Lever de soleil, en route pour Cythère 061116

En route vers Kapsali 061116

La pointe Sud de Cythère 061116

La pointe sud de Cythère 061116 2

Voici plus d'un mois que j'ai arrêté de publier mes récits de voyage. Je vous prie de m'en excuser, des problèmes informatiques étaient la cause de mon silence. J'ai récupéré ce week-end mon fidèle MacBook, et voici la suite de notre seconde croisière de novembre en Grèce, cette fois à la découverte des plus beaux sites du Péloponnèse. Lors de mon dernier message, j'en étais resté au départ de Lavrio, avec une jolie escale le temps d'une baignade à Cap Sounio.

Arrivée à Kapsali 061116 2
La pointe sud de Kapsali 061116

Arrivée à Kapsali 061116

L'entrée du port de Kapsali 061116

 

 

 

Le Bulk carrier Federal Matsura au large de Kythera, 051116

PhB, lever du jour 061116

Dimanche 6novembre 2016. A 2h07 je fais un point, qui nous met à 37° N/23°40'E. Nous avançons à 5 noeuds sur la route fond ; je corrige légèrement le cap du pilote automatique, le faisant passer au 216°. Le vent est devenu nul. A 6h02 je refais un nouveau point GPS, qui indique 36°42'N/23°27'E. Nous n'avons toujours pas de vent. Je fais une dernière correction sur le pilote automatique : nous passons désormais au cap 210°. A 7h35 nous croisons la route du Federal Katsura, un bulk carrier battant pavillon panaméen. Construit en 2005, il mesure 190,44m de long pour 23,6m de large ; le 22 janvier il était à la Nouvelle-Orléans. Le soleil est levé depuis une petite demi-heure ; le ciel au sud décoré de jolis cirrus. Un léger vent d’ouest s’est levé, et nous avançons tribord amures, au près toutes voiles dehors.

 

Une heure plus tard nous laissons à tribord Ahu, un autre bulk carrier immatriculé dans les Iles Marshall (Majuro), de 130,11m de long pour 23m de large. Construit en 2004, il est la propriété de Manta Denizcilik Nakliyat.

Ahu en Mer Ionnienne

Chapelle à Kapsali 061116

A 11h35, nous n’avons plus du tout de vent, et nous avons rentré les voiles pour avancer uniquement au moteur. A 13h32 nous passons au sud de la pointe sud de Cythère, et nous remontons la côte en direction de Kapsali, le petit port de Kythera que j'ai découvert il y a deux ans avec mon ami Franck Patay. A 14h04 nous sommes devant le port. Evelyne gare le bateau le long du quai, sur le flanc tribord, en zone safe. Anecdote : au moment de sauter à terre pour frapper les amarres sur le quai, nos équipiers ont hésité un instant à faire le saut, et le bateau en a profité pour s’écarter du quai sous l’effet du vent. Résultat : Caroline s’est baignée tout habillée. J’ai noté sur mon journal de bord : « Elle l’a bien pris ! Elle a même trouvé en souriant que l’eau était chaude ! C’est une fille super, qui encaisse bien, comme elle a bien encaissé sa première nuit de navigation, pas de souci à ce niveau là ». Un sloop est déjà rangé devant le bâtiment de la capitainerie - où je n'ai jamais vu le moindre capitaine. Nous prenons donc une place au fond du port, assez proche du bloc des sanitaires. Je me souviens qu'il y a deux ans, le garde-côte du port m'avait fait quitter la place occupée présentement par le sloop au motif que de grosses vedettes équipées par la plongée devaient y accoster. A 14h30 et le bateau est amarré sur pointes et sur gardes.

Déjeuner à bord à Kapsali 061116

Déjeuner à bord du Nena à Kapsali 061116 3

Déjeuner à bord du Nena à Kapsali 4

Les manœuvres terminées, nous déjeunons dans le cockpit. Il fait grand beau, le ciel est bleu et le soleil brille de tous ses feux. A 15h45 nous rangeons tout, fermons le bateau et partons nous balader. Les filles vont faire l’ascension du Kastro, le château bâti en haut d’une falaise qui domine la baie, et de la chora qui en est proche, tandis que j’emmène Evelyne voir la seconde baie de Kapsali. Je suis aussi à la recherche du garde-côte qui, il y a deux ans, avait son bureau qui donnait sur cette petite baie. Aujourd’hui il a du déménager (la crise ?), à moins que son poste n’existe qu’en haute saison. Je voudrais d’une part lui payer la nuit que nous nous apprêtons à passer ici, d’autre part lui demander un raccord pour remplir nos réservoirs d’eau. Un Grec qui passe m’indique ne pas savoir où trouver le garde-côte, et me propose de m’adresser à la capitainerie, qui semble fermée mais où quelqu’un habiterait pourtant. J’irai un peu plus tard, en rentrant au bateau. Effectivement, il y a bien là une famille ; quand je tape au carreau avec Evelyne, je me fais houspiller par une mégère peu accueillante. Mon Grec est mauvais, mais je parviens facilement à comprendre que je ne suis pas le bienvenu et que je n’ai aucune aide à attendre ici.

La baie de Kapsali 061116 2

La baie de Kapsali 061116 3

La baie de Kapsali 061116

La plage de Kapsali 061116La plage de Kapsali 3

Fontaine de Kapsali, 061116Kapsali, les portes protégées par des sacs de sable 061116Fontaine à Kapsali 061116 2

Kapsali 061116

Pour l’heure, Evelyne et moi profitons du soleil et de la douceur du temps pour nous promener le long de la plage de Kapsali, faire des photos et nous asseoir à la terrasse d’un café et boire des jus d’orange. La terrasse de l’autre côté de la rue est décorée de fanions découpés dans le la toile de voile. Nous sommes rejoints à 17h40 par Caroline et Lucille qui reviennent de leur balade ; le soleil commence déjà à baisser sur les falaises qui bordent la baie.

Le Kastel de Kythera 061116

Bâtiment, Kapsali 061106

Accès à la chapelle troglodyte de Kapsali 061116

 

Kapsali 061116 2

A 17h52 le soleil est couché. Les cirrus de ce matin ont fait place petit à petit à des nuages gris et lourds vers treize heures, qui ont depuis continué leur route vers le nord. Un banc de nuages blancs venu du sud barre désormais l’horizon, et n’annonce rien de bon ; il y a encore cependant de grands pans de ciel bleu au dessus de la baie. Claudine nous a rejoints il y a quelques minutes à la terrasse du café.

Kapsali, retour de baladeCoucher de soleil à Kapsali 061116Claudine à Kapsali 061116Coucher de soleil à Kapsali 061116 2Coucher de soleil à Kapsali 061116 3

 

Dans l’après-midi on a fait une école de nœuds : c’est la deuxième qu’on fait, ça intéresse tout le monde à bord d’apprendre à faire les nœuds. Le repas du soir sera constitué de spaghetti carbonara ricca à ma façon, avec lardons flambés au whisky. Pour Lucille, les carbonara ne seront pas ricca : je ne lui ai pas mis de crème fraîche, son acupunctrice lui ayant interdit les produits laitiers d’origine animale durant un mois.

Entrée du Fox anglais bar, 061116

Le Fox anglais 061116 2

Bailays au Fox Bar de KapsaliLe fox anglais 061116 3

Evelyne et Claudine au Fox anglais à Kapsali

Visage de rêve dans les brumes de l'alcool ? Bar Fox anglais, Kapsali 061116

A 21h36, fin du dîner et corvée de vaisselle. Les sanitaires étant tout proches, nous y allons pour économiser l’eau douce du bord. Cinq minutes après, Evelyne, Claudine et moi sommes au « Fox anglais », le bar de Kapsali tenu par un Grec qui concocte d’excellents cocktails (8 euros). Il y a deux ans, il avait servi à 23h30 des Irish coffees à une paire de barbus venant tout juste de ranger leur bateau à quai ; Franck et moi lui avions été très reconnaissants de nous avoir servis à cette heure avancée de la soirée. Kapsali était désert, mais nous étions fin septembre. Début novembre, le propriétaire nous annonce que sa machine à café est arrêtée – nous sommes hors-saison et il l’arrête plus tôt. Pas question donc d’Irish coffee cette année. Je me rabat sur un Baileys servi sur de la glace, tandis que Claudine a choisi un rhum blanc avec une rondelle de citron vert et qu’Evelyne a opté pour un Mojito. La menthe sera fraîche dans son verre : le patron sort dans la nuit pour aller la couper sur son pied.

Affiche du Fox anglais bar 061116

Même s’il est plus à l’aise en anglais, il parle quelques mots de français : il a passé quarante-cinq jours en France, où, à partir de Mulhouse où il est arrivé, il a visité Paris, Saint-Tropez, Cannes, Nice et Monaco qui lui ont bien plu. Son père était abonné à Jours de France et Paris-Match, ce qui fait que son enfance a été baignée dans une culture francophone.

A 23h05 je quitte le Fox anglais, où Evelyne et Claudine ont choisi de rester prendre une seconde tournée. De mon côté il faut que je rentre à bord pour bosser un peu, ne serait-ce que sur le journal de bord, la météo et la préparation de l’étape de demain. A ce sujet, il semble que le rouleau des cartes à plat du Shom que j’ai emporté avec moi ait disparu : plus moyen de le retrouver. Pourtant le bateau n’est pas immense. Ou donc ce rouleau a-t-il bien pu atterrir ? Du coup j’ai du bidouiller cette nuit avec des feuilles A4 et du scotch pour relier entre elles les cartes Imray dont je dispose (qui bien sur ne se juxtaposent pas complètement, ce serait trop simple), tracer notre route et y reporter les points successifs. Super !

Je me rends compte aussi que j’ai bu aujourd’hui plus qu’à mon habitude : apéritif à la bière ce matin, ce soir Pineau des Charentes, deux verres de vin plus le Baileys final. Va falloir que je surveille cela de près. Je profite de ma promenade nocturne qui me ramène du Fox anglais au bateau pour faire un petit point sur cette journée. D’une part le Nena est un bateau agréable ; d’autre part l’équipage est sympa, dynamique, et a très bien supporté cette première nuit de navigation essentiellement faire au moteur et les quelques rafales à vingt-deux nœuds prises dans l’après-midi. J’ai été aussi enchanté que Caroline ait pris avec le sourire son bain forcé de cet après-midi ; d’autres à sa place l’auraient moins bien pris. J’ai aussi noté l’installation sur le quai de deux bornes avec l’eau et l’électricité qui fonctionnent avec une carte bleue ; ces bornes que nous n’avons pas utilisées n’existaient pas fin septembre 2014.

Nena à Kapsali le long du quai 061116

Nena à Kapsali 061116 4

Nena à Kapsali 061116Nena à Kapsali 061116 5

 

 

 

 

 

Nena à quai à Kapsali 061116Photos : Lever de soleil, en route pour Cythère ; En route vers Kapsali ; La pointe sud de Cythère ; La pointe sud de Cythère, 2 ; Arrivée à Kapsali ; La pointe sud de Kapsali ; Arrivée à Kapsali (2) ; L’entrée du port de Kapsali ; le bulk carrier Federal Katsura ; Le chèche berbère, une bonne protection contre le froid pour les nuits de quart ; Le bulk carrier Ahu ; Petit oratoire près du port de Kapsali ; Déjeuner à bord du Nena à Kapsali (1 à 3) ; La baie de Kapsali (1 à 5) ; Fontaine décorée à Kapsali ; Porte protégée à Kapsali ; Fontaine décorée à Kapsali (détail) ; Promenade le long de la plage de Kapsali ; Le Kastro de Kapsali domine la falaise ; Bâtiment dominant la mer, Kapsali ; Grotte, Kapsali ; Bâtiment dominant la mer, Kapsali, 2 ; Jus d’orange à Kapsali après la promenade (1, 2, 3) ; Coucher de soleil à Kapsali (1, 2) ; L’entrée du Fox anglais, Kapsali ; Le comptoir du Fox anglais (1) ; Baileys au Fox anglais, Le comptoir du Fox anglais (2, 3) ; Visage de rêve dans les brumes de l’alcool du Fox anglais ? ; L’affiche de la saison au Fox anglais ; Nena à Kapsali (1 à 5) ; Coucher de soleil à Kapsali (3). Toutes ces photos sont datées du 6 novembre 2016. Auteur : Philippe Bensimon

Coucher de soleil, Kapsali, 061116