Katowice_-_ulLa Cop 24 a été un fiasco complet. On espérait une prise de conscience des chefs d'Etat de la gravité de la situation climatique après les accord de Paris, on a du déchanter. Aucun des chefs des Etats du G20 n'est venu assister à la Cop 24. Certains ont même tenter de minimiser les alertes lancées dans le dernier rapport du Giec, paru il y a quelques semaines, tandis que d'autres (la Pologne) affirmaient sans vergogne leur volonté d'aller jusqu'au bout de leurs stocks de charbon, au mépris des habitants de la planète et de leur propre pays.

L'article de Claude-Marie Vadrot publié le 17 décembre sur le site de Politis résume bien la situation sur le sujet : 

COP 24 : une conférence pour rien qui est peut-être la dernière par Claude-Marie Vadrot

Quelle que soit l'issue du marathon en cours et de la prolongation des débat en cours pour trouver un samedi, les travaux de la COP 24 organisés en Pologne resteront parmi les plus catastrophiques de l'histoire des tentatives pour développer les luttes et des outils contre le dérèglement climatique.

https://www.politis.fr

The Cop 24 was a complete fiasco. It was hoped that the heads of state would become aware of the seriousness of the climate situation after the Paris agreement, we had to be disappointed. None of the G20 heads of state came to attend COP 24. Some even try to minimize the warnings issued in the last report of the Giec, published a few weeks ago, while others (Poland) claimed shamelessly their will to go to the end of their coal stocks, in defiance of the inhabitants of the planet and their own country.

Claude-Marie Vadrot's article published on December 17 on the site of Politis sums up the situation on the subject.

Ptoto : bâtiments de Katowice. Auteur/Author : Lestat (Jan Mehlich), 18 février 2007