De Missalonghi à Skhoinos 26 décembre 2019

La baie de Missalonghi au lever du jour, 26 décembre 2019Missalonghi, jeudi 26 décembre 2019. Comme d'habitude, je me lève peu avant le jour. Le lever du soleil est superbe sur le port. Emma et moi déjeunons tranquillement, puis Emma va porter nos poubelles dans les containers voisins de la capitainerie. Je jette un dernier coup d'œil à l'épave de l'Hermès et aux jolis bateaux qui nous entourent.

Missalonghi, l'épave de l'Hermès, 26 décembreMissalonghi, la proue de l'Hermès, 26 décembre 2019Missalonghi, notre Cyclades 50Missalonghi, le port, 26 décembre

A 10h nous larguons les amarres, Emma s'occupant des pendilles à l'avant tandis que je gère la barre. Le vent est nul, la mer est plate, le ciel est complètement dégagé. Nous entamons au moteur la descente du chenal long de plus de deux milles qui donne accès à la mer. Dans la lumière matinale, c'est tout un monde d'oiseaux, aigrettes chevaliers et autres, qui commence sa journée à la recherche de nourriture. Les pêcheurs, dont les maisonnettes sur pilotis (pelades) bordent la rive gauche du canal, commencent à s'activer sur leurs barques.

Missalonghi, le départ du port 26 décembre 2019

Missalonghi, le départ du port, 26 décembre 2019

Missalonghi, la capitainerie, 26 décembre 2019

Missalonghi, dans le chenal 26 décembre 2019

Missalonghi, le chenal, 26 décembre 2019

Missalonghi, oiseaux dans le chenal, 26 décembre 2019 (1)

Missalonghi, oiseaux dans le chenal, 26 décembre 2019 (2)Missalonghi, oiseaux dans le chenal, 26 décembre 2019 (3)Missalonghi, maisons de pêcheur sur pilotis dansle chenal, 26 décembre 2019

A 11h nous sommes sortis du chenal, et avons rallié les dernières bouées qui marquent au large l'entrée de celui-ci. Nous prenons au cap 267°. Le vent d'ouest de 3 kt ne nous aide pas, et nous continuons au moteur en attendant que le vent se lève sur la mer Ionienne. 

A midi il a un peu forci, et nous avançons à 7 noeuds sur le fond, sous génois, grand-voile et moteur à 1800 trs/mn. Nous sommes au près bon plein, tribord amures, et nous faisons route vers la pointe sud de Nisis Oxia. Le but est de contourner par le sud la petite île pour remonter plus au nord-ouest, sur Ithaque, l'île d'Ulysse où nous passerons la nuit. 

Missalonghi, la sortie du chenal, 26 décembre 2019

Missalonghi, barque de pêche à la sortie du chenal, 26 décembre 2019

Nisis Oxia, 26 décembre 2019 (5)

Quarante cinq minutes plus tard, le vent s'est levé, nous avons coupé le moteur et nous prenons trois points dans le génois. Nous avons deux ris sur trois pris dans la grand-voile - nous les avons depuis le début de l'étape. Je relève la position aux jumelles ; nous sommes à 6,7 milles dans le 100° du sommet 431m de Nisis Oxia. Nous passons à 14h au sud de l'île, avant d'obliquer au cap 297°. La mer s'est un peu formée, et les vagues qui atteignent maintenant quatre-vingt centimètres nous ralentissent : notre vitesse est tombée à 3,6 noeuds, l'île nous masquant une partie du vent qui est en train de tourner avec nous. A 15h, il a pris une orientation de NW et souffle à 19 kt. Le temps est en train de se couvrir. Je rallume le moteur pour nous permettre de remonter le vent, et nous repassons à 6 noeuds de vitesse fond. 

Nisis Oxia, 26 décembre 2019 (6)

Nisis Oxia, 26 décembre 2019 (7)

Nisis Oxia, 26 décembre 2019 (2)

A 16h25, nous prenons le troisième ris dans la grand-voile ; le vent a forci et nous filons désormais à 7 noeuds. Vingt minutes après nous obliquons au cap 346°, et nous roulons complètement le génois pour remonter vent debout au moteur vers l'embouchure de la baie de Vathi, sur la côte E d'Ithaque. Nous arrivons ainsi à 18h à l'est du phare blanc Agis Ioannis (Saint-Jean) marquant le sud d'Ithaque. A 21h, le Sun Odyssey 51 est au mouillage dans la jolie crique de Skhoinos, non loin du port de Vathi. Comme l'avant-veille, je mets en place un anchor watch, qui me réveillera durant la nuit si notre ancre se met à déraper. Nous sommes tout au fond de la petite baie de Skhoinos, au vent de la plage tant que celui-ci vient du nord, et très près du rivage. J'aurai peu de temps pour réagir. Néanmoins, la météo annonce pour la nuit des vents faibles de 5 kt tournant de NE à E, et nous allons être de plus en plus protégés. Le menu du soir sera à base de pâtes, et Emma s'amuse à me photographier en train de les goûter. Je ne résiste pas au plaisir de publier la photo...

Skhoinos, le goûteur de spaghetti, 26 décembre 2019

Missalonghi, Thursday December 26, 2019. As usual, I get up shortly before daybreak. The sunrise is superb over the port. Emma and I have lunch quietly, then Emma will carry our trash cans in the containers next to the harbor master's office. I take a last look at the wreck of the Hermès and the pretty boats that surround us.
At 10am we drop the moorings, Emma taking care of the pendulum at the front while I manage the bar. The wind is zero, the sea is flat, the sky is completely clear. We start with the engine the descent of the channel more than two miles long which gives access to the sea. In the morning light, it is a whole world of birds, white egrets and others, which begins its day in search of food . The fishermen, whose stilt houses (lawns) line the left bank of the canal, are starting to get busy on their boats.
At 11am we left the channel, and joined the last buoys which mark off the entrance to it. We are heading to Cape 267 °. The west wind of 3 kt does not help us, and we continue with the engine while waiting for the wind to rise on the Ionian Sea.
At noon it has a little strength, and we are advancing at 7 knots on the bottom, under genoa, mainsail and engine at 1800 rpm. We are upwind full, starboard tack, and we are heading towards the south of Nisis Oxia. The goal is to bypass the small island to go further northwest, on Ithaca, the island of Ulysses where we will spend the night.
Forty five minutes later, the wind picked up, we stopped the engine and we took three points in the genoa. We have two reefs out of three caught in the mainsail - we have had them since the start of the stage. I note the position with binoculars; we are 6.7 miles in the 100 ° from the 431m summit of Nisis Oxia. We pass at 2 p.m. in the south of the island, before turning to heading 297 °. The sea has formed a little, and the waves which now reach eighty centimeters slow us down: our speed has dropped to 3.6 knots, the island masking part of the wind which is turning with us. At 3:00 pm, it took NW orientation and blows at 19 kt. The weather is getting cloudy. I restart the engine to allow us to go upwind and return to 6 knots bottom speed.
At 4:25 pm, we take the third reef in the mainsail; the wind has increased and we are now sailing at 7 knots. Twenty minutes later we veer to heading 346 °, and we are rolling the genoa completely to go upwind with the engine towards the mouth of Vathi Bay, on the E coast of Ithaca. We arrive at 6 p.m. east of the white lighthouse Agis Ioannis (Saint-Jean) marking the south of Ithaca. At 9 p.m., the Sun Odyssey 51 is at anchor in the pretty cove of Skhoinos, not far from the port of Vathi. Like the day before, I set up an anchor watch, which will wake me up overnight if our anchor starts to slip. We are at the very bottom of the small bay, upwind from the beach as long as it comes from the north, and very close to the shore. I will have little time to react. Nevertheless, the weather forecast for the night shows winds of 5 kt turning from NE to E, and we will be more and more protected. The evening menu will be based on pasta, and Emma enjoys photographing me tasting them. I can't resist the pleasure of publishing the photo ...

Photos : Lever du soleil sur la baie de Missalonghi, 26 décembre 2019 ; Missalonghi, l'épave de l'Hermès, 26 décembre 2019 (1 et 2) ; Notre Cyclades 50.5 au port de Missalonghi, 26 décembre 2019 ; Missalonghi, un joli ketch, 26 décembre 2019 ; Départ de Missalonghi, 26 décembre 2019 (1 et 2) ; La capitainerie de Missalonghi, 26 décembre 2019 ; Dans le chenal de Missalonghi, 26 décembre 2019 (1 et 2) ; Oiseaux dans le chenal de Missalonghi, 26 décembre 2019 (1 et 2) ; Maison de pêcheur dans le chenal de Missalonghi, 26 décembre 2019, Missalonghi, les bouées de sortie du chenal, 26 décembre 2019 ; Missalonghi, pêcheur à la sortie du chenal, 26 décembre 2019 ; Nisis Oxia (1 à 3), 26 décembre 2019 ; Nisis Oxia, tout à fait à gauche le mouillage sur la côte ouest de l'île, 26 décembre 2019 ; Skhoinos, test de cuisson des pâtes, 26 décembre 2019 ; Missalonghi, lever de soleil sur le port, 26 décembre 2019 ; Nisis Oxia, la pointe sud de l'île, 26 décembre 2019. Auteur/author : Philippe Bensimon. Video : réalisation/realization : ©Philippe Bensimon.

Missalonghi, lever du soleil sur le port, 26 décembre 2019

Nisis Oxia, 26 décembre 2019 (4)