DSC01512

Voici la suite des dessins que Franck Patay a ramenés de ses deux transatlantiques de ce printemps, et que nous publions avec son autorisation. Ce dessin est daté du 21 mars 2016. Il est intitulé : "Vague scélérate".

Pour ceux qui ne le sauraient pas encore, une vague scélérate est une vague océanique très haute et soudaine, se détachant nettement par sa hauteur du train de vagues auquel elle participe (au moins 2,1 fois la hauteur significative). Elles sont difficiles à observer de part la soudaineté de leur formation et la brièveté de leur existence. Jusqu'au milieu du XXe siècle l'existence de telles vagues était mise en doute par la communauté scientifique, les accusant de participer du folklore maritime. Une frégate britannique ayant mesuré une vague de ce type de 20m de haut a obligé les scientifiques à revoir leurs positions. Actuellement, l'observation par satellite des vagues océaniques et des travaux effectués à partir de bateaux ou de plates-formes en mer permettent de mieux les connaître et de prévoir leur formation. 

D'après Wikipédia : "Les vagues scélérates peuvent atteindre des hauteurs crête à creux de plus de 30 mètres et des pressions phénoménales. Ainsi, une vague normale de 3 mètres de haut exerce une pression de 6 tonnes par mètre carré. Une vague de tempête de 10 mètres de haut peut exercer une pression de 12 tonnes par mètre carré. Une vague scélérate de 30 mètres de haut peut exercer une pression allant jusqu’à 100 tonnes par mètre carré. Or, aucun navire n’est actuellement conçu pour résister à une telle pression". Le bon film néo-zélandais "Abandoned" (2015) décrit l'aventure du trimaran "Rose-Noëlle", de son skipper John Glennie et de son équipage (James Nalepka, Rick Hellriegel and Phil Hoffman), dérivant 119 jours suite à la rencontre d'une telle vague en 1989.

Une modélisation mise en place par la Direction générale de l'Armement et la société toulousaine Noveltis a permis en 2012 de créer le système d'alerte SAVaS, actualisé toutes les six heures et prévoyant sur sept jours les zones à risque de formation de vagues scélérates (cf. vidéo sur le site noveltis.com). Le système tient compte de la taille des bateaux. Breveté, le SAVaS a une clientèle axée sur le monde de l'offshore.

Photo : Vague scélérate (1940). Photo prise dans le Golfe de Gascogne au niveau de la ligne de sonde des 100 brasses. Auteur : NOAA

Vague scélérate