Hurricane_Irma_on_Sint_Maarten_(NL)_01 (auteur Ministry of Defense, Netherlands)

Avec des températures caniculaires un peu partout dans me monde, cette année devait logiquement être une année à cyclones. 

Ce jeudi va être particulièrement difficile pour beaucoup de monde, avec un cyclone de force 3 sur l’échelle de Saffir-Simpson qui devrait toucher les côtes Atlantiques des Etats-Unis dans la nuit de jeudi à vendredi. La particularité de ce cyclone est son étendue exceptionnelle : « Florence » va frapper 450 km de côtes, de la Caroline du Sud à la Virginie, en passant par l’Etat de Washington.

Mardi le gouvernement des Etats-Unis avait demandé à un million de personnes de se préparer à l’arrivée de Florence, c’est à dire s’informer et faire des provisions. Hier soir 1,7 million de personnes avaient été priées d’évacuer les zones dangereuses, créant des bouchons tout au long des routes empruntées par les populations en fuite vers le nord. Florence devrait générer des rafales à 205km/h. « C’est un ouragan vicieux et extrêmement dangereux » (source : JT20h A2, 11/09/2018). Par précaution, les navires de la base militaire de Norfolk ont appareillé, fuyant l'ouragan qui se rapproche à une vitesse moyenne de 26 km/h.

Pour mémoire, l’échelle de Saffir-Simpson a été créée en 1969 pour décrire les caractéristiques et les effets des ouragans. Elle comporte cinq degrés (force cinq caractérise les plus violents des ouragans). Dans le cas de Florence, un ouragan rétrogradé ce mercredi après-midi de force 4 à force 3, on peut s’attendre à cela : « Les habitations dont les fondations ne sont pas solides, comme les maisons mobiles, sont habituellement détruites et les toits habituellement arrachés. Des dégâts sévères et irréparables sont faits aux maisons préfabriquées. Les inondations près des côtes peuvent détruire des constructions légères, tandis que des structures plus importantes peuvent être heurtées par des débris flottants. Des glissements de terrain peuvent également se produire. Des coupures d'électricité et un manque d'eau total ou quasi total peuvent survenir » (Source : wikipédia). Une onde de tempête d’une hauteur probable de 2,7 à 3,7 mètres devrait accompagner Florence lors de son arrivée sur la côte, avec des vents prévus de 205 km/h. « Florence est toujours considéré comme un ouragan majeur extrêmement dangereux » estime le Centre national des ouragans américain, le NHC. On peut notamment s’attendre à des précipitations très importantes et des crues en rapport sur la plupart des fleuves des Etats touchés. 

A Washington, la capitale des Etats-Unis qui devrait être elle aussi touchée, le maire a demandé la mise en place de l'état d'urgence.

En ce moment même, la Guadeloupe, Saint-Martin et la Martinique voient arriver la tempête tropicale Isaac (passage prévu dans la nuit du mercredi 12 au jeudi 13 septembre 2018). Alimentée par la peur, une ruée sur l’eau a eu lieu ce mercredi dans les supermarchés martiniquais, tandis que les gens clouaient des planches sur leurs volets pour les protéger de la tempête. Celle-ci devrait produire des rafales à 150 km/h, et d’importantes précipitations sont redoutées. Un an presque jour pour jour après le cyclone Irma (11 morts et 3 milliards d’euros de dégâts rien qu’à Saint-Martin et Saint-Barth, 134 morts au total avec des vents de 287 km/h, la catastrophe naturelle la plus coûteuse de l’histoire de l’Outre-mer), les Antilles qui commencent tout juste à se relever se retrouvent à nouveau en alerte orange ce mercredi soir. Accompagnant Florence et Isaac, Hélène, un ouragan de force 2, poursuit sa route de façon plus discrète en restant pour le moment au-dessus de l'Atlantique.

With exceptional temperatures all over the world, this year should logically be a year in hurricanes. This Thursday is going to be particularly difficult for many people, with a cyclone of strength 3 on the Saffir-Simpson scale that should touch the Atlantic coast of the United States in the night from Thursday to Friday. The peculiarity of this hurricane is its extent: "Florence" will hit 450 km of coastline, from South Carolina to Virginia, passing through the state of Washington.

Tuesday the United States government had asked a million people to prepare for the arrival of Florence, that is to say inquire and make provisions. Last night, 1.7 million people were asked to evacuate the danger zones, creating traffic jams along the roads used by people fleeing north. Florence should generate bursts at 205km / h. "This is a vicious hurricane and extremely dangerous" (source: JT20h A2, 11/09/2018). As a precaution, the ships of the Norfolk military base sailed, fleeing the hurricane that is approaching an average speed of 26 km / h. For the record, the Saffir-Simpson scale was created in 1969 to describe the characteristics and effects of hurricanes. It has five degrees (force five characterizes the most violent hurricanes). In the case of Florence, a hurricane demoted Wednesday afternoon force 4 to force 3, we can expect this: "Houses whose foundations are not solid, such as mobile homes, are usually destroyed and roofs usually torn off. Severe and irreparable damage is done to prefabricated houses. Flooding near the coast can destroy light construction, while larger structures can be hit by floating debris. Landslides can also occur. Power cuts and lack of total or near-total water can occur "(Source: wikipedia). A storm surge with a probable height of 2.7 to 3.7 meters should accompany Florence when she arrived on the coast, with winds expected of 205 km / h. "Florence is still considered an extremely dangerous major hurricane," says the US National Hurricane Center, NHC. In particular, we can expect very heavy rainfall and floods in most of the rivers of the affected states. In Washington, the capital of the United States, which should also be affected, the mayor has called for a state of emergency.

Right now, Guadeloupe, Saint-Martin and Martinique are seeing tropical storm Isaac arrive (scheduled for the night of Wednesday 12th to Thursday 13th September 2018). Fueled by fear, a rush on the water took place Wednesday in Martinique supermarkets, while people nailed boards on their shutters to protect them from the storm. This is expected to produce gusts at 150 km / h, and significant rainfall is feared. A year almost to the day after Hurricane Irma (11 dead and 3 billion euros of damage in Saint-Martin and Saint-Barth alone, 134 dead in total with winds of 287 km / h, the natural disaster the more expensive in the history of the Overseas), the West Indies, which are just starting to recover, are again on orange alert this Wednesday evening. Accompanying Florence and Isaac, Hélène, a hurricane of strength 2, continues her route in a more discreet way while remaining for the moment over the Atlantic.

Photo : Hurricane Irma on Sint Maarten (NL) 8 septembre 2017. Auteur/author : Ministry of Defense, Netherlands.