23 avril 2020

Covid-19 et migrants - régularisations au Portugal et en Italie - Covid-19 and migrants - regularizations in Portugal and Italy

Covid-19 et migrants Un agriculteur du sud de l'Italie fait ce constat : si l'on refuse la mondialisation, il faut que les Européens retournent travailler dans les champs. Il manque aujourd'hui 250.000 personnes pour travailler en Italie dans les champs, les récoltes sèchent ou pourrissent sur pied (céleris, etc.), et cet agriculteur appelle le gouvernement italien à régulariser massivement les centaines de milliers de migrants actuellement bloqués dans le sud de l'Italie (source : A2, JT 22 avril 2020). Ce sont en effet... [Lire la suite]

26 janvier 2020

l'ONG SOS Méditerranée dénonce "un trou noir" en Méditerranée - NGO SOS Mediterranean denounces "a black hole" in Mediterranean

Depuis le début de l’année, près de 300 personnes ont été secourues par des navires humanitaires en Méditerranée centrale. SOS Méditerranée dans une newsletter parue cette semaine dénonce un « trou noir ».  Pour SOS Méditerranée, « il n’existe toujours pas de mécanisme concerté, prévisible et pérenne concernant le débarquement des rescapés secourus en Méditerranée ». L'ONG parle de « cynisme » pour qualifier la façon dont l'UE a délégué l'organisation des secours à la Libye. D'une part le... [Lire la suite]
18 août 2019

Inhumain : des migrants au compte-gouttes - Open Arms et Ocean Viking - Inhuman: migrants drop by drop

Open Arms, navire armé par l'ONG catalane Proactiva Open Arms, attend depuis quinze jours devant Lampedusa, bloqué par le ministre italien Matteo Salvi. Le tribunal administratif de Rome, saisi par l'ONG espagnole, a estimé que l'Open Arms devait être autorisé à entrer dans les eaux territoriales italiennes et recevoir une "assistance immédiate" destinée aux migrants « qui en ont le plus besoin ».Vendredi 16 août, le ministre de l'intérieur italien d'extrême droite Matteo Salvi a finalement accepté... [Lire la suite]
28 juillet 2019

110 morts avant-hier en Méditerranée, les survivants en camps de détention en Lybie - 110 dead in the Mediterranean

Ce jeudi 25 juillet 2019 a eu lieu « la pire tragédie en Méditerranée cette année », selon les termes d'un tweet du Haut-Commissaire de l'ONU pour les Réfugiés Filippo Grandi. Partis depuis une heure de Khoms, 110 migrants qui rêvaient d'atteindre l'Italie sont morts noyés dans le nauvrage de leur embarcation. Parmi eux, beaucoup d'Erythréens, des Soudanais, des Palestiniens. Les 145 survivants ont du nager sept heures avant d'être repêchés grâce à un pêcheur lybien. Tombant de Charybde en Scylla, ils ont été ramenés en... [Lire la suite]