DSCN3838

DSCN3832

DSCN3833

DSCN3829

 

DSCN3817

 

DSCN3825

LDSCN3814uDSCN3830ndi 31 octobre  : Réveil à Livadhi à 7h, petit déjeuner à bord. Nous faisons quelques courses au Carrefour Express installé sur le port, puis on va se brosser les dents dans un bar. Il Passagio est fermé, nous atterrissons dans le bar à côté. Il est tenu par unn Grec qui a fait des études supérieures à Bordeaux, Démetrios. Démetrios nous accueille très gentiment ; il offre le café à Evelyne, offre des petits bouts de quatre-quart avec tous les cafés. Quand je vais régler l'addition, surprise : les cafés sont à trois euros pièce, contre deux euros partout ailleurs. Démetrios nous offre maintenant des verres de Marakis ou Mazakis (je ne suis pas sûr d'avoir bien compris le nom), une espèce d'ouzo sans anis parfumé à la sève d'un arbre qui pousse sur une seule île grecque. C'est très bon, c'est doux, délicieux. C'est quand même trois euros le café. Démétrios est un malin !

DSCN3839
DSCN3840

 

 

DSCN3842

DSCN3843

 

DSCN3848

 

NDSCN3851ous DSCN3857finissons par partir à 10h35, direction Milos, puis Santorin. Le vent nous plaque contre le quai. Nous dégageons l'arrière du bateau en avançant contre une garde montante, aidés en cela par un grand pare-battage horizontal qui court le long du quai. J'annonce la météo à mes équipiers : elle prévoit des vents de 12 m/s avec rafales à 15 m/s durant l'après-midi et la nuit (ça fait 25 à 30 noeuds), avec des creux de 2m. Ca ne dérange pas mes équipiers.
DSCN3858DDSCN3863ans la pratique on va trouver en mer des vents de 20 à 25 noeuds de SSE, tournant au NE 6 Beaufort avec quelques passages à 30 noeuds, avec au début des vagues de 1m. Evelyne très contente a beaucoup barré. On pense qu'elle a tapé douze noeuds à quelques reprises. Un pari perdu sur la vitesse qu'on pourrait atteindre avec le Nena me coûte une première bouteille de champagne. Le bateau avance bien, malgré le bord de chute du génois qui ne ressemble plus à rien. La bande anti-UV a été mangée par les mites, et la toile n'a plus aucune tenue. Le temps est couvert ; la visibilité reste correcte. On a le vent dans le quart arrière, le bateau surfant de façon très agréable. On arrive à 15h35 à Adhamas, petit port au fond à gauche du fjord de Milos. DSCN3866

 

 

 

J'DSCN3868yDSCN3869 gare le bateau dans la zone safe, dans la première "case" du port, entre la jetée des ferries et la nouvelle jetée. C'est bien fait, il y a de la profondeur et pas de problème d'enrochement. Nous nous mettons au fond, le long de la jetée. Des gens amarrés près du coin devant nous nous "aident", prenant la direction de l'amarrage à l'avant, jugeant sans doute que l'équipe que font Evelyne et Benoît est insuffisante. Il y en a même un qui monte à bord sans demander la permission.

 

 

 

DSCN3873

 

NDSCN3877ousDSCN3879 allons ensuite dans un petit bar très sympa, avec des chats très sympas aussi, dont un qui s'est mis à ronronner quand Evelyne l'a pris dans ses bras, rentrant et sortant ses griffes dans la polaire d'Evelyne au rythme de son bonheur d'être caressé. Chantal et Jean-Michel ont pris des omelettes, Evelyne et moi avons pris des crêpes (au sucre pour Evelyne, avec une glace vanille pour moi qui suis plus gourmand), avec des tasses de thé, noir pour les uns, vert pour les autres. Il est déjà 16h30, l'idée est de repartir vers 17h. Il y a du vent, ce qui ne devrait pas être le plus gros problème. Par contre quand on va avoir contourné Milos, on va avoir un cap qui devrait d'après la météo que je viens de consulter nous mettre non plus au grand largue, mais au bon plein. La nuit risque de secouer un peu. DSCN3876

 

A DSCN388917h05 nous quittons Adhamas. Nous rencontrons très vite des vents de NE de 27 noeuds et des creux de 2.5m. Il fait nuit, notre cap trop proche du lit du vent nous contraint à avancer au moteur tant que nous ne sommes pas en position de virer de bord pour entamer la descente le long des côtes de Milos. Nous recevons les vagues par l'avant ou le travers ; l'équipage commence à avoir le mal de mer, certains sont inquiets. Même Evelyne qui apprécie mal les distances (de nuit ce n'est pas facile) a peur que notre cap qui nous dirige vers le phare d'un îlot nous conduise à nous échouer sur lui - alors que la position du bateau sur GoogleEarth montre qu'on en est encore très loin. Quand quelqu'un suggère que nous fassions demi-tour, c'est visiblement la bonne solution. C'est à la fois dommage, car une demi-heure de plus dans les difficultés nous permettraient de prendre un cap au vent arrière avec un confort nettement supérieur, au moins jusqu'au sud de Milos, et peut-être même de tenir la nuit au portant. Et d'un autre côté, on ne peut pas imposer ce genre de décision à un équipage qui commence à avoir peur. D'autant que les prévisions ne sont que des prévisions, et que la météo en Méditerranée peut toujours se dégrader et donner des grains très violents. Nous rebroussons donc chemin sans regret, abandonnant l'idée de voir Santorin : ce sera pour une prochaine fois. A 19h15 nous sommes de retour à Adhamas. Nous garons le bateau au plus facile, le long du quai des bateaux à moteur (amarrage à tribord par l'embelle), Vu l'heure et le temps qu'il fait, personne n'y verra rien à redire.

Sailboat cruise in Greece in the Cyclades in november. From Livadhi (Serifos) to Adhamas (Milos). We then try to reach Santorini by night, but we give up because of the weather and return to spend the night in Adhamas, a very pretty little harbor well sheltered.

Photos :  Démetrios prend la commande de l'équipage du Nena, Livadhi 311016 ;  Le tableau est un portrait du père de Démetrios, que nous avons rencontré dans le bar, Livadhi 311016 ; L'équipage du Nena au complet dans le bar de Démétrios, Livadhi 311016 ; Dégustation du pousse-café de Démetrios, Livadhi 311016 ;  Démetrios, Livadhi 311016 ; Un des chats de Livadhi, 311016 ; Oratoire sur le port de Livadhi, 301016 ;  Barques dans le port de Livadhi, 311016 ; Chantal quitte le bar de Démetrios, Livadhi 311016 ;  Le port de Livadhi, 311016 ; Le Nena au port de Livadhi, 311016 ; Benoît embarque sur le Nena, Livadhi 311016 ; Départ de Livadhi, 311016 ;  Evelyne rentre les pare-battages, Livadhi 311016 ; Sortie du fjord de Livadhi, 311016 (1, 2 et 3) ; Le Nena à Adhamas (Milos) 311016 1 ; Les quais d'Adhamas (Milos) 311016 ; le clocher d'Adhamas (Milos) 311016 ; Goûter à Adhamas (Milos) 311016 (1, 2, 3 et 4) ; Adhamas (Milos) 011116 ; Le Nena à Adhamas (Milos) 311016 2. Auteur : Philippe Bensimon.

DSCN3867