16 avril 2023

La France touche le fond - Lettre ouverte de l'association Bloom

Claire Niyvian, responsable de l'association Bloom, nous a envolé le 8 avril 2023 ce courrier, dont nous reproduisons ici la quasi intégralté ;   Chers amis, chers soutiens, La France touche le fond. On pourrait même dire qu’elle le racle. Nous assistons depuis trois semaines à une séquence inédite. Non seulement le gouvernement a lancé une opération de diabolisation et de répression violente des mouvements écologistes qu’aucun gouvernement de la Vème République n’avait jamais menée jusqu’ici, mais... [Lire la suite]
Posté par Ph Bensimon à 00:24 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , ,

15 avril 2023

Aucune interdiction des arts traînants ne s'appliquera aux pêcheurs dans les AMP françaises

    Sur le site de la député européenne Stéphanie Yon-Courtin (Renew Europe) on pouvait lire le 4 avril, le lendemain de la réuion d'Hervé Berville avec les ONG partie prenante dans la sauvegarde de la mer :   Communiqué de presse I Aucune interdiction des arts traînants ne s'appliquera aux pêcheurs dans les AMP françaises 4 avr. 2023  Normandie      Paru le 03 avril 2023 :  " Satisfecit des députés normands : aucune interdiction des arts traînants... [Lire la suite]
14 avril 2023

Réunion avec le secrétaire d'Etat chargé de la Mer auprès de la Première ministre Hervé Berville le 3 avril 2023 17 h

Je suis allé représenter l'expédition T2A ce lundi 3 avril au secrétariat d'Etat à la mer, avenue de Ségur à Paris. Il s'agissait une réunion d’échanges sur la stratégie nationale pour la mer et le littoral et les actualités récentes en matière de protection des océans à l’international, associant le secrétaire d'Etat chargé de la Mer auprès de la Première ministre Hervé Berville et les associations et organisations non gouvernementales engagées pour la protection des océans et la planification en mer. La réunion a été... [Lire la suite]
12 avril 2023

Le gouvernement contre l'environnement, le climat et la culture

Il reste aujourd'hui 3.500 librairies selon le site du ministère de la Culture (chiffre confirmé par le site du Syndicat de la librairie française, études non datées), dont aucun en capacité de faire un réel conseil de lecture - le nombre des nouvelle sorties étant tel qu'aucun libraire n'a le temps de lire tous les ouvrages sortant chaque mois. Pour faire plaisir à ces 3.500 personnes qui s'accrochent à un métier en voie de disparition, le gouvernement français vient d'interdire aux vendeurs de livres en ligne la gratuité des prix... [Lire la suite]