Vendemiaire (auteur inconnu, Domaine public français, bibliothèque nationale & Bureau des Longitudes)

Nous avons vécu en France le mois de juillet le plus sec depuis soixante ans. A Is-sur-Tille, en Côte d'Or, la rivière a disparu pour la deuxième année consécutive. L'an passé, elle n'avait réapparu qu'en novembre. Les terres sont poussiéreuses, brûlées, et certaines cultures sont remises en cause. Les vendanges ont déjà commençé dans le sud, et devraient débuter les 28 et 29 août en Côte-d'Or (source : JT13h A2, 06/08/20). Pour avoir une bonne idée de l'ampleur du réchauffement climatique en un peu plus de deux siècles, il faut se reporter au calendrier républicain français, dont le premier mois correspondait sensiblement à la période allant du 22 septembre au 21 octobre de notre calendrier grégorien. Ce mois s'appelait Vendémiaire. Il tirait son nom « des vendanges qui ont lieu de septembre en octobre », selon les termes du rapport présenté à la Convention nationale le 3 brumaire an II (24 octobre 1793) par Fabre d'Eglantine, au nom de la « commission chargée de la confection du calendrier » (source : Wikipédia). On a pris dans certains secteurs un bon mois d'avance sur ce que connaissaient nos aïeux.

___________

We have experienced the driest month of July in France for sixty years. In Is-sur-Tille, in Côte d'Or, the river has disappeared for the second year in a row. Last year, she only reappeared in November. The land is dusty, scorched, and some crops are challenged. The harvest has already started in the south, and should begin on August 28 and 29 in Côte-d'Or (source: JT13h A2, 06/08/20). To get a good idea of ​​the magnitude of global warming in a little over two centuries, we must refer to the French Republican calendar, the first month of which corresponded substantially to the period from September 22 to October 21 of our Gregorian calendar. This month was called Vendémiaire. It took its name "from the harvest which takes place from September to October", according to the terms of the report presented to the National Convention on 3 Brumaire Year II (24 October 1793) by Fabre d'Églantine, in the name of the "commission responsible for making the calendar ” (Wikipédia). In some areas, we took a good month ahead of what our ancestors knew.

Illustration : Vendemiaire (auteur inconnu, Domaine public français, bibliothèque nationale & Bureau des Longitudes).jpg