PrestigeVolunteersInGaliciaCoast (auteur author Viajiero 3 mars 2003)

Triste anniversaire : le 19 novembre 2002, le pétrolier Prestige (243,5 m de long, construit en 1976) coulait par 3 500 mètres de fond à 270 km des côtes de la Galice (pointe nord-ouest de l'Espagne) au cours d'une opération de remorquage. Il était chargé de 77.000 tonnes d'un fioul extrêmement visqueux, voisin de celui transporté par l'Erika en décembre 1999. Il est vraisemblable que 5.000 à 10.000 tonnes s'étaient déjà répandue dans la mer depuis l'apparition d'une brèche de 50 m de long dans son flanc droit le 13 novembre. Les causes du sinistre cont encore inconnues, mais il est possible que le choc avec un conteneur, un autre ofni ou même une déferlante en soit la raison.

Je vous conseille vivement d'aller voir sur Wikipédia l'histoire de ce sinistre (problèmes matériels, problèmes humains, problèmes économiques et politiques, tout cela enchevêtré sur fond de tempête), dans lequel le gouvernement espagnol de José Maria Aznar a joué un rôle non négligeable.  Les dégâts ont été considérables, des dizaines de kilomètres de côtes souillées en Espagne (ci-dessus), mais aussi en France, dans le bassin d'Arcachon et jusqu'en Vendée et Bretagne. Je gouvernement espagnol a demandé 4,3 milliards d'euros, et le gouvernement français 67,5 millions d'euros en réparation des préjudices subis. A ce jour, l'armateur et l'assureur du Prestige ont été les seuls condamnés, et les versements sont de l'ordre du milliard d'euros. 

A l'époque, le président français Jacques Chirac s'était insurgé contre les armateurs de ces pétroliers anciens, construits avec des simples coques et proches de la réforme, en les qualifiant lors d'une conférence de "voyous des mers". Suite au naufrage du Prestige, la construction en double coque s'est généralisée, et les inspections ont été renforcées, tant concernant les structures du bateau que les compétences et l'entraînement des équipages. Ce qui n'empêche pas les accidents de survenir, par exemple le naufrage du vraquier Wakashio (ci-dessous), échaué le 25 juillet 2020 au sud-est de l'île Maurice. 

Le Prestige gît toujours au fond de l'eau. Ses cuves contiennent encore environ 3.000 tonnes de fioul lourd, et sont surveillées par des drones sous-marins. 

IMO_helping_to_mitigate_the_impacts_of_MV_Wakashio_oil_spill_in_Mauritius_-_50236896003 (auteur author imo

Sad anniversary: ​​on November 19, 2002, the Prestige oil tanker (243.5 m long, built in 1976) sank at a depth of 3,500 meters, 270 km from the coast of Galicia (north-western tip of Spain) at during a towing operation. It was loaded with 77,000 tons of an extremely viscous fuel oil, similar to that transported by the Erika in December 1999. It is likely that 5,000 to 10,000 tons had already spilled into the sea since the appearance of a breach 50 m long in his right flank on November 13. The causes of the incident are still unknown, but it is possible that the shock with a container, another object or even a breaking wave is the reason.

I strongly advise you to go see on Wikipedia the history of this disaster (material problems, human problems, economic and political problems, all tangled up against the backdrop of a storm), in which the Spanish government of José Maria Aznar played a role not insignificant. The damage was considerable, tens of kilometers of soiled coasts in Spain, but also in France, in the Arcachon basin and as far as Vendée and Brittany. The Spanish government asked for 4.3 billion euros, and the French government 67.5 million euros for compensation for the damage suffered. To date, the owner and the insurer of the Prestige have been the only ones condemned, and payments are in the order of one billion euros.

At the time, French President Jacques Chirac rebelled against the owners of these old oil tankers, built with simple hulls and close to reform, calling them at a conference "thugs of the seas". Following the sinking of the Prestige, double hull construction became widespread, and inspections were stepped up, both regarding the structures of the boat and the skills and training of the crews. This does not prevent accidents from occurring, for example the sinking of the bulk carrier Wakashio (above), which was hoisted on July 25, 2020 in the south-east of Mauritius.

The Prestige always lies at the bottom of the water. Its tanks still contain around 3,000 tonnes of heavy fuel oil, and are monitored by underwater drones.

Photos : PrestigeVolunteersInGaliciaCoast (auteur author Viajiero 3 mars 2003)  IMO_helping_to_mitigate_the_impacts_of_MV_Wakashio_oil_spill_in_Mauritius_-_50236896003 (auteur author imo.un, 17 août 2020) ;