Aquarius JTA2 20h 290918 IMG_7969

« Les autorités maritimes du Panama ont « malheureusement» exclu l’Aquarius de leur registre car maintenir ce pavillon impliquerait de sérieuses difficultés politiques. ». La dépêche est tombée il y a une semaine.

L’Aquarius est le dernier bateau opérationnel pour le sauvetage des migrants en Méditerranée, un autre bateau ayant la même vocation étant actuellement bloqué à Malte par les autorités maltaises sous divers prétextes. SOS Méditerranée qui affrète le bateau et Médecins sans Frontières qui assure les services médicaux à bord ont dénoncé dimanche dernier (23 septembre 2018) « la pression » de l’Italie sur le Panama. « L’équipe de l’Aquarius a été choquée d’apprendre (samedi) qu’une communication officielle émanant des autorités panaméennes, indiquait que le gouvernement italien les avait exhortés à prendre des mesures immédiates contre l’Aquarius », indique MSF dans son communiqué. « Cette révocation résulte de la pression économique et politique flagrante exercée par le gouvernement italien et condamne des centaines d’hommes, de femmes et d’enfants en fuite à rejoindre le cimetière marin qu’est devenue la Méditerranée », a déclaré l'ONG. « Elle porte un coup violent à la mission humanitaire vitale de l’Aquarius, le seul navire de recherche et de sauvetage non gouvernemental encore présent en Méditerranée centrale ». 

«La principale plainte émane des autorités italiennes, qui ont rapporté que le capitaine du navire avait refusé de ramener les immigrants et les réfugiés secourus à leur lieu d’origine», indiquaient les autorités maritimes panaméennes, tandis que dans une interview donnée à Euronews, le propriétaire allemand de Jasmund Shipping (qui possède l’Aquarius), Christoph Hempel, accuse l’Italie d’avoir menacé le Panama de ne plus laisser entrer les navires avec un pavillon panaméen dans ses ports. Les autorités maritimes du Panama ont expliqué que l’Aquarius devait « malheureusement être » exclu de leur registre car maintenir ce pavillon impliquerait de sérieuses difficultés politiques pour le gouvernement panaméen et pour la flotte (la première du monde, NDR) qui travaille sous ce pavillon dans les ports européens.

De son côté le ministre de l'intérieur italien Matteo Salvini (extrême droite), qui a fermé depuis juin les ports du pays aux migrants, a réfuté dimanche soir 23 septembre toute intervention de son ministère. Il n’y a eu « aucune pression du ministère de l’Intérieur sur le Panana », a-t-il déclaré à la télévision italienne. « Il est évident qu’aucun pays au monde ne voudrait prendre la responsabilité d’être associé à un navire qui fait obstacle aux opérations de secours en mer, refuse la coordination avec les gardes-côtes libyens, attaque des gouvernements démocratiques comme celui de l’Italie », a-t-il dit. « Pour ces messieurs, les ports italiens resteront fermés », a-t-il affirmé.

L’Aquarius, déjà privé de pavillon par Gibraltar pour « non-respect » des « procédures juridiques internationales » concernant le sauvetage de migrants en mer Méditerranée se retrouvait en fin de semaine sous le coup d’une procédure de retrait de pavillon, qui deviendra effective d’ici quelques jours (le droit international maritime empêchant tout retrait de pavillon tant que le bateau est en mer ou en escale). Les deux ONG ont demandé aux « gouvernements de l’Union européenne d’intervenir pour autoriser l’Aquarius à poursuivre sa mission ». 

Selon Claudia Lodesani, présidente de MSF Italie lors d’une conférence de presse à Rome « Les gens continuent à mourir en mer, il n’est pas vrai qu’il n’y a plus de morts, simplement nous les voyons moins parce qu’il n’y a plus de témoins, nous sommes le dernier bateau ». D’après elle, « il y a eu 1 260 morts en Méditerranée » depuis le début de l’année. « Nous faisons appel à tous les gouvernements, pas seulement européens, aux gouvernements qui ont à cœur la vie des gens afin qu’un pavillon nous soit donné », a-t-elle déclaré. La presse a laissé entendre qu’une demande de pavillon avait été faite au Vatican. Il semble que cela ne soit pas le cas, et qu’aucune demande de pavillon n’ait été adressée non plus au gouvernement français (il est vrai que pavillon français est très coûteux). Concernant le Vatican, voilà un siècle que le petit Etat n’a plus immatriculé de bateau sous son pavillon.

-------------------------

"The maritime authorities of Panama have" unfortunately "excluded the Aquarius from their register because maintaining this flag would involve serious political difficulties. " The Aquarius is the last operational boat for the rescue of migrants in the Mediterranean, another boat with the same vocation being currently blocked in Malta by the Maltese authorities under various pretexts. SOS Méditerranée, which charters the boat and Médecins sans Frontières, which provides medical services on board, denounced last Sunday (23 September 2018) "the pressure" of Italy on Panama. "The Aquarius team was shocked to learn (Saturday) that official communication from the Panamanian authorities indicated that the Italian government had urged them to take immediate action against Aquarius," MSF said in a statement. communicated. "This dismissal is the result of the flagrant economic and political pressure exerted by the Italian government and condemns hundreds of men, women and children fleeing to join the marine cemetery that has become the Mediterranean," said the NGO . "It is a violent blow to the vital humanitarian mission of Aquarius, the only non-governmental search and rescue vessel still present in the central Mediterranean". "The main complaint comes from the Italian authorities, who reported that the captain of the ship had refused to return the rescued immigrants and refugees to their place of origin," said the Panamanian maritime authorities, while in an interview with Euronews, the German owner of Jasmund Shipping (who owns the Aquarius), Christoph Hempel, accuses Italy of threatening Panama to no longer let ships with a Panamanian flag in its ports. The maritime authorities of Panama have explained that the Aquarius should "unfortunately be" excluded from their register because to maintain this flag would imply serious political difficulties for the Panamanian government and for the fleet (the first in the world, NDR) working under this flag in European ports. Italy's Interior Minister Matteo Salvini (far right), who has closed the country's ports to migrants since June, rebuked any intervention by his ministry on Sunday evening. There was "no pressure from the Ministry of the Interior on Panana," he told Italian television. "It is obvious that no country in the world would want to take on the responsibility of being associated with a ship that obstructs rescue operations at sea, refuses coordination with the Libyan coastguards, attacks on democratic governments like that of Italy, "he said. "For these gentlemen, the Italian ports will remain closed," he said. The Aquarius, already deprived of its flag by Gibraltar for "non-compliance" with the "international legal procedures" concerning the rescue of migrants in the Mediterranean Sea, was at the end of the week undergoing a procedure of withdrawal of flag, which will become within a few days (international maritime law prevents any removal of flag while the boat is at sea or at sea). The two NGOs asked the "governments of the European Union to intervene to allow the Aquarius to continue its mission". According to Claudia Lodesani, President of MSF Italy at a press conference in Rome "People continue to die at sea, it is not true that there are no more deaths, just we see them less because There are no more witnesses, we are the last boat. According to her, "there have been 1,260 dead in the Mediterranean" since the beginning of the year. "We appeal to all governments, not just Europeans, to governments that care about people's lives so that a pavilion can be given to us," she said. The press suggested that a request for a pavilion had been made to the Vatican. It seems that this is not the case, and no request for a flag has been addressed either to the French government (it is true that the French flag is very expensive). Regarding the Vatican, it's been a century since the small state has registered a boat under its flag.