Croisière d'entraînement de Trogir au Montenegro et retour du 6 au 13 avril 2019. 7 avril, arrivée au port de Hvar, puis à la calanque de Vela Garska où nous mouillerons l'ancre et porterons une aussière à terre. Expédition Tour des deux Amériques solidaire en voilier. Training cruise from Trogir to Montenegro and return from April 6 to 13, 2019. April 7, arrival at the port of Hvar, then to the cove Vela Garska where we anchor and bear a hawser on the ground. T2A expeditions, training cruise on the Kufner 50 Prestige.

DSCN9573

 

Dimanche 7 avril 2019. Réveil à 6h40. La veille on a créé des équipes de trois personnes et dressé la liste des quarts de la journée. La matinée débute par le briefing des membres de l'équipage sur la manœuvre de départ , ceux qui ont déjà naviguél'ont fait en Atlantique et n'ont hamais vu de pendilles. On lance le moteur pour le faire chauffer quelques minutes. Un passant sur le ponton signale à l'un des membres du quart qu'ici c'est interdit. Vu les dégâts sur les cylindres que peut faire une utilisation à froid du moteur, cela me paraît curieux. A 7h20, les pendilles sont larguées et les responsables des pendilles à l'avant me signalent : "pendille coulée !". Les aussières arrière ont été larguées dans la foulée. On est partis pour le premier jour de la croisière. La mer est plate, le temps couvert ; le baromètre du bord indique 1022 mb. Nous nous éloignons à 2,6 kt jusqu'à la sortie du port, en suivant le cap 245°. C'est l'occasion de proposer au nouveau barreur d'aller jusqu'à l'îlot Celice en suivant un "back transit", un alignement arrière sur deux des petits clochers de Trogir qu'il s'agit ici de maintenir en enfilade. Muriel en profite pour récupérer au moteur une première bouteille en plastique, qui flotte, verte, sur l'eau.

A 8h30 nous sommes au sud de Celice, et au 270 de Rt Okruk, à la pointe Ouest de la grande île Ciovo. Nous changeons de cap et nous dirigeons au 154° jusqu'à la passe de Balkun ; nous récupérons notre viesse de croisière : 5,6 kt. Dix minutes après nous sommes dans la passe, et obliquons au 090° pour un long bord de plus de quinze milles, en suivant la côte sud de Ciovo. Deux heures plus tard, nous sommes en vue de l'entrée du port de Split. Thomas est à la barre ; un peu de vent nous a permis d'envoyer la GV et le génois. Sur le Prestige, le génois est en fait un grand foc, avec un recouvrement modéré. J'aime bien ce type de voile, notamment quand le vent forcit. Pour le moment, le vent n'est pas à l'ordre du jour : la météo prévoit pour aujourd'hui 5 à 10 nœuds de vent d'Est dans notre zone. A 10h50 nous baissons les voiles et entrons dans le port de Split. Nous allons nous amarrer  le long du petit môle en pierre au NE de la baie (fonds de 3,5m), non loin de la Gare et de Glavna Trznica, le temps pour Joaquin et une autre équipière d'aller acheter du pain ; le reste de l'équipage reste à bord. 

A 11h50 nous ressortons du port de Split. La mer est plate, le vent est complètement tombé. Nous règlons le moteur sur 1800 trs/minutes, et nous nous dirigeons à 5 nœuds au 187° vers le Splitski Vrata, entre les îles de Brac et Solta. Nous y arriverons à 13h15, moteur éteint et toutes voiles dehors, en ayant touché un vent d'Est de 14 kt qui nous permet de conserver nos 5kt de vitesse fond. Dix degrés de plus à la barre nous mènent à 15h à l'ouest du feu Rt Pelegrin, marquant l'extrémité ouest de l'île Hvar. C'est pour nous l'entrée du Pakleni Kanal : nous obliquons au 120° pour longer la côte sud de Hvar au près serré. A cette allure, le système de réglage de la bôme (un frein monté sur deux cadènes, une à bâbord et l'autre à tribord, cf. photo ci-dessous) se revèle peu efficace : en l'absence de chariot, il est impossible de recentrer la bôme dans l'axe du bateau, sauf à se mettre face au vent avant d'étarquer. De même, bateau arrêté face au vent, il sera impossible de décentrer la bôme pour redémarrer le bateau. Le vent monte à 19 nœuds, nous permettant de tirer 6 nœuds sur le fond. 

DSCN9571

IMG_8532

IMG_8534

Gonflage de l'annexe, escale à Hvar, 7 avril 2019A cette vitesse, nous arrivons à 16h15 au port de Hvar, où nous garons le bateau le long du quai, côté tribord. Olivier est à la barre pour la manœuvre. L'employé du port nous accueille et nous accorde une franchise, le temps pour l'équipage de visiter la ville. Une heure plus tard nous sommes à nouveau rassemblés à bord. Joaquin et Thomas ont profité de l'escale pour regonfler l'annexe, stockée à l'avant du bateau entre le mât et le génois : nous en aurons besoin tout à l'heure pour porter une amarre à terre dans la calanque de Vela Garska où nous passerons la nuit. Nous quitterons le quai à 17h25. Pendant le gonflage de l'annexe, un second voilier est venu s'amarrer au quai, juste devant nous. C'est l'occasion pour nous d'un premier départ sur garde arrière, une manœuvre que nous répèterons très souvent au cours des deux semaines à venir. Pour mémoire, nous avons aussi à bord un propulseur d'étrave ; je ne m'en servirai qu'en une seule occasion, à Skradin, privilégiant autant que possible les traditionnelles manœuvres d'aussières.

IMG_8538

IMG_8539

 

A 17h50, après être revenus sur nos pas en longeant - cette fois vers l'Ouest - la côte Sud de Hvar, nous entrons dans Vela Garska, calanque bifide très protégée où je suis déjà venu à plusieurs reprises. Nous y installons notre mouillage par douze mètres de fond : 48 m de chaîne (sur les cinquante dont est doté le bateau, un peu insuffisant à mon goût pour les fonds méditerranéens qui descendent très vite), un orin et une aussière que Joaquin et moi allons porter à terre avec l'annexe. Le coucher de soleil violet sur les collines qui bordent la calanque accompagnera l'apéritif (spritz traditionnel à l'Apérol pour les uns et punch pour les autres), En fin de soirée, nous étalerons sur la table les cartes marines du lendemain. Nous y tracerons notre route : une bonne façon d'apprendre à utiliser une carte, une règle de navigation et un compas.

Portage d'une aussière à terre, Vela Garska 7 avril 2019

GOPR0036

DSCN9578

IMG_8542

 

Photos : En route pour Hvar, 7 avril 2019 ; Boissons chaudes dans le carré, 070419 ; En route pour Hvar sous la pluie, 070419 ; A la barre, côte sud de Hvar, 070419 ; Gonflage de l'annexe à Hvar, 070419 ; Déjeuner dans le carré du Kudner 50 Prestige, 070419 ; Le Kufner 50 Prestige à l'ancre à Vela Garska, 070419 ; Aussière à terre, Vela Garska, 070419 ; Coucher de soleil à Vela Garska (côte sud de Hvar), 070419 ; Spritz à l'apéritif dans le carré du Prestige, Vela Garska, 070419 ; Dans le carré du Kufner 50 Prestige, Vela Garska, 070419. Auteur : Philippe Bensimon. Vidéo : réalisation Philippe Bensimon et Mylène Labonne.

DSCN9575