Bonjour Philippe 

je ne te remercierai jamais assez pour ton invitation. Je savoure chaque moment ici, cet environnement me parle beaucoup, je suis dans mon élément.
j'ai fais une randonnée pédestre aujourd’hui, outre de  très belles choses, jai vu :

blaireau

DSC00648En bord de route un blaireau percuté par une voiture. A force de tracer des routes et autoroutes l'Homme barre des routes d'autres espèces leur rendant difficile l’accès à la nourriture et à l'eau, en mettant leurs vies en danger.
Plus loin j'ai vu un épouvantail avec un casque en plastique. Comme une épouvante, ce casque semble écraser l’épouvantail  en lui rappelant que bientôt il prendra sa retraite, tant les oiseaux auront disparu par cause de cette autre épouvante qu'est le plastique.

DSC00663

Plus loin encore j'ai vu des bananiers, alocasias et yuccas resplendissants en plein octobre jurassien au milieu d’épicéas, sapins  et autres conifères qui observent ces régimes de bananes, et qui se disent sûrement  "nous allons bientôt changer de régime" .

DSC00693

DSC00702

Quant à moi nonobstant cette conscience écologique j'aurais été infiniment heureux si ce n'est les écriteaux  sur les fontaines qui mettent en garde contre la consomation de l'eau.
(Ces textes sont accompagnés par les photos prises aujourd'hui)
-- 

Tewfik Tahraoui

Pour l’océan, pour le climat, pour les hommes

Expédition Tour des deux Amériques solidaire en voilier

DSC00714

_____________

Hello Philippe


I will never thank you enough for your invitation. I savor every moment here, this environment speaks to me a lot, I'm in my element.

I did a hike today, besides very beautiful things, I saw:

At the roadside a badger hit by a car. By tracing roads and highways, Man blocks roads of other species making it difficult for them to access food and water, putting their lives at risk.

Further on I saw a scarecrow with a plastic helmet. Like a horror, this helmet seems to crush the scarecrow by reminding him that soon he will retire, so much the birds will have disappeared because of this other fear that is the plastic.

Further afield I saw banana trees, alocasias and yuccas resplendent in the middle of October in the middle of spruce, fir and other conifers that observe these banana diets, and who say to themselves "we will soon change the diet".

As for me, notwithstanding this ecological consciousness, I would have been infinitely happy except for the signs on the fountains that warn against the consumption of water.

(These texts are accompanied by the pictures taken today)

-
Tewfik Tahraoui

For ocean, for climate, for men

Tour des deux Amériques Expedition

Photos : auteur/author Tewfik Tahraoui

DSC00682