IMG_8086

Mardi 23 octobre 2018. Réveil à 6h, départ à 6h30. Le vent fort qui nous plaque contre le quai de la zone "no safe" nous oblige à un départ sur garde descendante. L'équipage à découvert hier la manœuvre à Mourthos, et l'avant de notre "quinze mètres" décolle du quai sans la moindre hésitation. Une fois sorti du port de Preveza, le bateau rencontre des vents plus faibles, et des vagues d'environ cinquante à quatre-vingt centimètres de haut. La visibilité est totale, même si le ciel reste couvert. Nous avançons avec le moteur et la GV au début ; plus tard, nous mettrons le génois et couperons le moteur ; le but est de naviguer à la voile sans pour autant perdre notre vitesse prévue de 5 kt sur notre route fond. 

A 8h15 nous arrivons devant le pont tournant qui, après le fort vénitien, ferme l'entrée du chenal de Lefkada. Ce pont s'ouvrant aux heures fixes, nous avons trois quarts d'heure devant nous, que nous mettons à profit pour faire des exercices d'accostage sur le quai nord, bien protégé par des boudins en caoutchouc noir.

Passage du pont tournant de Lefkada 231018 - Revolving bridge at Lefkada

 

Dans le chenal de Lefkada 231018 3Dans le chenal de Lefkada 231018 2Dans le chenal de Lefkada 231018

A 9h, le pont s'ouvre, et nous entamons la descente du chenal. Peu après l'entrée de la marina de Lefkas, nous passons devant la décharge de la ville, qui se jette presque directement dans le chenal. Des colonies d'oiseaux y sont installés, y trouvant sans doute une pitance que la mer ne leur offre plus.

La décharge de Lefkas marina 231018

Les oiseaux de la déc harge de Lefkas marina 231018

Passage devant la marina de Lefkas, 231018 - Passage in front of Lefkas marina

L'entrée de Lefkas marinaPassage devant Lefkas marinaVéronique à la barre devant Lefkas marina

Un peu plus au sud, après avoir quitté la zone des marécages que parcourt le chenal, nous passons devant Skorpios, l'ile d'Aristote Onassis revendue depuis sa mort à la fille d'un oligarque russe, puis suivons d'ouest en est la très belle côte nord de Méganisi et ses petites criques ornées de jolies villas. 

En route vers Skorpios, 231018

En route vers Skorpios 231018 2, Cathy à la barreEn route vers Skorpios 4En route vers Skorpios 5

Nous déjeunons à Osmos Vathi, sur la côte nord de Méganisi. Le mouillage dans les deux ports qui occupent le fond de la baie est interdit, et nous prenons notre repas de midi en faisant des ronds dans l'eau dans la jolie baie très protégée.

Véronique prépare le repas de midi, 231018

IMG_8088

IMG_8087

Vers 13h30 nous reprenons notre route vers Nisis Oxia. Le vent tourne à l'est, nous alternons la voile pure et la voile+moteur. A 19h nous arrivons sur le banc au NNW de Nisis Oxia ; la couleur de l'eau nous indique que les fonds sont nettement remontés. Le vent d'est, devenu violent, nous dissuade d'aller mouiller dans la baie E de l'île, où j'ai déjà passé plusieurs nuits : en cas de dérapage de l'ancre nous nous retrouverions sur les cailloux. Nous partons donc en exploration le long de la côte ouest. Le crépuscule nautique est en train de s'installer. Les falaises tombent à-pic dans l'eau, et il n'y a guère d'endroit où mouiller sans risque. On à quinze mètres de fond à quinze mètres des rochers, et dès qu'on s'écarte un peu on passe dans la zone des 25-30 mètres. la plus grande baie est occupée en totalité par une ferme marine encore occupée en cette saison ; la cabane qui la borde sur le côté sud de la baie est éclairée. Plus au sud, nous repérons un petit fjord étroit ou des aussières portées à terre de chaque côté du bateau pourraient le stabiliser ; de nuit, la manœuvre semble risquée. Nous sommes en train de discuter de la possibilité de continuer par une navigation de nuit, quand, longeant la côte ouest encore plus au sud, nous passons sur un banc assez étroit à 8-10 m de profondeur, partant vers le SW à partir d'une indentation bien marquée de la côte. Nos cartes ne sont pas assez détaillées pour le mentionner, et le guide Rod Heikell ne le considère pas comme un mouillage et n'en parle pas. Néanmoins, il apparaît bien sur les photos Google Earth. Nous y sommes complètement à l'abri du vent d'est, nous mouillons 65 m de chaîne (la totalité de ce dont dispose le bateau) dans ce qui doit être dix mètres d'eau et l'ancre croche bien sur le fond. Nous installons une main de fer sur la chaîne d'ancre. Vers 20h30 les manœuvres sont terminées, et nous installons une main de fer sur la chaîne d'ancre pour soulager le guindeau. Avec mon alarme anchorwatch en protection et un œil de temps en temps sur la position du bateau sur la photo google earth, nous passerons une excellente nuit dans ce mouillage de secours à connaître.

IMG_8082

Tuesday, October 23, 2018. Wake up at 6am, departure at 6:30. The strong wind that plagues us against the platform of the zone "no safe" obliges us to a departure on guard down. The crew discovered yesterday the maneuver at Mourthos, and the front of our "fifteen meters" takes off from the dock without any hesitation. Once out of the port of Preveza, the boat encounters weaker winds, and waves about fifty centimeters high. The visibility is total, even if the sky remains covered. We move forward with the engine and SGS at the beginning; later, we will put the genoa and cut the engine; the goal is to sail without losing our planned speed of 5 kt on our road background.
At 8:15 we arrive at the turning bridge which, after the Venetian fort, closes the entrance to the channel of Lefkada. This bridge opening at fixed times, we have three quarters of an hour in front of us, we use to do exercises docking on the north hgequai, well protected by black rubber rods.

A little further south, after having left the swamp area covered by the channel, we pass Skorpios, the island of Aristotle Onassis resold since its death to the daughter of a Russian oligarch, then follow from west to is the beautiful north coast of Meganisi and its small coves adorned with beautiful villas.
Around 13:30 we resume our journey to Nisis Oxia. The wind turns to the east, we alternate pure sailing and sailing + engine. At 19h we arrive on the bench at the NNW Nisis Oxia; the color of the water indicates that the funds are clearly raised. The east wind, which has become violent, dissuades us from going to anchor in the bay E of the island, where I have already spent several nights: in case of skidding of the anchor we meet again on the pebbles. We are therefore exploring on the west coast. Nautical twilight is settling down. The cliffs fall sharply into the water, and there is hardly any place to wet without risk. We are fifteen meters deep at fifteen meters from the rocks, and as soon as we have a little bit of fun, we go into the 25-30 meters zone. the largest bay is occupied entirely by a marine farm still occupied at this season; the hut that borders it on the south side of the bay is illuminated. Farther south, we find a small narrow fjord where haws on the ground on each side of the boat could stabilize it; at night, the maneuver seems risky. We are discussing the possibility of continuing by night navigation, when, along the west coast further south, we pass on a fairly narrow bench at 8-10 m deep, starting towards the SW from a marked indentation of the coast. Our maps are not detailed enough to mention, and guide Rod Heikell does not consider it an anchorage and does not mention it. Nevertheless, it appears on the Google Earth photos. We are completely safe from the east wind, we anchor 65 m of chain (the totality of what the boat has) in what must be ten meters of water and the anchor eboche well on the bottom. We install an iron hand on the anchor chain. Around 20:30 the maneuvers are finished, and we install an iron hand on the anchor chain to relieve the windlass. With my alarm anchorwatch protection and an eye from time to time on the position of the boat on the photo google earth, we will spend an excellent night in this rescue anchorage good to know. ; 

Photos : En route pour Skorpios, 231018 (1) ; Dans le chenal de Lefkada, au nord de l'entrée de Lefkas marina 231018 (1,2,3) ; Devant la décharge de Lefkas, 231018 ; Colonie d'oiseaux à la décharge de Lefkas, 231018 ; L'entrée de Lefkas marina, 231018 ; Dans le chenal de Lefkas, 201018 (4 et 5) ; en route pour Skorpios, 231018 (2 à 6) ; Véronique prépare le déjeuner, 231018 ; Déjeuner à Osmos Vathi, 231018 (1 et 2) ; En route pour Nisis Oxia, 231018. Auteur photos et vidéos / author : Philippe Bensimon.