Mardi 22 octobre 2019, de Krk à Jadranovo. Réveil à 6h. Récupération de l'ancre à 6h30 et départ du mouillage de Punat. On remonte pas mal d'argile avec l'ancre. A 7h, Sophie est à la barre et sort le bateau de la baie. Le vent est nul, la mer est plate et le baromètre affiche 2015 hpa. Ke ciel est dégagé ; nous mettons le moteur à 1800 trs/mn pour longer la côte vers l'Ouest de Krk.

A 9h45, nous sommes au nord-est de Krk. Le vent nous a permis de tirer quelques bords entre Krk et Cres, mais nous a laissé tomber. S'ensuit une période d'hésitation, qui se conclut par quelques minutes en direction de Bakar, avant de revenir sur le plan de navigation initial qui nous mène d'abord à Opatija. Nous faisons sur cette route de la récupération de déchets plastiques : sans doute en provenance de Rijeka, ceux-ci ne manquent pas pour s'entraîner à la récupération de l'homme à la mer. Pour aujourd'hui nous faisons celle-ci au moteur, j'espère qu'en fin de semaine avec un peu de vent nous pourrons faire cet exercice à la voile.

IMG_9108

IMG_9105

IMG_9121

IMG_9118

IMG_9114

A 13h50 nous arrivons à Opatija, pour une escale rapide d'une heure et dix minutes. L'équipage part de baigner, pendant que je vais prendre un café au bar en dessous de la capitainerie, qui est déserte à cette heure. Je connais déjà Opatija pour y être venu à plusieurs reprises, et je préfère profiter de notre pause de deux heures pour tenter de faire voler le drone et prendre ainsi quelques vues aériennes du bateau. Las, celui-ci décolle et échappe aussitôt à mon contrôle pour venir s"écraser contre la coque d'un petit chalutier à quai et glisser dans l'eau entre sa coque et le quai. Il flotte et avec l'aide des marins du chalutier je récupère le drone, qui a perdu sa batterie dans l'aventure. Je le laisserai sécher au soleil sur la capote repliée du Quint II, sans grand espoir de le voir redécoller un jour. J'enfile mon short de bain et me mets à l'eau, la GoPro à la main. Je n'ai pas encore fait le tour du bateau pour voir l'état de la coque ; quelques coups m'ont été signalés par le loueur avant le départ. François revient quelques minutes plus tard pour me dire que pendant que j'étais à la capitainerie et au café du port un employé de celui-ci était passé pour nous signaler qu'il nous laissait une franchise jusqu'à 15h (cela tombe bien, 15h étant notre heure prévue de départ). François était de quart à la barre pendant l'accostage, le long du côté extérieur du môle. Il sera aussi à la barre pour le départ.

IMG_9112

DSCN9898

Nous prenons le cap 112° sur 12,2 M pour arriver à 17h20 à l'entrée du fjord de Bakar. Celle-ci est défigurée par les citernes de la raffinerie qui occupe la côte à cet endroit. Plus grave encore, parvenus au milieu du fjord nous entrons dansun nuage de gaz d'échappement qui occupe tout le fond de la vallée, y compris la jolie ville de Bakar. Je me demande ce que devient l'espérance de vie de ses habitants contraints de respirer en permanence un air à tel point pollué que tous les environs semblent baigner dans un voile grisâtre. 

IMG_9109

IMG_9120

DSCN9905

DSCN9903DSCN9900

DSCN9904

DSCN9901 Quelques jolis mouillages en rive gauche du fjord nous semblent plus accueillants, et après avoir cherché sans grand enthousiasme un endroit où débarquer à Bakar nous décidons d'abandonner notre projet de visite pour échapper au plus tôt au smog. Non loin de là, le guide de Rod Heikell nous propose Voz et Jadranova, avec le passage sous un pont. Celui-ci fait 60m de haut alors que notre mât ne doit guère dépasser 22m, mais le passage sousun pont avec un voilier est toujours un moment impressionnant.

DSCN9906

DSCN9908

IMG_9122

Vos est un tout petit hameau. L'équipage ayant envie de dîner ce soir au restaurant nous choisissons de continuer un peu plus loin jusqu'à Jadranova. A 19h30 nous garons le bateau à l'un des nouveaux quais, déserts. Seul un petit voilier viendra s'y amarrer durant la soirée. Les fonds au quai sont impressionnants : 16 m ! A 20 h nous sommes au restaurant-pizzeria-hôtel, seul établissement ouvert en cette saison, et qui s'apprête à fermer dans quelques jours. Ils ne font plus de pizzas ni de pâtes, seulement des grillades. Nous sommes les uniques clients du restaurant, seuls trois ou quatre Croates assis sur les tabourets du bar tentent d'animer un peu l'établissement. Le repas n'est pas cher, même en comptant le verre de Malvoisie que j'ai pris pour accompagner les quelques aiguillettes de poulet poëlé qui disputent à des frites les honneurs de mon assiette.  De retour au bateau je travaille quelques minutes sur une sélection des photos du jour, puis je vais me coucher.

IMG_9123

Tuesday, October 22, 2019: wake up at 6am. Recovery of the anchor at 6:30 am and departure from the anchorage of Punat.on goes back a lot of clay with the anchor. At 7am, Sophie is at the helm and takes the boat out of the bay. The wind is nil, the sea is flat and the barometer shows 2015 hpa. Ke sky is clear; we put the engine at 1800 rpm to sail along the coast to the west of Krk.

At 9:45, we are northeast of Krk. The wind allowed us to leave some banks between Krk and Cres, but let us down. There follows a period of hesitation, which concludes with a few minutes towards Bakar, before returning to the initial navigation plan that leads us first to Opatija. We are doing plastic waste disposal on this route: probably from Rijeka, there is no shortage of them to practice the recovery of the man overboard. For today we are doing this at motor, I hope that at the end of the week with a little wind we can do this exercise with the sail.

Some pretty anchorages on the left bank of the fjord seem more welcoming to us, and after having looked with little enthusiasm a place where to disembark in Bakar we decide to abandon our project of visit to escape the smog as soon as possible. Not far from there, the guide of Rod Heikell offers us Voz and Jadranova, with the passage under a bridge. It is 60m high while our mast should not exceed 22m, but the passage under a deck with a sailboat is always an impressive moment.

IMG_9141

 Vos is a tiny hamlet. The crew wanting to dine tonight in the restaurant we choose to continue a little further to Jadranova. At 19:30 we park the boat at one of the new docks, deserts. Only a small sailboat will moor there during the evening. The bottoms at the dock are impressive: 16 m! At 8 pm we are at the restaurant-pizzeria-hotel, the only establishment opened this season, and which is about to close in a few days. They do not make pizzas or pasta, only grilled meat. We are the unique customers of the restaurant, only three or four Croatians sitting on the bar stools try to animate the establishment. The meal is not expensive, even counting the glass of Malvoisie that I took to accompany the few aiguillettes of poached chicken who disputed fries the honors of my plate. Back to the boat I work a few minutes on a selection of the pictures of the day, then I go to bed.

Photos : Lever de soleil sud de Krk (1 à 3), 22 octobre 2019 ; En route vers Opatija (1 à 3), 22 octobre 2019 ; Travail à Opatija, 22 octobre 2019 ; En route vers Bakar (& à 10), 22 octobre 2019 ; Dîner à Jadranova, 22 octobre 2019 ; Eglise de Jadrabiva, 22 octobre 2019. Auteur/author : Philippe Bensimon.