Lytton (auteur author Andrew Bowden 19 juillet 2011)

53°C à Furnace Creek dans la Vallée de la Mort aux Etats-Unis le 17 juin, beaucoup plus au nord 49,6°C à Lytton ce mardi 29 juin (Colombie-Britannique, c'est l'ouest du Canada, record historique). Le lendemain, le feu a éclaté et a anéanti le paysage autour du village de Lytton en quelques secondes. Un habitant dit : « ça c'est déclenché comme une bombe ». Les habitants fuient devant les flammes qui détruisent tout, l'air est envahi par la fumée. La chaleur insoutenable a déjà provoqué des centaines de victimes. D'après France-Télévisions, 500 morts dites subites ont été comptabilisées rien que dans cette région du Canada depuis le vendredi 25 juin, trois fois plus que la normale à cette même période. En cause, la présence d'un anticyclone et d'un dôme de chaleur, formé par des hautes pressions en altitude, qui bloquent au sol les molécules d'air chaud venues du Mexique et les compriment. Les molécules comprimées se réchauffent, et on aboutit à la situation actuelle. Le dôme de chaleur se déplaçait avant-hier vers l'est à une vitesse de 20 km/h. Selon le journaliste Nicolas Chateauneuf, qui expliquait le phénomène ce jeudi soir 2 juillet sur Antenne 2, la chaleur engendre des orages sans pluie dont les éclairs déclenchent à leur tour de nouveaux incendies. Selon le journaliste, cette situation est liée en grande partie au réchauffement climatique : « sans l'influence humaine, il faudrait compter plusieurs milliers d'années pour voir un épisode aussi intense se produire, et l'Europe n'est certainement pas à l'abri ».

____________________

127,4 °F at Furnace Creek in Death Valley in the United States on June 17, much further north 121,28 °F at Lytton on Tuesday, June 29 (British Columbia is western Canada, record historical). The next day, a fire broke out and wiped out the landscape around Lytton within seconds. A resident said: "it was set off like a bomb". The inhabitants flee from the flames which destroy everything, the air is invaded by smoke. The unbearable heat has already claimed hundreds of victims. According to France-Télévisions, 500 so-called sudden deaths have been recorded in this region of Canada alone since Friday, June 25, three times more than normal for this same period. The cause is the presence of an anticyclone and a heat dome, formed by high pressures at altitude, which block the hot air molecules from Mexico on the ground and compress them. The compressed molecules heat up, and we end up with the current situation. The heat dome was moving eastward the day before yesterday at a speed of 20 km / h. According to journalist Nicolas Chateauneuf, who explained the phenomenon this Thursday evening July 2 on Antenne 2, the heat generates thunderstorms without rain, the lightning of which in turn triggered new fires. According to the journalist, this situation is largely linked to global warming: “without human influence, it would take several thousand years for such an intense episode to occur, and Europe is certainly not safe from it".

Photo : Lytton (auteur/author : Andrew Bowden, 19 juillet 2011).