Phénomer dépliant 110417 1

Les efflorescences de microalgues : quand l’invisible devient visible

Dans certaines conditions les microalgues marines peuvent proliférer de façon spectaculaire : on parle d’efflorescence de microalgues ou de blooms phytoplanctoniques. La concentration élevée en microalgues donne à l’eau de mer une apparence inhabituelle, visible à l’œil nu : colorations vertes, brunes ou rouges appelées « eaux colorées » ou présence apparente de mousse. Cela peut aussi se traduire par une mortalité massive de poissons.

Phénomer dépliant 110417 3

En 2013 l’Ifremer et ses partenaires lancent à l’échelle de la Bretagne Phenomer, un projet de science participative exploratoire qui invite les citoyens à signaler des phénomènes d’eaux colorées dus aux proliférations de microalgues.

-       Quelles espèces de microalgues marines sont présentes dans les eaux colorées ?

-       Quelles conditions environnementales favorisent leur prolifération ?

-       Comment leur biodiversité évolue-t-elle dans le temps ?

 

Ces questions sont essentielles. Malgré sa taille microscopique, le phytoplancton est indispensable à la vie sur Terre. Il est à la base de la chaîne alimentaire marine, et il produit plus de la moitié de l’oxygène terrestre. Des programmes de recherche étudient les efflorescences de microalgues. Mais ces dernières, souvent localisées et de courte durée, sont difficiles à repérer.

Phénomer dépliant 110417 2

Le projet Phenomer étudie ces efflorescences avec la contribution de bateaux qui réalisent des prélèvements lorsqu’ils croisent des blooms. Notre association Tour des deux Amériques solidaire en voilier a eu connaissance du projet Phénomer par l’intermédiaire de Yann Louault, le trésorier de l’association Astrolabe Expéditions. En partenariat avec le Ministère de l’Ecologie, du Développement durable et de l’Energie, de l’Agence de l’eau Loire-Bretagne, de la Fondation de France, du Collège des Iles du Ponant, du CNRS, de Lemar, de la Station Biologique de Roscoff, de l’Université de Bretagne Occidentale, de Cap vers la Nature, du Centre de Recherche en Psychologie, Cognition et Communication, de Riem, le projet Phénomer est coordonné par l’Ifremer. Il est dirigé à l’Ifremer par Mme Amelia Curd.

L’association Tour des deux Amériques en voilier est devenue en mars 2017 structure-relais du projet Phenomer. Nous embarquons désormais avec nous le matériel nécessaire aux prélèvements éventuels en cas d’efflorescences sur notre passage. Notre association communique également sur le projet : plus il y aura de personnes souhaitant s’investir dans le projet Phenomer, plus il y aura d’observations et de prélèvements réalisés, et meilleures seront les conclusions que les scientifiques pourront tirer de ces observation. N’hésitez donc pas à nous contacter où à contacter directement le projet Phenomer : tel : +33 (0)2 98 22 44 99, ou phenomer@ifremer.fr. Phenomer dispose également d’un site : www.phenomer.org.