Kaprije, village endormi, 1er novembre 2019Kaprije, vendredi 1er novembre 2019. Réveil à 7h15. Arrivé de nuit hier soir, je découvre pour la première fois le panorama. Il fait grand beau, et la journée s'annonce magnifique. Le village semble comme endormi. Le café Bruschetta vient d'ouvrir, et j'y prends un café rapidement, plus histoire d'utiliser leurs sanitaires, de me brosser les dents et de faire une toilette rapide que de savourer leur breuvage. Je laisserai d'ailleurs celui-ci  au bar, la serveuse tardant un peu à le confectionner.

PhB autoportrait, réveil à Kaprije, 1er novembre 2019

Kaprije, café, brosse à dents et dentifrice au bar local à 7h30, 1er novembre 2019

Départ de Kaprije, 1er novembre 2019 (2)

A 7h40 je suis de retour au bateau, et à 8h nous larguons la pendille et récupérons les aussières. Une fois contourné le môle qui protège la baie devant le village, nous reprenons la même route qu'hier soir, par le Kakanski Kanal. Cette fois-ci, une fois sorti de celui-ci nous piquerons à l'ouest sur Zilje, l'île voisine de Kaprije, avec dans l'idée d'aller prendre le petit-déjeuner au village de Muna. 

Départ de Kaprije, 1er novembre 2019 (1)

Dans le Kabanski Kanal, 1er novembre 2019

Muna (Otok Zirje), amarrage sur pendille au quai

Un coup d'oeil à la jumelle nous indique la présence de pendilles, qui pendent le long du quai. La manœuvre se fait en deux temps trois mouvements - l'équipage commence à en avoir l'habitude - mais le village est désert. Tout y est fermé, et le petit déjeuner se prendra à bord, en regardant les jolies couleurs de la baie. Céline en profite pour organiser une séance de nettoyage de plage avec Michel, Fatemeh, Sophie et moi. La quantité de déchets en plastique qu'on récupère en un peu plus d'une heure est terrifiante : quatre gros sacs poubelles, plus une cagette en plastique et le flotteur orange d'un petit corps-mort. Tout ça sur une plage minuscule qui ne doit pas excéder 120 mètres carrés.

Au quai de Muna (Otok Zilje), 1er novembre 2019

Nettoyage d'une des plages de Muna par l'équipage, 1er novembre 2019

Nettoyage d'une plage de Muna par l'équipage, 1er novembre 2019 (2)

Nettoyage d'une plage de Muna par l'équipage, 1er novembre 2019 (3)

Nettoyage d'une plage de Muna par l'équipage, la plage après, 1er novembre 2019 (2)

Départ de Muna (Otok Zilje), 1er novembre 2019 (2)En cherchant où jeter nos sacs poubelles, nous découvrons que beaucoup de voitures stationnées ici n'ont plus leurs plaques d'immatriculation. Une façon de les protéger des voleurs ? A 11h45 nous quittons le quai de Muna. Sophie est à la barre, et Céline s'occupe des aussières. Nous prenons la direction du nord-est, et une heure après nous mouilons l'ancre sur la côte SE de Tetovisnjak Vela, par cinq mètres d'eau sur des fonds de graviers. C'est une zone très spécifique, la seule autour de l'îlot où les fonds ne plongent pas trop brutalement ; le léger vent de NO écarte le bateau de la côte. Je servirai à midi des spagnetti avec une petite sauce méridionale - nous arrivons un peu au bout des provisions. Le loueur, joint au téléphone, nous a autorisés à faire le check-out le lendemain matin. Il nous reste trois heures de navigation pour rentrer à Biograd, et nous ne sommes pas trop pressés de voir la fin de cette jolie croisière...

Départ de Muna (Otok Zilje), 1er novembre 2019

Tenue de bain pour les unes

Mouillage côte SE de Tetovisnjak Vela, spaghettis au soleil dans le cockpit, 1er novembre 2019

Tenue plus chaude pour les autres

Lessive à bord, 1er novembre 2019

Kaprije, Friday November 1, 2019. Wake up at 7.15 am. Arriving at night last night, I discovered the panorama for the first time. The weather is fine, and the day promises to be magnificent. The village seems to be asleep. The Bruschetta coffee has just opened, and I'm having a quick coffee there, more a matter of using their sanitary facilities, brushing my teeth and making a quick toilet than savoring their drink. I will also leave it at the bar, the waitress taking a little time to make it.
At 7.40 am I am back at the boat, and at 8.00 am we drop the pendulum and collect the hawsers. Once bypassed the pier that protects the bay in front of the village, let's take the same route as last night, by the Kakanski Kanal. This time, once out of it we will dive west on Zilje, the neighboring island of Kaprije, with the idea of ​​going to have breakfast in the village of Muna.
A glance at the binocular indicates the presence of pendants, which hang along the quay. The maneuver is done in two stages three movements - the crew is starting to get used to it - but the village is deserted. Everything is closed, and breakfast will be taken on board, looking at the pretty colors of the bay. Sandrine takes the opportunity to organize a beach cleaning session with Michel, Fatemeh, Sophie and me. The amount of plastic waste we recover in just over an hour is terrifying: four large garbage bags, plus a plastic crate and the orange float of a small mooring. All this on a tiny beach which should not exceed 120 square meters.
While searching where to throw our trash bags, we discover that many of the cars parked here no longer have their license plates. One way to protect them from thieves? At 11.45 am we leave the Muna quay. Sophie is at the helm, and Céline takes care of the hawsers. We take the direction of the northeast, and an hour later we anchor on the SE coast of Tetovisnjak Vela, by five meters of water on gravel bottoms. It is a very specific area, the only one around the islet where the bottom does not plunge too suddenly; the light NW wind spreads the boat off the coast. I will serve spaghetti at noon with a little southern sauce - we are getting to the end of the provisions. The rental company, contacted by phone, authorized us to check out the next morning. We have three hours of navigation to return to Biograd, and we are not in too much of a hurry to see the end of this pretty cruise ...

Les îles au NE de Zilje, 1er novembre 2019

Muna, les voitures perdent leur plaque d'immatriculation, 1er novembre 2019

Photos : Kaprije, village endormi, 1er novembre 2019 ; PhB autoportrait, réveil à Kaprije, 1er novembre 2019 ; Kaprije, café, brosse à dents et dentifrice au bar local à 7h30, 1er novembre 2019 ; Départ de Kaprije, 1er novembre 2019 (2) ; Départ de Kaprije, 1er novembre 2019 (1) ; Dans le Kakanski Kanal, 1er novembre 2019 ; Au quai de Muna (Otok Zilje), 1er novembre 2019 (1 et 2) ; Nettoyage d'une des plages de Muna par l'équipage, 1er novembre 2019 (1 à 3) ; Muna, la plage redevenue propre, 1er novembre 2019 ; Départ de Muna, Sophie à la barre, 1er novembre 2019 ; Départ de Muna, Céline love les aussières, 1er novembre 2019 ; Tenue de bain pour les unes... Mouillage côte SE de Tetovisnjak Vela, 1er novembre 2019 ; Mouillage côte SE de Tetovisnjak Vela, spaghettis au soleil dans le cockpit, 1er novembre 2019 ; Tenue plus chaude pour les autres... Mouillage côte SE de Tetovisnjak Vela, 1er novembre 2019 ; Lessive à bord, 1er novembre 2019 ; Les îles au NE de Zilje, 1er novembre 2019 ; Muna, les voitures perdent leur plaque d'immatriculation, 1er novembre 2019. Auteur/author : Philippe Bensimon.