbord (270) la colonne porte-feu de 7m de haut, et quand on la voit moins d’un quart d’heure après dans le plein sud, on vire au 035° sur 2,63M, puis au 90° sur 1,18M. Vers 20h20 on devrait être amarrés à Naxos. Nuit à Naxos, sur la plus grande île des Cyclades. La légende veut que Thésée y abandonnât Ariane, qui y rencontra le dieu Dyonisos avec qui elle vécut heureuse et eut beaucoup d’enfants. De 300 ans d’occupation vénitienne, il reste un château, un  dédale de ruelles typiques à visiter, et l’ancienne école où enseigna Nikos Kazantsakis, l’auteur de Zorba Le Grec.

Lundi 19 octobre : Départ à 6h30 de Naxos, cap 316° sur 5,1M, jusqu’à être au nord de l’îlot d’Oikonomo (7h30). On prend alors le cap 270° sur 6,3M et vers 8h15 on redescend au cap 206° sur 5,2M. Peu après être passés entre le phare de l’îlot Portes et celui de la pointe Fokas, on découvre la baie de Paroikia (Paros) au fond de laquelle on va accoster (cap 90° sur 1,41M). On devrait être à Paros vers 9h30. Visite de Paros jusqu’à 11h. Ville typique des Cyclades bâtir autour du Kastro du XIIIe siècle, dont l’architecture rivalise avec celle de Mikonos, Paros possède la plus belle église de la mer Egée, la Katapoliani.

Paros Eglise Katapoliani (auteur Tango7174)

Départ de Paros à 11h, cap au 247° sur 3,73M. On laisse sur tribord le danger isolé du récif Paroikia, puis à bâbord la bouée verte et son feu, l’îlot Peponas et le récif Kaki Skala. Arrivés au point où on voit au 90 la pointe Nord de l’île Ravouras, on oblique au 226° sur 10,5M pour suivre les côtes d’Antiparos puis Dhespotikos. Vers 13h45 on devrait voir au 90 le phare au sud-ouest de Strongylo. On vire alors cap 132° sur 18M, jusqu’à arriver vers 17h15 au milieu du détroit entre Ios et Sikinos. On doit voir alors au 90 le phare de la pointe Fanari (Ios) et au 270 celui de la pointe Malta (Sikinos).

Santorini_Landsat (auteur - Nasa)

On prend alors le cap 155° sur 19,2M, qui nous amène vers 20h30 à l’entrée du cratère de Thira, et à 21h au centre de celui-ci. On voit alors l’entrée du port de Thira (cap 101°, 2,14M) près duquel on va mouiller vers 21h30 pour y passer la nuit. Thira (connue aussi sous le nom de Santorin) est un immense volcan au cratère inondé, endroit unique au monde qu’il faut absolument voir. C’est la plus grande « caldeira » active de Méditerranée, et aussi peut-être l’Atlantide décrite par Platon. La vue depuis la Chora est extraordinaire.

NB : une option consiste à ne pas s’arrêter à Paros, ce qui permet d’arriver à Santorin vers 19h30 et de mouiller de jour. Sinon Athinios Cove un peu au sud du village de Thira paraît offrir un quai avec 2,8 à 4m de profondeur. Athinios paraît la meilleure solution car « louper » Paros serait sans doute dommage. D’autre part, cette étape au portant ira sans doute plus vite que les 5 nœuds prévus.

Mardi 20 octobre : départ vers 20 heures de Santorin, après le dîner. On aura ainsi toute la journée pour visiter et se baigner. Cap au 308° sur 4,6M pour rejoindre la passe par laquelle on est rentré dans la baie de Santorin. Au moment où on voit le grand feu Fl 4s 71m au 90, on oblique au 280 sur 52,5M.

Mercredi 21 octobre : vers 7h, 15 minutes après avoir vu au 360 le phare de Paximadi (visible à 12M), on prend au nord (cap 360°) sur 8,1M. Vers 8h40 on prend au 90° de façon à passer au-dessus de la pointe Vani sur Milos, et au bout de 5,2M (vers 9h45) on prend au 140° de façon à pénétrer dans la baie de Milos. On descend celle-ci sur 3,23M et vers 10h30 le bateau devrait être amarré à Adamas dans la baie de Milos. On prendra 3h pour visiter Milos.

Milos-10 (auteur - Oliwan)

Vers 13h30 départ de Milos. Cap 317° sur 5,3M jusqu’à voir vers 14h35 au 90° un grand feu à 88m sur un îlot sans nom. On oblique alors au 021° sur 21,3M. Vers 18h30 on arrive au sud de Sériphos, et on voit au 270 le feu de la pointe Spathi. On prend alors le cap 360° sur 1,98M, et vers 18h50 on s’amarre dans le port de Lavadion (Lavadi) où on passe la nuit.

Jeudi 22 octobre : Visite de Lavadi sur Seriphos. On quitte le port à 11h, cap 180° sur 1,21M, puis dès que possible on prend le cap 90° sur 1,45M pour sortir de la baie de Lavadi. On prend alors au 360° sur 5,9M (ce qui nous fait passer entre Seriphos et l’îlot de Vous). On prend alors au 270° sur 6,8M (on contourne Seriphos par le Nord). Vers 13h45 Seriphos est contournée et on prend le cap 323° sur 32M. On arrive ainsi vers 20h dans la baie du Cap Sounion,  d’où Egée se serait jeté dans la mer qui porte depuis son nom ; on mouille l’ancre pour la nuit au pied du temple de Poséidon.

Attica_06-13_Sounion_20_Temple_of_Poseidon (auteur - A

Vendredi 23 octobre : Visite du temple de Poséidon, baignade et départ à 11h. Cap 270° sur 2,33M (25 mn), puis cap 299° sur 2,27M (on suit la côte et on passe entre elle et l’ïlot de Goidouroniso). Puis, relevant au 90° peu avant midi le phare de Katafygi, on prend le cap 313° sur 14,6M. Se méfier de l’îlot de Kasidis vers lequel on passe vers 14h (fonds de 1m), le laisser bien à tribord. On prend ensuite vers 14h50 le cap 356° sur 4,29M et on arrive vers 15h45 à Alimos, une des marinas d’Athènes où l’on rend le bateau (au plus tard à 17h ce qui laisse de la marge). Soirée à Athènes (éventuellement dans le quartier de Plaka) et dernière nuit à bord.

Samedi 24 octobre : départ de bonne heure du bateau – au plus tard 9h, sans doute avant à cause des horaires d’avion.

La participation aux coûts de location du bateau est de 300 euros (450 euros pour un couple). Nous serons au maximum quatre à bord sur un bateau conçu pour huit. Nous disposerons d'un ou deux kits de snorkeling, de matériel de pêche à la traîne, et, pour ceux que cela intéresse, j'apporterai un sextant léger pour faire des points astro. Les quarts se feront à deux lors des deux nuits de navigation ; les débutants qui veulent découvrir la voile seront les bienvenus à bord.

(photos : Chapelle orthodoxe à Oia, auteur  : Kaikanne ; Kos le port, auteur : Mykenik ; Amorgos Monastère de la Panarghia : auteur Oliwan ; Paros Eglise Katapoliani : auteur Tango7174 ; Santorini_Landsat : auteur - Nasa ; Milos-10, auteur : Oliwan ; Attica_06-13_Sounion_20_Temple_of_Poseidon, auteur : A.Savin ; Pano_Seriphos_20030730, auteur : Wikinaut

Pano_Seriphos_20030730