Jean_Jouzel_2010

Dans un mail daté de vendredi soir (17 août), le climatologue Jean Jouzel a répondu à de nombreuses questions que je lui avais posées en début de semaine (j’aurai l’occasion de vous parler de cet échange plus loin). Il nous fait aussi l’honneur d’apporter son soutien officiel à l’expédition Tour des deux Amériques solidaire en voilier. 

Il est difficile aujourd’hui de parler de climat dans le monde sans évoquer Jean Jouzel. Ce Breton né le 5 mars 1947, diplômé en 1968 de l’Escil (actuelle CPE Lyon) va travailler sur les les mesures du tritium dans de faibles quantités d'eau à la teneur naturelle, puis sur la Complémentarité des mesures de deutérium et de tritium pour l’étude de la formation des grêlons (thèse de doctorat, 1974).  Après avoir été ingénieur de recherche au Laboratoire de géochimie isotopique au CEA (Commissariat à l'Energie Atomique) de Saclay, il devient adjoint au directeur du laboratoire de glaciologie et géophysique de l'environnement au CNRS-Grenoble en 1989 puis adjoint au directeur du Laboratoire de modélisation du climat et de l'environnement (actuel LSCE) au CEA en 1991, enfin directeur de recherches au CEA en 1995.

Il dirigera ensuite l’Institut Pierre-Simon Laplace (jusqu’en 2008) dont une des principales composantes est le LSCE qui dépend du commissariat à l'Énergie atomique. Il y est responsable du groupe climat de 1998 à 2000.

Glaciologue, paléoclimatologue mondialement connu, auteur de plus de 45 publications scientifiques, notamment dans les prestigieuses revues Nature et Science, Jean Jouzel rejoint en 1994 le Groupement intergouvernemental pour l’étude du climat (Giec), dont il prend la vice-présidence de 2002 à 2015. En 2007, le Giec se voit décerner le prix Nobel de la paix au titre de lanceur d’alerte sur l'urgence climatique ; il partage cette année-là le prix Nobel avec l’Américain Al Gore.

Jean Jouzel est aussi le coauteur du livre Pour éviter le chaos climatique et financier (écrit avec  Pierre Larrouturou) et l’artisan du Pacte Finance-Climat qui en a découlé (signé par plus de cent cinquante personnalités).

Elu le 5 décembre dernier à l’Académie des sciences, cet Immortel est avant tout un humaniste auquel la communauté des hommes doit beaucoup. Nous sommes très fiers de pouvoir désormais l’accueillir parmi les soutiens de notre expédition. 

In an email dated Friday evening, climatologist Jean Jouzel did us the honor of officially supporting the Tour des deux Amériques solidaire en voilier expedition. It is difficult today to talk about climate in the world without mentioning Jean Jouzel. This Breton born March 5, 1947, became assistant to the director of the laboratory of glaciology and geophysics of the environment at CNRS Grenoble in 1989 and then assistant to the director of the Laboratory of climate and environmental modeling (current LSCE) at the CEA in 1991, finally research director at CEA in 1995. He will then lead the Pierre-Simon Laplace Institute (until 2008), of which one of the main components is the LSCE, which depends on the Atomic Energy Commission. He is responsible for the climate group from 1998 to 2000. Glaciologist, world-renowned paleoclimatologist, author of more than 45 scientific publications, notably in the prestigious journals Natureet Science, Jean Jouzel joined in 1994 the Giec (Intergovernmental Group for the study of the climate), of which he takes the vice-presidency from 2002 to 2015. In 2007, the Giec is awarded the Nobel Peace Prize as a whistleblower on the climate emergency (he shares the Nobel Prize with the American Al Gore). Jean Jouzel is also the co-author of the book To avoid climatic and financial chaos (written with Pierre Larrouturou) and the architect of the pact Finance-Climat which ensued (signed by more than one hundred and fifty personalities). Elected last December 5 at the Academy of Sciences, this Immortal is above all a humanist to which the community of men owes a lot. We are very proud to be able to welcome him among the supporters of our expedition.

Photo : Jean Jouzel en 2010 (auteur/author : Siren-Com)