01 avril 2019

1er avril - ce n'est pas une blague - April Fool's Day, it's not a joke (Sands)

La montée des eaux est inexorable. On s'attend à au moins un mètre de hauteur d'eau supplémentaire d'ici la fin du siècle (hypothèse très optimiste), faisant reculer le littoral et ses plages. L'extraction des sables de mer nécessaires à la construction des immeubles en béton fait le reste. Ces sables deviennent des denrées rares pour nos civilisations très urbaines. Au Maroc, l'extraction sauvage des sables côtiers est devenue interdite, et on a vu apparaître des pilleurs profitant de la nuit pour récupérer les précieux granulats. ... [Lire la suite]

01 avril 2019

1er avril - ce n'est pas une blague - April Fool's Day, it's not a joke (Arctic)

Aujourd'hui, c'est le 1er avril, mais les informations qui suivent ne sont pas une blague ! L'Arctique fond aujourd'hui à une allure catastrophique, avec des températures positives une partie de l'année. Cette fonte joue à plusieurs niveaux :  - elle est responsable de 60 % de la hausse du niveau des mers (il s'agit là essentiellement de la fonte des inlandsis, et notamment des glaciers qui couvrent le Groenland). Cette hausse contraint à terme à l'exode les habitants des îles basses du Pacifique, les habitants du Bengladesh,... [Lire la suite]
01 avril 2019

1er avril - ce n'est pas une blague - April Fool's Day, it's not a joke

Un milliard d'hommes vivent directement de la pêche, trois milliards d'hommes dépendent de l'océan. Quand ces hommes sont réduits à la famine par la disparition du poisson et plus généralement des ressources halieutiques, on enregistre ce que le FAO appelle dans son rapport d'octobre 2018 "des zones de violences et de déstabilisation politique". Notamment, dans les pays côtiers où sévit la famine (Venezuella), on voit apparaître des zones de piraterie. La disparition du poisson est due aujourd'hui : - essentiellement à la surpêche... [Lire la suite]