Logo_Bagaille_Moon_Fou_format_blog

Cyril Becu, chef de projet du Bagaille Moon Fou et Gilles Serre, l'inventeur de l'aile Solar Segmented Rigid Sail (SSRS, cf. article précédent sur ce blog), viennent de nous autoriser à placer leur logo dans notre liste de partenaires, marquant ainsi leur intérêt pour notre expédition. Nous partageons en effet les mêmes buts écologiques : la lutte pour les océans et contre le réchauffement climatique passe par une économie décarbonée et la fin de l'utilisation des énergies fossiles.

L'équipe du Bagaille Moon Fou Project n'a pas les moyens de nous offrir le matériel nécessaire à l'implantation de leur technologie à bord, mais travaillera pour nous à prix coûtant ; à charge pour nous de trouver un sponsor pour financer le coût du matériel, estimé à la louche autour de 600 k€. De notre côté, nous servirons de vitrine technologique et de support médiatique permanent au projet Bagaille Moon Fou.

La France est la deuxième puissance maritime mondiale si l'on tient compte seulement de la longueur des côtes ; mais sa présence sur les mers est sans commune mesure avec son rang. Si notre expédition peut contribuer à faire vendre une technologie française de pointe et réduire la production de CO2 liée au transport maritime, tant mieux. 

Cyril Becu, project manager of Bagaille Moon Fou project and Gilles Serre, the inventor of the Solar Segmented Rigid Sail (SSRS) wing, have just authorized us to place their logo in our list of partners, marking their interest in our expedition. We share the same ecological goals: the fight for the oceans and against global warming goes through a carbon-free economy and the end of the use of fossil fuels.

The Bagaille Moon Fou project team does not have the means to offer us the necessary equipment to implement their technology on board, but will work for us at cost price; for us to find a sponsor to finance the cost of equipment, estimated at around 600 k €. For our part, we will serve as a technological showcase and permanent media support for the Bagaille Moon Fou project.

France is the second largest maritime power in the world, taking into account only the length of the coast; but his presence on the seas is out of proportion to his rank. If our expedition can help sell leading French technology and reduce CO2 production related to shipping, so much the better.