P_20180918_200517

Des millions de personnes vivent dans des conditions de grande pauvreté sanitaire du fait de leur situation géographique isolée. L’absence d’infrastructure sanitaire et leur inaccessibilité font de ces populations les plus vulnérables aux conséquences du réchauffement climatique.

L’idée des fondateurs d'Humanityship (un navire-hôpital à vocation humanitaire) apparaît comme une solution prometteuse pour porter assistance à ces populations. Cette nouvelle conception de la médecine humanitaire consiste à utiliser une infrastructure de soin autonome et mobile capable de se projeter dans les zones maritimes et fluviales les plus reculées du globe, pour y apporter un soutien matériel, technique et humain.

L’objectif est de renforcer les systèmes de soin des populations isolées et de permettre à ces communautés d’avoir accès aux soins les plus élémentaires.

Le volet médical unique ne suffit plus pour répondre aux problématiques actuelles de solidarité internationale. Les programmes verticaux ciblant une maladie précise tendent à disparaître au profit d’actions plus globales qui visent le renforcement des systèmes de soins et leur autonomisation. Il apparaît de plus en plus urgent de développer et de valoriser les solutions de résilience face aux conséquences du réchauffement climatique, auprès des populations les plus impactées. L’objectif de HumanityShip est de soutenir et de diffuser ces solutions à grande échelle, en mettant les capacités logistisques du bateau au service de programmes de développement aussi variés et divers que la santé, l’éco-agrologie, la télécommunication, les économies locales et circulaires, l’éducation, la bioarchitecture… Les piliers d’une gestion médicale durable reposent sur la promotion de la formation, le transfert mutuel de connaissance, la valorisation des savoirs traditionnels et le respect de l’autosuffisance. Il est fondamental de procéder à l’identification des besoins selon une logique d’approche de type bottom-up. C’est à dire que les objectifs des plans d’action et d’aide mis en place doivent toujours être formulés par les communautés qui en bénéficient.

Pour Benno Fournier, fondateur d'Humanityship, "Il apparaît clairement que le monde humanitaire et le monde maritime sont deux mondes qui seront appelés à se rapprocher de plus en plus dans les années à venir. Le mode d’intervention par la mer présente de nombreux avantages qui se voient mettre à profit avec les conséquences du réchauffement climatique, notamment parce que les populations les plus impactées sont les Etats insulaires en voie de développement et les zones enclavées du littoral. Le navire est un formidable moyen logistique pour atteindre et soutenir ces populations, et permet d’accéder facilement aux zones sinistrées. "

Des liens forts existent entre le projet Humanityship et l'expédition Tour des deux Amériques : existence d'un but humanitaire, lutte contre les conséquences du réchauffement climatique, utilisation comme moyen d'un bateau de travail, valorisation de solutions innovantes en termes de motorisation, etc. A l'issue d'une réunion de travail au café des Arts et Métiers à Paris, les fondateurs d'Humanityship et le représentant de l'expédition Tour des deux Amériques en voilier ont conclu un partenariat aux termes duquel chacune des deux ONG soutiendra l'autre dans ses actions de communication.

Logo Humanityship Capture d’écran 2018-09-19 à 00

Millions of people live in conditions of great sanitary poverty because of their isolated geographical location. The lack of health infrastructure and their inaccessibility make these populations the most vulnerable to the consequences of global warming.

The idea of ​​a humanitarian hospital ship is emerging as a promising solution for providing assistance to these populations. This new conception of humanitarian medicine consists in using an autonomous and mobile care infrastructure capable of projecting into the most remote maritime and river areas of the world, to provide material, technical and human support.

The aim is to strengthen the care systems of isolated populations and to enable these communities to have access to the most basic care.

The single medical component is no longer sufficient to meet the current issues of international solidarity. Vertical programs targeting a specific disease are tending to disappear in favor of more comprehensive actions aimed at strengthening health systems and empowering them. It is increasingly urgent to develop and promote resilience solutions to the consequences of global warming, among the most impacted populations. The goal of HumanityShip is to support and disseminate these solutions on a large scale, by putting the vessel's logistic capabilities at the service of development programs as varied and diverse as health, eco-agrology, telecommunication, local economies. and circulars, education, bioarchitecture ... The pillars of sustainable medical management are based on the promotion of training, the mutual transfer of knowledge, the valorization of traditional knowledge and the respect of self-sufficiency. It is essential to identify needs according to a bottom-up approach logic. That is, the objectives of the action and support plans put in place must always be formulated by the communities that benefit from them. For Benno Fournier, founder of Humanityship, "It is clear that the humanitarian world and the maritime world are two worlds that will have to come closer and closer in the years to come. many advantages that are being exploited with the consequences of global warming, especially because the most impacted populations are the developing island states and the isolated coastal areas.The ship is a great logistical means to reach and support these populations, and provides easy access to the affected areas. "

Strong links exist between the Humanityship project and the tour expedition of the two Americas: existence of a humanitarian goal, fight against the consequences of global warming, use as a means of a work boat, development of innovative solutions in terms of motorization etc. At the end of a working meeting at the Arts et Métiers café in Paris, the founders of Humanityship and the representative of the Tour des deux Amériques sailing expedition concluded a media partnership under which each of them NGO will support the other in its communication actions.

Photos : Benno Fournier et Philippe Bensimon, Café des Arts et Métiers, Paris 18 septembre 2018 ; Océane Puech, Benno Fournier et Philippe Bensimon, Café des Arts et Métiers, Paris 18 septembre 2018 ; Auteur/Author : Isabelle Ricaud.

P_20180918_200538