Tour des deux Amériques sur un voilier

20 mai 2018

Croisière en Grèce de la Toussaint - Possibilité d'embarquer pour une seule semaine : 20/10 au 27/10 ou 27/10 au 3/11

Départ de Vathi (Ithaque) 250418

Le paradis selon Christian, 250418

En route vers Parga 250418

Bavaria 49 plan d'aménagementBavaria 49 profil

Croisière en Grèce de la Toussaint : pour ceux qui souhaitent une seule semaine de croisière, nous offrons de scinder notre croisière de la Toussaint en deux semaines séparées, avec la possibilité de choisir d'embarquer la première semaine (Corfou - Corinthe avec visite de Delphes) ou la seconde semaine : Corinthe - Corfou avec passage du Canal de Corinthe si la météo est bonne et visite du site antique d'Epidaure. Si la météo n'est pas favorable, la visite d'Epidaure pourra être remplacée par celle d'Olympie. Corinthe est facile d'accès depuis Athènes : 56 mn avec les cars Ktel. Un train direct part de l'aéroport d'Athènes (se renseigner sur les horaires).

Le plan de navigation de cette très jolie croisière que nous ouvrons à des équipiers a été publié le 18 mai sur ce blog (catégorie : "Prochaines croisières... vous pouvez venir avec nous").

Le bateau est un Bavaria 49 avec cinq cabines, dont voici le plan d'aménagement intérieur:

 

Les photos d'ambiance de cet article sont extraites d'une croisière sensiblement identique réalisée au mois d'avril.

 

Denis et Isabelle, 250418

Déjeuner à l'ombre du bimini 270518

Mourthos, 27 avril 2017Baignade dans la baie du Monastère, Mouthos, 26 avril 2018

Delphes l'amphithéâtre et le temple d'Apollon 200418 2Baignade à Piriti, 27 avril 2018

Baignade au sud de Mourthos, 26 avril 2018

Philippe, Isaline et Francine à Parga 260418 Mourgos, 26 avril 2018

Ormos Amoussa tournage d'une vidéo de présentation T2A 250418

Cruise in Greece of All Saints holidays: for those who wish a single week of cruising, we offer to split our All Saints holidays cruise in two separate weeks, with the possibility to choose to embark the first week (Corfu - Corinth with visit of Delphi ) or the second week: Corinth - Corfu with passage of the Corinth Canal if the weather is good and visit of the ancient site of Epidaurus. If the weather is not favorable, the visit of Epidaurus may be replaced by that of Olympia. Corinth is easily accessible from Athens: 56 minutes with Ktel coaches. A direct train leaves from Athens airport (inquire about timetables). The navigation plan of this beautiful cruise that we open to crew was published on May 18 on this blog (category: "Next cruises ... you can come with us"). The boat is a Bavaria 49 with five cabins, here is the interior layout plan. The photos oof this article are taken from a similar cruise made in April.

Delphes l'amphithéâtre et le temple d'Apollon 200418 1


Photos : Départ de Vathi, 250418 ; Christian : "le paradis, c'est ici", 250418 ; Départ d'Ormos Amoussa, 250418 ; Coupe du Bavaria 49 ; Plan d'aménagement du Bavaria 49 ; Denis et Isabelle à l'entrée d'Ormos Amoussa, 250418 ; Déjeuner à l'ombre du bimini, 260418 ; Mourthos au petit matin, 270418 ; Baignade dans la Baie du Monastère, 260418 ; Delphes, l'amphithéâtre et le temple d'Apollon, 200418 (1) ; Baignade dans la baie de Piriti, 270418 ; Halte au sud de Mourthos, 260418 ; Café sur la plage de Parga pour Philippe, Isaline et Francine, 260418 ; Coucher de soleil à Mourthos, 260418 ; Tournage d'une vidéo à Ormos Amoussa, 250418 ; Delphes, l'amphithéâtre et le temple d'Apollon, 200418 (2). Auteur : Philippe Bensimon.

 


18 mai 2018

Découvrez en voilier la Grèce, de Corfou à Epidaure par Delphes et le Golfe de Corinthe - 20 oct. au 3 novembre - Sail with us !

Corfou_Epidaure_AR_Route_sur_OPenCPN

Mon premier contact avec la Grèce a été un "one-way" de Lavrio en Mer Egée à Lefkada en passant par le Golfe de Corinthe. C'était fin juin/début juillet 2014. Depuis je suis souvent retourné naviguer en Grèce : c'est un pays que j'aime, riche d'histoire et où les gens sont accueillants. Mais c'était toujours dans d'autres secteurs, et j'avais envie de revoir Navpaktos, le Golfe de Corinthe et les îles de la Mer Ionienne. 

Les "one-way" devenant rares, deux semaines semblaient une bonne durée pour faire l'aller-retour de Corfou à Epidaure et prendre le temps de visiter les sites extraordinaires : Delphes, Epidaure, le canal de Corinthe, etc. Je me suis donc attaqué à la construction du projet suivant, que nous avons réalisé au départ de Corfou en avril 2018. La météo n'étant pas favorable dans le Golfe Saronique, nous avons remplacé la visite d'Epidaure par celle d'Olympie. Telle quelle, cette croisière a été si belle que je la repropose cet automne durant les vacances de la Toussaint, avec l'espoir cette fois-ci de la faire dans sa version originelle, avec le passage du Canal de Corinthe et la visite d'Epidaure, et la nuit de navigation autour de Corfou.

Easter_in_Corfu_2011__Kett_

CorfouSatellite__auteur_Siren_at_French_Wikipedia_

Du samedi 20 octobre au samedi 3 novembre 2018, nous offrons à des équipiers une superbe croisière à la découverte de la Grèce, de la Mer Ionienne à Epidaure en passant par le Golfe de Corinthe. Nous aurons un Bavaria 49, un bateau de 15,40 mètres bien adapté à la navigation en Méditerranée comportant trois cabines doubles et deux cabines simples. Une cabine double et une cabine simple sont déjà réservées par des membres de l'expédition T2A. Deux cabines doubles et une cabine simple restent donc disponibles pour des équipiers. Le confort sera présent à bord : réfrigérateur électrique, trois cabinets WC/douche, haut-parleurs de cockpit, prise PM3-iPod, Wifi, etc. La literie et les serviettes sont fournies. Le plus pratique pour rejoindre Corfou est l’avion. On a trouvé des vols réguliers Genève-Corfou à 239 euros l’aller-retour.

Nous recherchons des équipiers. Ambiance cool (découvrir, se perfectionner dans une ambiance agréable et joyeuse). Participation aux frais : 400 € par semaine pour une personne seule occupant une cabine simple ou 450 € pour un couple occupant une cabine double, plus la nourriture. On fera environ 573 M dans les paysages très variés de la Grèce : ports, mouillages, visites, baignades, etc. Nous participerons aussi à un programme de recherche : Cybelle Méditerranée (observation des animaux marins).

Nous aurons une nuit de navigation ; les quarts (facultatifs) se feront toujours à trois. Découverte de la navigation astro, de la navigation de nuit, pêche à la traîne, etc. Participation aux manœuvres demandée, mais rien n'est imposé. Enfants et débutants bienvenus : nous serons en période de vacances scolaires, et naviguer en famille, c'est toujours du bonheur. 

 

Bavaria_49

Voici le plan de navigation :

Samedi 20 octobre : prise en main du bateau

Dimanche 21 octobre : départ à 7h30. Prendre le chenal balisé au cap 057° sur 0,6 M jusqu’à couper la ligne des 10m (9 minutes). Prendre au 090° sur 3,1 M à la vitesse de croisière de 6 kt et hisser les voiles (31 mn, 10 mn pour les voiles). On arrive à 8h20 au nord de la côte est de l’île Vido. On oblique alors au 139° sur 15,8 M. A 8h49 on laisse au 270 le phare de la pointe Sideros (78m). On continue jusqu’à être au sud du phare de Pasoud Island (30m), et à l’est de celui d’Ak Levkimminis (8m), vers 10h58 et dans des fonds de 70m. On prend alors au 160° sur 8,1M jusqu’à être au sud du phare de Nisos Sivota (87m, 12h19, on n’a normalement pas encore coupé la ligne des 50m située plus à l’ouest.). On prend au 121° sur 7,2 M jusqu’à voir au 125 le phare de Lakka (64m, 13h31) au nord de Nisos Paxoi. Paxoi est une île célèbre pour la qualité de son huile d’olive ; c’est aussi près de ses côtes que le capitaine égyptien Thamus annonça la mort du dieu Pan. 

Paxos_gaios_town_bgiu__Bogdan_Giu_c__

On vire au 165° sur 1,65 M jusqu’à couper la ligne de sonde des 100M (on longe la côte ouest de Paxos qui semble abrupte sur la carte jusqu’à Lakka, 13h48 ). On suit alors la ligne des 100m en longeant la côte jusqu’à voir plein est le milieu du chenal entre Paxoi et Andipaxoi (3,7M, 14h25). On oblique au 090° pour passer au nord de la pointe d’Ak Khedros qui ferme au sud le passage (2,42M, 14h49), puis au 019° sur 0,4M (4 minutes, on doit voir se fermer la côte sud de Paxoi) avant de prendre au 321° sur 1,97 M et arriver ainsi à l’est du grand phare de Nisis Panayia (26m, 15h12). On continue sur ce même cap jusqu’à aligner l’écueil Nisos Lithari et le phare dans le 225° (une minute), puis on prend au 270° jusqu’à aligner la tourelle rouge sur la côte de Panaya et le phare (on touche la ligne des 50m à ce moment-là, 0,22 M, 2 minutes). Réduire à 4 kt. De là on aligne au 206° l’église et la tour sur Nisis Ay Nikolaos (0,24 M, 3,2 minutes) jusqu’aux fonds de 25m. A partir de là on n’a plus d’alignement. Mettre un veilleur à l’avant pour surveiller les fonds. Aller au 251° sur 0,23 M (3,1 mn) jusqu’à dépasser la tourelle bâbord rouge ; 168m au 170° nous mènent au quai de Gaios. Arrivée à Gaios (Paxoi) à 15h20. Total de la journée : 47 M. Avitaillement incertain (dimanche).

 

Port_of_Gaios_in_Paxos__NikoSilver_

Lundi 22 octobre : départ à 10h. 166m au 347 pour rejoindre la tourelle rouge bâbord d’entrée du port. Penser à sonner de la corne de brume avant le virage. On prend ensuite au 068° sur 0,24 M jusqu’à rejoindre le back transit entre l’église et la tour d’Ay Nikolaos (3,1 mn à 4 kt) puis on suit ce même back transit jusqu’à couper la ligne des 50 m ou voir largement ouverte à l’est la côte nord de Nisos Panaya (0,24 M, 3,1 mn, on aligne alors la tourelle rouge en bord de côte et le phare de Panayia). On prend alors au 090° sur 0,21 M pour déborder largement l’écueil de Nisos Lithari jusqu’à sortir par le haut de la ligne des 20m (environ 9 à 10 mn depuis le départ, 10h10). On prend alors sur 29,8 M au 123° à 6 kt. 10 mn pour hisser les voiles. A 11h28 on voit au 270 le feu au sud d’Andipaxoi.  A 15h07 on arrive à l’entrée du chenal qui mène à Preveza. 10 mn pour baisser les voiles. 

The_Battle_of_Actium__by_Laureys_a_Castro__1672___Oil_Paint_in_National_Maritime_Museum_of_Greenwich__London__Director_s_Office_

On suit à 4 kt l’alignement des phares au 066° sur 1,52 M – on est dans le chenal entre les bouées, 23 mn à 4 kt, 15h40. De là on sort de l’alignement au 026° sur 0,46M en visant la dernière bouée rouge (pas de verte en face) et en ne touchant jamais la ligne des 10m (6 minutes). On laisse à bâbord la bouée rouge pour viser l’entrée du port (339° sur 0,58 M, par brouillard ou de nuit transit entre la rouge et la verte d’entrée de port, laisser la verte légèrement à droite de la rouge, 8 minutes). Arrivée à Preveza à 15h55. Total de la journée 32,1 M. Avitaillement possible, pain frais. A 3 M au nord de Preveza se trouvent les ruines de Nikopolis, cité construite par Octave pour célébrer sa victoire sur Antoine et Cléopâtre à la bataille d’Actium (31 av. JC), qui règle le sort des guerres civiles romaines. De cette ville importante dotée de trois ports il reste un grand théâtre, une villa, des murs et un intéressant musée.

 

The_Roman_Odeon_of_Nicopolis__Bgabel_

Mardi 23 octobre : départ à 7h (ne pas prendre de retard à cause des ouvertures du pont de Lefkas), cap au 154° sur 0,61 M à 4 kt (cap sur la tour de 71m sur Aktion jusqu’à aligner la tourelle blanche et la bouée rouge au nord-est, 9 minutes), puis à hauteur de la bouée rouge de sortie du chenal prendre au 206° sur 0,49 M (7 minutes, 7h16. On rejoint ainsi l’entrée du chenal (bouées rouges et vertes, back transit dans l’alignement des phares, cap au 248° sur 1,57 M). A la sortie du chenal (ligne de sonde des 10m, 7h39), on hisse les voiles (10 mn) et on prend le cap 182° sur 5,1 M à 6 kt. Le_chenal_de_Lefkada_040714On arrive ainsi à 8h40 devant l’entrée de la passe qui mène à Lefkas (Lefkada). Attention au banc de sable qui ferme le chenal. A l’entrée nord du canal, le grand fort de Santa Maura, du nom d’une petite chapelle qu’il abrite, date du Moyen-âge (vers 1300, source Rod Heikell). On baisse les voiles ; à 9h le passage doit s’ouvrir pour nous laisser passer (heures rondes, la circulation vers le sud a priorité – contrairement aux habitudes). Il peut il y avoir 1,5 nœuds de courant. 3,5 M de chenal balisé (murs puis perches au milieu du marais) nous mènent à 4 kt à la sortie au sud de laquelle on coupe très vite la ligne des 10m (9h52).

Aristotle_Onassis

On hisse les voiles (10 mn), puis on prend au 164° sur 6,1 M à 6 kt jusqu’à voir au 270 se fermer la côte nord de Skorpios, île privée achetée 11.000 € en 1962 par Aristote Onassis et vendue contre sa volonté par sa petite-fille et dernière descendante Athina Onassis Roussel àEkaterina Rybolovleva, fille de l'oligarque Dmitri Rybolovlev, pour 100.000.000 £. On frise alors la ligne des 10m à tribord (sinon la rejoindre, 11h03). Attention ensuite aux écueils affleurant à bâbord lorsqu’on prend au 208° sur 1,72 M pour laisser Skorpios à tribord et les écueils à bâbord (mettre un veilleur à l’avant du bateau). 10 mn pour ferler les voiles. On suit ensuite (11h20) à 4 kt la côte nord de Nisos Meganisi en visitant les calanques jusqu’au phare d’Akra Elia (extrémité est de la côte nord de Nisos Meganisi, 8,9 M, veilleur à l’avant, fonds incertains dans les calanques bordées de cyprès et d’oliviers, eaux bleues et limpides, 13h43). On hisse ensuite les voiles (10 mn) et on prend au 154° sur 6,3 M à 6 kt jusqu’à voir au 90 la pointe sud de Nisos Kalamos (14h56, l’île comporte plusieurs vieux moulins à vent). 2 mn au 064° pour voir la très jolie baie voisine (14h58), et on repart au 159° sur 2,34 M pour laisser à bâbord la pointe sud de l’île Kastos (ligne des 100 m, 15h21, jolie île où figuiers de barbarie et oliviers voisinent avec les vaches et les chèvres). 

Mouillage___Nisos_Oxia_040714

On prend ensuite au 143° sur 16 M. A 16h04 on laisse à bâbord au 090 l’écueil Praso – veilleur, normalement nous sommes à plus de 100m de fond et le sondeur suffit à nous protéger de l’écueil. A 17h24 on laisse au 270 le feu sur la pointe nord de l’îlot Makri. A 18h on voit au 090° le milieu de la passe entre le continent et Nisos Oxia. On franchit cette passe au 090° sur 1,59 M (quinze minutes) jusqu’à voir complètement la côte est de Nisos Oxia (fonds de 47m). On prend alors au 180° sur 1,83 M jusqu’à voir au 270 la zone de mouillage (18 minutes, 18h33). On roule le génois durant ce bord. 0,86 M au 270° nous mènent à la zone de mouillage (18h41). A 19h le bateau devrait être à l’ancre dans un cadre spectaculaire. Portage d’une amarre à terre avec l’annexe. Nuit au mouillage. Total de la journée : 56 M.

R_veil___Nisos_Oxia_040714

D_part_de_Nisos_Oxa_040714

Mercredi 24 octobre : départ à 7h, 2,75 M au 127° à 6 kt. 10 mn pour hisser les voiles. A 7h37, proches de la ligne des 50m on prend au 090° sur 15,7 M jusqu’au sud de la cardinale sud d’Ak Evimos (10h04). On prend alors sur 12 M au 080° pour rejoindre l’entrée de la zone su pont (12h14). Penser à appeler à l’avance la capitainerie d’Andirion pour savoir sous quelle arche passer. Cap au 060° sur 3,96 M pour le passage sous le pont entre Rion et Andirion (sortie de la zone à 12h53). 3,62 M au 016° nous mènent devant le vieux port médiéval de Navpaktos. 

Navpaktos__le_port_m_di_val_020714

En comptant 10 mn pour les manœuvres de voile, arrivée à Navpaktos à 13h39. Mouillage devant le vieux port médiéval. Déjeuner devant un paysage superbe. Visite avec l’annexe et plage de sable, apéritif sur le port, dîner à Navpaktos (poulet à l’ouzo) ou à bord. Total de la journée : 38 M. Avitaillement possible, pain frais. Navpaktos est l’ancienne Lépante, où se joua le sort des Turcs en Méditerranée le 7 octobre 1571, face à une coalition rassemblant l’Espagne, Venise, les États Pontificaux, la république de Gênes, le duché de Savoie, l’ordre de Saint-Jean de Jérusalem et quelques autres puissances : 117 galères et 13 galiotes turques sont capturées, 62 galères coulées, 20.000 morts ou blessés et 3.500 prisonniers du côté ottoman, L’écrivain espagnol Cervantès y perdit l’usage de sa main gauche, mais y gagna une statue de lui qui domine l’entrée du port. La France était absente de la coalition chrétienne, ce qui explique peut-être pourquoi la seule rue Lépante en France se trouve à Nice. Le port médiéval est un des plus beaux de la Méditerranée, il ne faut pas le manquer.

Navpaktos_vu_du_ch_teau_020714

Navpaktos__la_plage_020714

Mont_e_au_ch_teau_de_Navpaktos_020714

Jeudi 25 octobre : Réveil à 7h, départ du bord à 7h30 en annexe. Visite du joli château vénitien de Navpaktos le matin, montée en taxi au château, descente à pied, départ à 12h. 10 mn pour hisser les voiles, puis 1,79 M à 6 kt au 137° jusqu’à couper la ligne des 50m et voir le phare d’Ak Mornos au 080 (12h27). De là on prend au 101° sur 15,8 M. A 12h37 on recoupe légèrement la ligne des 50 M au sud du phare d’Ak Mornos, puis à 15h15 on arrive au sud du phare d’Ak Psaromita (fonds de 200m). On oblique alors au 086° sur 9,2 M pour voir à 16h47 le feu d’Ak Andromakhi au 360. De là,  4,74 M au 041° nous font entrer dans le Krissaios Kolpos. Vers 17h34 on voit la tourelle blanche Gal Aksidion disparaître derrière la pointe sud de la petite île Ayios Yeoryios (fonds de 76 m). On prend alors au 340° sur 2,88 M pour arriver à 0,14 M à l’ESE de l’entrée du port d’Ithea en ayant laissé à bâbord tous les dangers (18h02, fonds de 13-14 m). 10 mn pour ferler les voiles, puis 0,14 M au 304°nous mènent au sud de l’entrée du port (18h14). En comptant les manœuvres d’amarrage le long du quai, arrivée à Ithea : 18h30. Total de la journée : 35 M. Avitaillement possible, pain frais s’il en reste.

Ithea__020714

Delphes__amphith__tre_et_temple_d_Apollon__Leonidtsvetkov__

Oreste___Delphes__la_Pythie__le_tr_pied

Vendredi 26 octobre : visite de Delphes, le centre du monde grec du Vie au IVe siècle av. JC. C’est un des sites les plus beaux et les plus spectaculaires de la Grèce, au pied des gorges et des à-pic rocheux du Mont Parnasse. Départ d’Ithea à 18h. De la sortie du port, prendre au 124° sur 0,16 M (2 mn à 4 kt, fonds de 13-14 m), puis hisser les voiles dès que possible (10 mn) et prendre au 152° sur 9,7 M. A 19h49 on est à l’ouest du phare Nikolaos d’Ak Makri FlW 4.5s 17m 5Nm. On oblique au 136° sur 21,4 M. On passe ainsi au sud de ce même phare vers 20h11, et on arrive à l’ouest du FlW 10s 60m 19Nm (pointe Ak Melangavi) à 23h23. De là on oblique très légèrement au 135° sur 7,1 M pour arriver devant l’entrée de Corinthe à 0h34. 10 mn pour baisser les voiles et quinze pour l’amarrage, à 0h59 le bateau est au port. Total de la journée : 39 M. 

Samedi 27 octobre : Départ de Corinthe à 10h. Corinthe était autre fois une des plus importantes cités marchandes grecques. Bâtie à l’intérieur des terres au pied de son acropole, l’acrocorinthe, elle contrôlait l’accès au Golfe de Corinthe. Le diolkos, chemin de traction dallé de 6 km permettait aux navires d’éviter de faire le tour du Péloponnèse. Les tremblements de terre font que la cité moderne, reconstruite au bord de la mer, n’offre que peu de monuments anciens. Prendre au 051° sur 1,05 M (10 mn) puis obliquer au 135° sur 0,35 M pour rejoindre la capitainerie du canal (Posidhonia, faire un arc de cercle entre Corinthe et Posidonhia pour éviter les haut-fonds s’étendant plus loin que sur la carte). 

Canal_de_Corinthe_300614

Passage du canal de Corinthe vers midi et sortie du canal vers 13h. Creusé partiellement par l’empereur Néron qui y consacra 6.000 esclaves juifs sans arriver jusqu’au rocher, le canal fut achevé par une entreprise française puis par les grecs en 1893. Les falaises qui le bordent atteignent par endroits 79m de haut.On hisse les voiles à la sortie du canal (10 mn). Cap au 125° sur 12,1 M jusqu’à voir au 090 le sud de l’îlot Ledou Island (le plus au sud d’un groupe d’îlots à bâbord, 15h11). On prend alors au 193° sur 10 M. Vers 16h12 on laisse au 090 le phare sur l’îlot Sparathronisi, et vers 16h51 on voit au 330 le feu (10m) qui marque l’entrée de la baie d’Epidhavros (on est sur la ligne des 50m).  On baisse les voiles (10 mn). 0,45 M au cap 262° nous mènent en 4 mn entre les bouées verte et rouge qui marquent le passage du chenal. De là on va directement sur les corps morts de Limini Palaios ou à la zone de mouillage. 

DSCN5162DSCN4973

Arrivée vers 17h06. Avitaillement avec l’annexe à Epidhavros. Total de la journée : 36 M. 

DSCN4967Epidaure__d_part_en_annexe_pour_le_port_300614

DSCN5004

Dimanche 28 octobre : Réveil à 7h, débarquement avec l’annexe. Café au bar du port en attendant un taxi. Visite du site d’Epidaure entre 9h et 11h. Retour à 11h30 à Epidhavros, et retour à bord. Départ d’Epidhavros à 12h30. De la zone de mouillage 0,11 M au 062° amènent entre les bouées verte et rouge à l’entrée du chenal. 0,45 M au 082° amènent ensuite à sortir par le haut des 50m et à voir en même temps au 329 le feu (10m) qui marque l’entrée de la baie d’Epidhavros (8 mn à 4 kt). On hisse les voiles (10 mn). De  là, 6,1 M au 012° permettent de voir au 090 la côte sud de l’îlot Ledou (6 kt, 13h49). On prend au 304° sur 12,2 M pour arriver à la capitainerie de l’entrée du canal de Corinthe (Isthmia, 16h01 en comptant 10 mn pour baisser les voiles. Passage du canal de Corinthe (45 mn). On en sort au cap 312° jusqu’à voir au 211 la marque jaune du pipeline (fonds de 25m). 1,17 M au 232° mènent dans le port de Corinthe. En comptant 2h pour les formalités du canal, arrivée à Corinthe à 19h03. Total de la journée : 30 M.

Entre_Corinthe_et_Ithea_010714

 

Corinthe_010714

Lundi 29 octobre : départ de Corinthe à 8h. Cap au 305° sur 35,7 M. En comptant 10 mn pour hisser les voiles, à 9h33 on passe au 270 du feu d’Ak Melengavi. A 14h07 on voit au 046 le phare d’Ak Andromakhi qui commence à fermer la baie d’Ithea (Krissaios Kolpos). De là on prend au 278° sur 6,7 M jusqu’à passer au nord du phare de Psaromita (6,7 M, 15h14). On oblique alors au 304° sur 5,3 M pour passer entre Nisos Trizonia et l’îlot immédiatement à l’est doté d’une église (16h07, 55m, on aligne au 321 le feu et l’église de Nisos Trizonia)). 10 mn pour baisser les voiles et réduire à 4 kt, mettre quelqu’un à l’avant éventuellement. 0,6 M au 330° pour longer la côte sans jamais toucher la ligne des 10m, jusqu’à voir le feu au 297 (9 mn, si on voit s’ouvrir la sortie du chenal entre Trizonia et le continent on est trop à droite), puis 0,44 M au 270 amènent dans la baie où on passe la nuit (6 mn). Arrivée à Nisos Trizonia à 16h32. Total de la journée 49 M. Le village de pêcheurs a peu changé, et les alentours de la baie sont verdoyants. Rod Heikell conseille d’aller prendre un café brandy ou un ouzo sur la petite place donnant sur le port.

Trizonia1__Costas78_

Mardi 30 octobre : Départ de Nisos Trizonia à 6h. Cap 090° à 4 kt sur 0,55 M jusqu’à voir au 180 la pointe est de Nisos Trizomia (8 mn). De là on vire au 324° sur 0,57 M en visant l’extrémité nord du village de Trizonia sur le continent. Quand on voit plein sud le feu de Nisos Trizonia (il se ferme après dans la côte, 20m, 8 mn, 6h16), on oblique au 284° sur 1,03 M jusqu’à voir au 180 l’extrémité ouest de l’îlot à l’ouest de Nisos Trizonia (20m, 10 mn en passant à 6 kt entre Nisos Trizonia et le continent, 6h26). 10 mn pour hisser les voiles et on prend le cap 260° sur 10,6 M. A 7h54 on passe au sud du phare d’Ak Mornos, et à 8h05 au nord  du phare d’Ak Dhrepanon. 

Le_pont_Rion_Andirion_020714_

17 minutes après on aligne ce phare avec la bouée verte FlG 3s (fonds de 102m, 8h22). On est à 3,55 M du pont (35 mn à 6 kt), leur téléphoner pour savoir sous quelle arche passer. On prend alors au 242° sur 5,6 M pour passer sous le pont (génois roulé juste pour le passage) jusqu’à voir au sud l’entrée du port de Patrai, et la tour au nord du pont au 045 (fonds de 61m, 10h18). De là on prend au 259° sur 12 M jusqu’à laisser au nord la cardinale sud Evanos (12h18). 

T_te_d_Ulysse__sculpture_grecque_du_iie_si_cle_av

De là on passe au 270° sur 18,3 M jusqu’à arriver au sud de Nisis Oxia (15h21, fonds de 69 m). On vire au 296° sur 17,5 M jusqu’à voir au 180 le feu sur l’extrémité sud-est d’Ithaque (Perachorion, Ag Ioannis Pt., FlW 10s 12m 10 Nm+, 18h16). De là on prend au 270° sur 3,06 M jusqu’à découvrir au 180 le phare de Ag Andreas FlW 3s 24m 5Nm et voir s’ouvrir la cote droite de la baie (18h46, on roule le génois). On prend alors au 186° sur 1,36 M en visant le phare FlG 4s 9m 3Nm sur le petit îlot Skartsoupo island, jusqu’à couper la ligne des 50m devant lui (18h59, on amène partiellement la GV). De là on prend au 123° à 4 kt sur 1,04 M pour arriver dans la zone de mouillage (vase). Arrivée à Bathy (Ithaque) à 19h14. Total de la journée 71 M. Bathy ou Vathi est le port principal d’Ithaque, à une heure de route de Stavros, l’emplacement probable du palais d’Ulysse.

Ithaki_Vathy__originally_posted_to_Flickr_

Mercredi 31 octobre : Départ de Bathy à 10h. Mettre un équipier à l’avant au début. Cap à 6 kt au 303° sur 1,04 M jusqu’à passer au nord du phare FlG 4s 9m 3Nm sur le petit îlot Skartsoupo island, en coupant la ligne des 50m (10h10). Cap ensuite au 360° sur 0,9 M jusqu’à voir plein est la bordure nord de l’île (Ithaque) à tribord (10h19). On hisse les voiles dès que possible si ce n’est déjà fait (10 mn). De là on prend au 018° sur 2,58 M jusqu’à passer à l’est d’Ag Ilias, pointe la plus à l’est de la côte d’Ithaque à bâbord (10h54, 2,5 mn auparavant on aura vu se découvrir et s’aligner tous les points significatifs de la côte nord-est d’Ithaque). On suit cette côte au 338° sur 3,58 M jusqu’à voir au 270 le feu Ag Nikolaas (ligne des 100 m, 11h29). 

Ile_de_Panagia_dans_la_baie_de_Parga__Theudbald_

On prend alors au 305° sur 2,28 M (toujours pour suivre la côte à bâbord) jusqu’à voir au 180 le clocher de l’église sur la pointe Ag Joannis (point le plus au nord d’Ithaque, 11h51). De là on prend au 293° sur 8,11 M pour passer au sud (12h46) puis à l’ouest (13h12) du phare le plus au sud de Lefkas (Doukato pt). Virer au 354° sur 43,2 M pour voir à tribord au 090 le phare sur l’îlot Nisos Sessoula (14h32) puis le nord de l’île de Lefkada (15h57), à bâbord au 270 le sud de l’île Andipaxoi (18h59, deux feux à secteur, fréquence illisible), et arriver directement à l’entrée du port de Pargas (Parga). 10 mn pour ferler les voiles. Arrivée à Pargas à 20h34. Total de la journée 62 M. Le château sur le promontoire entre les deux baies a été construit en 1337 par les Normands, et les Vénitiens le considéraient comme « l’œil et l’oreille de Corfou ». Passant de la main des Françsis à celle des Anglais puis à celle des Turcs d’Ali Pacha au XIXe siècle, Pargas ne devint grecque qu’en 1913.

Parga__panorama____________________

Jeudi 1er novembre : 8h, départ en annexe pour la plage. Visite de Pargas et de son château. Départ de Pargas à 11h45. Hisser les voiles hors du port (10 mn). Prendre au 261° sur 4,73 M jusqu’à voir le phare de Nisos Sivota au 334 à 9,3 M (visible à 12 M, 12h12). Prendre ensuite au 336° sur 8,3 M, jusqu’à arriver à l’entrée du chenal entre Nisis Sivota et l’îlot qui la sépare de Mourgos (13h35). Mouiller là ou aller avec le bateau ou l’annexe à Mourgos (043°, 0,29 M, à 4 kt 13h39). Cadre enchanteur. Visite, etc. Solution 1 : nuit au port et retour le lendemain à Corfou (solution non décrite ici, c’est en sens inverse la route prise à l’aller, avec baignade à Piriti sur la côte est de Corfou) ; solution 2 : départ après le dîner (22h30) pour le tour de Corfou par la côte ouest. Dans ce cas : depuis le mouillage prendre au 22° sur 5,3 M jusqu’à voir alignés et disparaître derrière la côte sud de Corfou les feux rouges de Kala Potomoulevkimmis Fl R 2s 8m 3Nm et Ak Levkimmis FlW 6s 8m 7Nm, ligne des 20m (23h23). De là on prend au 289° sur 16,5 M pour longer la côte sud-ouest de Corfou.

La_baie_de_Gouvia__auteur_Marc_Ryckaert__MJJR_

Vendredi 2 novembre : On passe à 1h27 au sud de l’îlot Lagoudia (Fl(3)W 14s 1èm 7Nm, rester dans le secteur à plus de 50m de fond). A 3h09 on passe au 270 de ce même feu, et on oblique au 331° sur 24 M. A 4h59 on voit au 360 le feu Fl W 3s 25m 5Nm de la baie de Liapades ; à 5h53 on voit au 360le LFl W 7,5s 29m 4Nm sur Arilla pt. A 6h27 on laisse ce même feu au 090. Le jour commence. On suit le cap en gardant toujours au moins 20m de fond avec un veilleur à l’avant jusqu’à laisser la pointe nord de l’île Diaplo rk au 090 (fonds d’environ 30m, 7h09). De là on prend au 058° sur 6,5 M jusqu’à voir à 8h09 le feu qui marque la pointe nord de Corfou au 090 (St Aikaterini). On continue 5mn sur ce cap, et à 8h14 on passe au 090° sur 8,9 M pour longer la côte nord de Corfou et dépasser cette pointe. A 9h43 on prend au 128° sur 4,46 M jusqu’à voir au 180 la cardinale est sous la pointe St Stefanoy (10h27, fonds de 50m). On prend alors au 150° sur 0,90 M pour voir cette même cardinale (tourelle) au 270 (fonds de 61m, 10h36). De là virer au 196° sur 6,5 M pour descendre le Kerkyra Northern Strait jusqu’à voir au 270 Kommeno pt (ligne des 50m, peut être difficile à identifier, 11h41). On baisse les voiles (10 mn). On pique ensuite au 266° sur 3,19 M pour passer sous la pointe Foustanopidima et arriver dans des fonds de 15m (12h22). De là on aligne la première verte et la deuxième rouge pour rentrer à 4 kt au 225° sur 039 M dans le chenal sans risque (3 minutes). Le chenal mène à l’entrée de la marina (234°, 037 M, 12h28).  Total de la journée 81 M. Si on ralentit la vitesse à 5 kt en navigation de nuit, on arrive à Gouvio vers 15h. Check-out du bateau, taxi pour Corfou-Town (la ville est à 7 km de la marina de Gouvia), soirée dans la vieille ville de Corfou, dernière nuit à bord. 

Samedi 3 novembre matin : départ à 9h du bateau. 

Mus_e_d_Epidaure__2014

Drap___Mus_e_d_Epidaure_101116

My first contact with Greece was a "one-way" from Lavrio in the Aegean Sea to Lefkada via the Gulf of Corinth. It was late June / early July 2014. Since then I have often returned sailing in Greece: it is a country I love, rich in history and where people are welcoming. But it was still in other areas, and I wanted to see Navpaktos again, the Gulf of Corinth and the islands of the Ionian Sea. "One-ways" becoming rare, two weeks seemed a good time to make the return trip from Corfu to Epidaurus and have time to visit the extraordinary sites: Delphi, Epidaurus, the Corinth Canal, etc. So I started the construction of the following project, which we did from Corfu during Easter holidays 2018. As the weather was not favorable in the Saronic Gulf, we replaced the visit of Epidaurus with that of Olympia. As such, this cruise was so beautiful that I return it this autumn during the holidays of All Saints, with the hope this time to do it in its original version, with the passage of the Corinth Canal and the visit of Epidaurus.

From Saturday, October 20 to Saturday, November 3rd, 2018, we offer to our crew members a superb cruise to discover Greece, from the Ionian Sea to Epidaurus through the Gulf of Corinth. We will have a Bavaria 49, a boat of 15.40 meters well adapted to navigation in the Mediterranean with three double cabins and two single cabins; a double cabin and a single cabin will be taken by members of T2A expedition. Two double cabins and one single cabins remain available for crew. Comfort will be on board: electric refrigerator, three toilets / shower cabinets, cockpit speakers, PM3-iPod socket, bed linen and towels, Wifi, etc. The most convenient way to reach Corfu is by plane. We found regular Geneva-Corfu flights at 239 euros round trip.

We are looking for crew members. Cool atmosphere (discover, improve in a pleasant and joyful atmosphere). Participation fee: 400 € per week for a single person occupying a single cabin or 450 € for a couple occupying a double cabin, plus food. It will be about 573 M in the varied landscapes of Greece: ports, anchorages, visits, swimming, etc. We will have a night of navigation; watches (optional) will always did with three persons in the cockpit. Discovery of astro navigation, night navigation, trolling, etc. Participation in the maneuvers requested, but nothing is imposed. Beginners and children welcome: we will be in school holidays, and sailing with family is always happiness.

Photos : Itinéraire de la croisière de Corfou à Epidaure et retour sur OpenCPN ; Maisons décorées de l'Esplanade et cruches peintes prêtes à être jetées des balcons, tradition du Samedi Saint à Corfou ; CorfouSatellite ; Paxos gaios town ; Port of Gaios in Paxos ; The Battle of Actium, by Laureys a Castro (1672), Oil Paint in National Maritime Museum of Greenwich, London (Director's Office) ; The Roman Odeon of Nicopolis ; Le chenal de Lefkada 040714 ; Aristote Onassis ; Mouillage à Nisos Oxia 040714 ; Réveil à Nisos Oxia 040714 ;  Départ de Nisos Oxa 040714 ; Navpaktos, le port médiéval 020714 ; Navpaktos vu du château 020714 ; Navpaktos, la plage 020714 ; Montée au château de Navpaktos 020714 ; Ithea, le port 020714 ; Delphes, amphithéâtre et temple d'Apollon ; Oreste à Delphes, la Pythie, le trépied. Cratère à figures rouges, vers 330 av. J.-C. ; Canal de Corinthe 300614 ; Epidhavros (Epidaure) 300614 (1 et 2) ; Lever de soleil à Epidaure, novembre 2016 ; Epidaure, départ en annexe pour le port 300614 ; Amphithéâtre d'Epidaure, novembre 2016 ; Entre Corinthe et Ithea 010714 ; Corinthe, le port 010714 ; Trizonia ; Le pont entre Rion et Andirion 020714 ; Tête d’Ulysse, sculpture grecque du iie siècle av. J.-C., trouvée dans la Villa de Tibère à Sperlonga ; Ithaki-Vathy (Bathy) ; Ile de Panagia dans la baie de Parga ; Parga, panorama ; La baie de Gouvia (auteur Marc Ryckaert ; Musée d'Epidaure, reconstitutions de bâtiments, novembre 2016 ; Drapé, Musée d'Epidaure 101116 ; Hestiatorion et propylon d'Epidaure 101116.

Auteurs : Maisons décorées de l'Esplanade et cruches peintes prêtes à être jetées des balcons, tradition du Samedi Saint à Corfou : Kett ; CorfouSatellite : Siren at French Wikipedia ; Paxos_gaios_town_bgiu : Bogdan Giuşcă ; Port of Gaios in Paxos : NikoSilver ; The Roman Odeon of Nicopolis : Bgabel ; Aristote Onassis : unknown ; Delphes, amphithéâtre et temple d'Apollon : Leonidtsvetkov ; Oreste à Delphes, la Pythie, le trépied. Cratère à figures rouges, vers 330 av. J.-C. : Jastrow ; Trizonia1 : Costas78 ; Tête d’Ulysse, sculpture grecque du iie siècle av. J.-C., trouvée dans la Villa de Tibère à Sperlonga : Jastrow ; Ithaki-Vathy : originally posted to Flickr ; Ile de Panagia dans la baie de Parga : Theudbald ; Parga, panorama : Γιάννης Χουβαρδάς ; La baie de Gouvia : auteur Marc Ryckaert (MJJR). Autres photos : Philippe Bensimon.

Hestiatorion_et_propylon_d_Epidaure_101116


17 mai 2018

Zones humides et Sacs plastiques - interviews d'Henri Auguste, président d'H2O Gabon

Henri Michel Auguste parle des sacs plastiques, 2018

Henri Auguste, le président très actif d'H2O Gabon, réagit régulièrement sur des sujets qui nous intéressent de près. Ses interventions se retrouvent souvent sur youtube, dans une parole forte, simple et facile à comprendre.

Voici deux de ces interventions. La première porte sur les zones humides et les mangroves, et a été faite à l'occasion de la Journée mondiale des zones humides 2018, le 2 février de cette année (nota : la Journée mondiale des zones humides commémore depuis 1997 la signature de la Convention sur les zones humides le 2 février 1971, dans la ville iranienne de Ramsar, au bord de la mer Caspienne) :

https://www.youtube.com/attribution_link?a=f9QpxtCqVLw&u=%2Fwatch%3Fv%3Det--s02sp8c%26feature%3Dshare

Henri Michel Auguste parle des mangroves et des zones humides, 2018

La seconde porte sur les sacs plastiques, et a été tournée le 30 janvier 2018 à l'occasion de la Résolution de l'ONU sur la pollution des sacs plastiques dans les océans :

https://www.youtube.com/watch?v=eAyyXVs9P-s&feature=share

La conférence de Nairobi qui venait de s'achever le 6 décembre 2017 a vu le Chili, le sultanat d’Oman, le Sri Lanka et l’Afrique du Sud annoncer l’interdiction de sacs en plastique, la création de nouvelles réserves marines, ainsi que des objectifs de recyclage du plastique. C'est à la fois bien, et peu : 39 ministres ont reconnu que le plastique devenait un "problème majeur", et les 200 pays signataires envisagent de se doter d'un outil contraignant à l'horizon de dix-huit mois. A contrario, cela signifie que la résolution prise à l'issue de la conférence incite seulement les Etats signataires à une surveillance, sans aucun caractère contraignant. 

Après avoir rappelé que 8 millions de tonnes de plastique son jetées chaque année dans l'océan, et que d’ici 2050 99 % des oiseaux auront ingéré du plastique, Anton Kunin écrivait le 7 décembre dans ConsoGlobe un article consacré à cette conférence : "En 2015, plus de 322 millions de tonnes de plastique ont été produites. Ce matériau a beaucoup d’applications, y compris là où les non-spécialistes ne s’attendent pas à en rencontrer, comme par exemple dans les vêtements, où il est présent sous forme de microfibres. Les microfibres sont des fils très fins, présents dans le polyester, la rayonne et le nylon. En volume, 60 % des vêtements fabriqués aujourd’hui contiennent ces microfibres. Lors d’un lavage en machine, ils se séparent en petits morceaux et finissent dans la canalisation. Comme leur taille n’excède pas un millimètre, elles passent sans problème à travers les filtres dans les usines de traitement des eaux usées et finissent dans les cours d’eau naturels. Selon une estimation, les microfibres constituent 85 % des déchets que l’on trouve sur les bords des cours d’eau."

Henri Michel Auguste parle des mangroves et des zones humides, 2018 2

Henri Auguste, the very active president of H2O Gabon, reacts regularly on subjects that interest us closely. His interventions are often found on youtube, in a strong, simple and easy to understand. Here are two of these interventions. The first is on wetlands, and was made on the occasion of World Wetland Day 2018, February 2, this year. Note: World Wetlands Day commemorates since 1997 the signing of the Convention on Wetlands on February 2, 1971, in the Iranian town of Ramsar, by the Caspian Sea:

https://www.youtube.com/attribution_link?a=f9QpxtCqVLw&u=%2Fwatch%3Fv%3Det--s02sp8c%26feature%3Dshare

The second is on plastic bags, and was shot on January 30, 2018 on the occasion of the UN Resolution on Pollution of Plastic Bags in the Oceans.

https://www.youtube.com/watch?v=eAyyXVs9P-s&feature=share

The Nairobi conference that had just ended on December 6, 2017 saw Chile, the Sultanate of Oman, Sri Lanka and South Africa announce the ban on plastic bags, the creation of new marine reserves, as well as plastic recycling goals. This is both good and bad: 39 ministers recognized that plastic was becoming a "major problem", and the 200 signatory countries are considering having a binding tool for eighteen months. On the contrary, this means that the resolution taken at the end of the conference only encourages the signatory States to be monitored, without any binding nature. After recalling that 8 million tons of plastic are thrown into the ocean each year, and that by 2050 99% of birds will have ingested plastic, Anton Kunin wrote on December 7 in ConsoGlobe an article devoted to this conference: " More than 322 million tons of plastic were produced in 2015. This material has many applications, including where non-specialists do not expect to find it, such as in clothing, where it is Microfibres are very fine yarns found in polyester, rayon and nylon, 60% of today's manufactured garments contain these microfibers. separates into small pieces and ends up in the pipe.Their size does not exceed one millimeter, they pass through the filters in the wastewater treatment plants without any problem and end up in the According to one estimate, microfibers constitute 85% of the waste found on the edges of watercourses.

Photos : extraits des vidéos citées, réalisation : Estra Nelle Ovono Ndong 2018. Photos publiées avec l'autorisation d'Henri Michel Auguste.

12 mai 2018

L'Antenne UNEP-SONU rejoint l'expédition T2A : un nouveau partenaire - UNEP-SONU Antenna joined T2A : a new partner

LOgo SONU UNEP pour le blog

Un nouveau partenaire a rejoint l'expédition Tour des deux Amériques solidaire en voilier ce jeudi 10 mai : l'Antenne UNEP-SONU, conduite par sa dynamique présidente, Auriane Petit.

Voici la façon dont elle présente son association : "Les questions environnementales prennent de plus en plus d'ampleur dans les relations internationales et l'Antenne UNEP est présente pour organiser des conférences débats avec de grands spécialistes et experts internationaux, ainsi que des projections-débats sur les documentaires écologiques fars sans oublier des visites de conférences environnementales. L'antenne UNEP (UN Environnement) est une branche de la prestigieuse association Sorbonne ONU de l'Université Paris I, Paris III et Paris IV. Composée d'une équipe de 20 étudiants de toutes disciplines. Ainsi, nous avons organisé de grandes conférences-débats dans les historiques amphithéâtres de la Sorbonne autour des thèmes des océans, des villes vertes, de la mode durable, de la COP ou des énergies renouvelables en Afrique. Nous avons aussi, dans le cadre du projet Green Sorbonne, apporter de la végétation à notre belle cour d'honneur. Nous souhaitons apporter un regard optimiste sur ces problématiques et encourager les initiatives et les projets durables dans le domaine. Nos conférences sont ouvertes à tous et vous y êtes les bienvenus.
Retrouvez sur notre page toutes les activités proposées par l'Antenne UNEP de l'association Sorbonne ONU, ainsi que toutes nos publications et événements : https://www.facebook.com/AntenneUNEPSorbonne"

L'Antenne UNEP - SONU nous a accueilli le 29 mars dans le cadre de sa conférence "Océans de demain". Sur son site http://sorbonneonu.fr/equipes/antennes/antenne-unep/ l’Antenne UNEP affiche pour objectif "de sensibiliser et faire réfléchir les étudiants des Universités Sorbonne autour des thèmes abordés par le Programme des Nations Unies pour l’Environnement (PNUE ou UNEP en anglais) ". Sensibiliser les jeunes et les adultes, c'est exactement l'une des missions de l'expédition Tour des deux Amériques solidaire en voilier, que ce soit en France ou à l'étranger. Ce partenariat est donc tout particulièrement appréciable pour nous, et nous mettrons au service de l'Antenne UNEP-SONU nos capacités pour relayer ses actions.

Pour mémoire, voici l'adresse de la conférence "Océans de demain" : https://www.facebook.com/AntenneUNEPSorbonne/videos/1995870023963822/   Vous en trouverez un compte-rendu sur notre blog, publié le 1er avril 2018.

Auriane Petit Capture d’écran 2018-05-12 à 02

Here is the way Auriane Petit, chaiwoman of UNEP-SONU presents it: "Environmental issues are becoming more and more important in international relations and the Antenna UNEP is present to organize conferences debates with major specialists and international experts, as well as projections. debates on ecological documentaries fars not forgetting visits to environmental conferences The UNEP (UN Environment) is a branch of the prestigious Sorbonne ONU association of Paris I, Paris III and Paris IV University. 20 students from all disciplines, we organized major conferences in the historic amphitheatres of the Sorbonne around the themes of oceans, green cities, sustainable fashion, the COP or renewable energies in Africa. also, as part of the Green Sorbonne project, bring vegetation to our beautiful courtyard. take an optimistic look at these issues and encourage sustainable initiatives and projects in the field. Our conferences are open to all and you are welcome. Find on our page all the activities proposed by l'Antenne UNEP of the Sorbonne ONU association, as well as all our publications and events! https://www.facebook.com/AntenneUNEPSorbonne ". The UNEP - SONU Antenna welcomed us on the 29th of March as part of its "Oceans of Tomorrow" conference. On its website http://sorbonneonu.fr/equipes/antennes/antenne-unep/ the Antenna UNEP aims to "raise awareness and make Sorbonne Universities students reflect around the topics addressed by the United Nations Environment Program". Raising awareness among young people and adults is exactly one of the missions of the Tour des Deux Amériques Solidaire en Voilier expedition, whether in France or abroad. This partnership is therefore particularly valuable to us, and we will put our capacities at the disposal of the UNEP-SONU Antenna to relay its actions. NB : the address of the conference "Oceans of tomorrow": https://www.facebook.com/AntenneUNEPSorbonne/videos/1995870023963822/ You will find a report on our blog, published on April 1, 2018.

Photo : Auriane Petit, 29 mars 2018. 

10 mai 2018

Aventures au Svalbard : Svalbard Expeditions - Le Svalbard face au réchauffement climatique - Global warming at Svalbard

Capture d’écran 2018-05-04 à 21

Capture d’écran 2018-05-04 à 21

Au hasard de nos rencontres sur Facebook, j'ai découvert Philippe Bolle et son ouvrage, "Svalbard Expeditions". Voici ce qu'en écrit Philippe : 

"Au cours de ces 4 expéditions j’ai pu me rendre comptes des difficultés croissantes de la faune. Ce livre est à la fois un recueil d’images sur les saisons du Spitzberg et un témoignage sur le réchauffement climatiqueL’arctique est sur des charbons ardents. Le réchauffement climatique en l’Arctique est deux fois plus rapide que celui observé en moyenne mondiale. Il affecte tous les écosystèmes, marins et terrestres qui y vivent

Les causes de ce réchauffement trouvent largement leur origine dans les émissions de gaz à effet de serre des pays développés et émergents, loin de l’Arctique. En retour, les bouleversements climatiques en Arctique se traduisent dans l’hémisphère nord par des phénomènes météorologiques extrêmes. L’Arctique joue le rôle de "sentinelle avancée du réchauffement climatique", et préfigure les changements majeurs qui se préparent au niveau mondial si la communauté internationale n’agit pas de manière urgente pour maîtriser ce phénomène. La hausse moyenne du réchauffement mondial des températures est de + 1,1 °C. L’augmentation entre 1900 et 2015 dans l’arctique est de 2,9 °C. Le Svalbard est depuis 72 mois au-dessus des normales saisonnières. 

Les images de cette nature arctique feront probablement naître en nous une étrange fascination, laquelle pourrait bien déboucher sur une irrésistible attirance... Le Svalbard, c'est le désert polaire par excellence, tantôt dramatique, tantôt idyllique, avec ses sommets en dents de scie et ses oasis d’herbes et de lichens, ses glaciers en mouvement perpétuel et ses plaques de glace dérivantes. Cette lumière au bout du monde déploie sa magie envoûtante et contribue à ce qu'une expédition polaire ne peut laisser aucun voyageur indifférent. 

Ce recueil de photos à vocation de célébrer la grande beauté de la nature. Je souhaite vivement qu’il soit aussi une source d’éveil responsable face au réchauffement climatique et à ses conséquences sur l’écosystème".

 "SVALBARD Expéditions", imprimé par Escourbiac, 500 exemplaires, 192 pages, 174 photos, 1436 grammes, lien http://svalbard-expeditions.com  

Capture d’écran 2018-05-04 à 21

About his book "Svalbard Expeditions", Philippe Bolle wrote: "During these 4 expeditions I was able to report on the growing difficulties of wildlife, and this book is both a collection of images of the Spitsbergen seasons and a testimony to global warming. hot coals: Global warming in the Arctic is twice as fast as global average and affects all the ecosystems, marine and terrestrial living there. The causes of this warming are largely caused by greenhouse gas emissions from developed and emerging countries, far away from the Arctic. In turn, Arctic climate change translates into extreme weather events in the northern hemisphere. The Arctic plays the role of "advanced sentinel of global warming", and prefigures the major changes that are taking place globally if the international community does not act urgently to control this phenomenon. The average increase in global temperature warming is + 1.1 °. The increase between 1900 and 2015 in the Arctic is 2.9 °. Svalbard has been 72 months above seasonal norms. The images of this Arctic nature will probably give birth to a strange fascination, which could well lead to an irresistible attraction ... The Svalbard is the polar desert par excellence, sometimes dramatic, sometimes idyllic, with its peaks sawtooth and its oases of grasses and lichens, its perpetually moving glaciers and drifting ice patches. This light at the end of the world unfolds its haunting magic and helps that a polar expedition can leave no traveler indifferent. This collection of photos intended to celebrate the great beauty of nature. I very much hope that it will also be a source of responsible awakening in the face of global warming and its consequences on the ecosystem ".

Photos : Svalbard Expeditions. Authors : ask to Philippe Bolle.

Bandeau Mon Projet pour la planète Capture d’écran 2018-04-13 à 09

Tour des deux Amériques solidaire en voilier est une expédition conçue pour les Océans et pour les Hommes. Nous vous aidons en luttant pour la protection des Océans et contre le réchauffement climatique qui a déjà tué trop de personnes. Aidez-nous en votant pour nous sans attendre sur le site du ministère de la Transition écologique et solidaire "Mon projet pour la planète" : https://www.monprojetpourlaplanete.gouv.fr

En moins de deux minutes, inscrivez-vous et votez pour l'Expédition Tour des deux Amériques solidaire en voilier (T2A). C'est important pour nous, c'est important pour la planète, c'est aussi important pour vous.

Tour des deux Amériques solidarity sailing is an expedition designed for the oceans and for men. We help you by fighting for the protection of the oceans and against global warming that has already killed too many people. Help us by voting for us without delay on the website of the Ministry of Ecological and Solidarity Transition "My project for the planet" : https://www.monprojetpourlaplanete.gouv.fr 


07 mai 2018

Agenda de la Mer : mai 2018 - Agenda of the Sea : May 2018

Agenda de la mer mai 2018 1:6Agenda de la mer mai 2018 2:6


Agenda de la mer mai 2018 3:6

Agenda de la mer mai 2018 4:6

Agenda de la mer mai 2018 5:6Agenda de la mer mai 2018 6:6

 

Bandeau Mon Projet pour la planète Capture d’écran 2018-04-13 à 09

Tour des deux Amériques solidaire en voilier est une expédition conçue pour les Océans et pour les Hommes. Nous vous aidons en luttant pour la protection des Océans et contre le réchauffement climatique qui a déjà tué trop de personnes. Aidez-nous en votant pour nous sans attendre sur le site du ministère de la Transition écologique et solidaire "Mon projet pour la planète" : https://www.monprojetpourlaplanete.gouv.fr

En moins de deux minutes, inscrivez-vous et votez pour l'Expédition Tour des deux Amériques solidaire en voilier (T2A). C'est important pour nous, c'est important pour la planète, c'est aussi important pour vous.

Tour des deux Amériques solidarity sailing is an expedition designed for the oceans and for men. We help you by fighting for the protection of the oceans and against global warming that has already killed too many people. Help us by voting for us without delay on the website of the Ministry of Ecological and Solidarity Transition "My project for the planet" : https://www.monprojetpourlaplanete.gouv.fr

29 avril 2018

Croisière d'avril 2018 Corfou-Epidaure AR - Jour 4 : Nisos Oxia-Navpaktos - April sail cruise -D4: from Nisos Oxia to Navpaktos

Nisos Oxia, la falaise surplombe le mouill

Visite de la ferme marine de Nisos Oxia 180418 DSCN6979

La ferme marine de Nisos Oxia 180418

Mercredi 18 avril 2018. Nous partons de l'île très auvage de Nisos Oxia à 8h. En montant sur le pont, une surprise nous attend : l'énorme corps mort sur lequel nous avons amarré hier soir le bateau a dérivé durant la nuit, et nous sommes désormais non loin des installations de la ferme marine. A la nuit tombante, cette bouée était suffisamment atypique par rapport aux autres bouées de la ferme pour que nous ne réalisions pas qu'elle en dépendait. Ancrée dans le fond de façon assez solide pour ne pas dériver en temps normal, elle n'a pas résisté au fardage d'un 49 pieds et a légèrement dérivé durant la nuit. La taille de l'engin, la protection de la falaise contre le vent et les conditions favorables m'avaient fait croire - à tort - que je pouvais exceptionnellement me dispenser de mettre mon anchor watch en route pour la nuit.

 

8h47 : observation de dauphins. Nous ne sommes pas encore entrés dans le golfe de Corinthe proprement dit. Les deeux dauphins que nous voyons restent assez loin, sans doute sont-ils en train de chasser. En tout cas, nous ne semblons pas les intéresser.

9h22, second sauvetage d'une bouteille plastique de la matinée DSCN6991

 

Plastique à la mer ! 180418

9h22, second sauvetage d'une bouteille plastique de la matinée DSCN6992

9h22 : 2e sauvetage d'une bouteille plastique d'eau minérale. La récupération des objets flottants fait un bon entraînement pour les manœuvres d'homme à la mer.

10h09 : sauvetage de plaques de polystyrène flottantes. On se transforme en éboueurs des mers.

 Un peu plus tard, nous sommes rattrappés par Superfast 1, un transport de passagers qui fait route à plus de 20 nœuds en provenance d'Igoumenitsa. Superfast 1 ne nous dépassera pas, et se détournera un mille ou deux derrière nous pour rejoindre sa destination finale, Patras.

 

Une autre vedette rapide nous dépasse à 11h16 180418 DSCN6996

 

Par la suite, un yacht rapide nous dépassera sur tribord. Comme nous il va rejoindre le Golfe de Corinthe en passant entre les piles du pont reliant Rion et Andirion. En vue du passage de celui-ci je me mets à la recherche du tirant d'air de notre bateau. Nulle part je ne le vois mentionné dans les papiers du bateau. J'appelle en France l'importateur de Bavaria pour lui demander le renseignement, mais notre bateau date de 2003, et les archives de l'importateur ne mentionnent pas le renseignement. Actuellement, Bavaria équipe ses 51 pieds de mâts de 21 mètres, et je prendrai cette hauteur par précaution. Les tabliers du pont font entre 25 et 45 mètres de haut, ce qui laisse de la marge. A 12h45 j'appelle à la VHF sur le canal 14 la capitainerie de Rion qui gère le traffic sous le pont (indicatif Riom Traffic), et je leur explique mes intentions et les caractéristiques de notre bateau. La capitainerie me demande de rester sur la rive sud du chenal, et de les rappeler une fois arrivé un mille avant le pont. Je les rappelle à 13h15, et à leur demande je passerai en laissant une pile à droite et trois piles à gauche. 

Arrivée au pont entre Rion et Andirion 13h29 180418 DSCN6997

 

 

Nous passons sous le pont Rion-Andirion à 13h37, Christian est à la barre du Hellas Fos. 

Passage sous le pont Rion-Andirion à 13h37, Christian à la barre du Hellas Fos DSCN7003Même si je sais que les tabliers de ce pont sont hauts, c'est toujours un beau moment de voir le mât d'un voilier passer sous un pont. 3,7 milles plus loin, nous arrivons devant Navpaktos, haut lieu de l'histoire (la bataille de Lépante, 1571) où les Génois, les Vétiniens et les Espagnols coalisés mirent fin aux ambitions des Ottomans sur le contrôle de la Méditerranée. Les Français ne participèrent pas à la bataille, ce qui explique sans doute qu'il n'existe en France qu'une seule rue Lépante - elle est à Nice. Incidemment, parmi les Espagnols engagés dans la bataille se trouvait un certain Cervantes, qui y perdra l'usage de sa main gauche et y gagnera le surnom de "manchot de Lépante". La statue de l'écrivain accueille fièrement les visiteurs sur le quai du port médiéval de Navpaktos, juste sous les remparts qui en protègent l'entrée.

 

 

Arrivée dans la baie de Navpaktos 180418 DSCN7008

Navpaktos, l'entrée du port médiéval depuis le mouillage 180418 DSCN7020

Notre bateau faisant près de quinze mètres, il est trop grand pour rentrer dans le petit port et nous mouillons l’ancre à 16h10 devant les remparts côté est du port, par 24 pieds de fond. Je fais envoyer presque toute la chaîne dont nous disposons – le bateau est équipé d’une chaîne de 60 m sans repères, ce qui est très juste en Méditerranée où mouiller par des fonds de 12-13 mètres est courant. Le mouillage étant destiné à tenir toute la nuit, je recule sur l’ancre, et la teste le moteur à fond en marche arrière. Rien ne bouge dans le paysage, signe que l’ancre ne dérape pas. 

Pose d'une main de fer 14h55 DSCN7025

Je pose une main de fer sur la chaîne d’ancre avec un bout que j’ai emporté spécialement à cet effet, et j’explique à mon équipage l’intérêt de soulager le guindeau. Comme la veille à Nisos Oxia, nous laissons un petit bout de la grand-voile sorti pour stabiliser le bateau. 

Le port de Navpaktos DSCN7023

Départ en annexe pour Navpaktos 15h42 180418 DSCN7026

C’est maintenant l’occasion pour nous de découvrir notre annexe, la gonfler, la mettre à l'eau, installer sur son tableau arrière notre petit moteur hors-bord, et en faire le plein d'essence. Nous n'avons pas trouvé d'entonnoir à bord, et nous envisageons au début de découper une bouteille d'eau minérale vide pour en faire un entonnoir ; mais Denis est garagiste de métier, et son expérience lui suffit pour faire le plein du moteur sans entonnoir avec un minimum de pertes. 

Travail au Gondola, Navpaktos 180418 DSCN7052

Le petit hors-bord démarre à la première sollicitation, et en trois voyages tout le monde est à terre. Il est trop tard pour visiter le château, dont la majestueuse porte d’entrée ferme à 15h ; nous y reviendrons demain matin. Pour le moment, l’équipage se disperse en ville et fait quelques emplettes pendant que je m’installe sur le port au café Gondola. Une prise de courant accueillante et un petit café américain me permettront d’y travailler jusqu’à l’heure de l’apéritif. 

Apéritif au Gondola, Navpaktos 180418

18h, l’équipage se rassemble petit à petit à la terrasse du Gondola, et vers 19h30 nous reprenons l’annexe pour rentrer à bord. Nous ramenons avec nous un énorme filet de saumon que nous allons nous partager pour le repas de ce soir. Plutôt que de le préparer en pavés avec une salade, ce qui était initialement prévu, je décide de le cuisiner au four selon une recette canadienne, sur un lit de pommes revenues dans un peu de beurre et d’oignons blondis à la poêle, le même mélange me servant à le recouvrir. Je parsème d’un peu de romarin, puis j’arrose le tout de crème fraîche liquide pour éviter que le saumon ne se dessèche, et j’enfourne dans le four préalablement préchauffé. 

DSCN7063

La recette voudrait que je dispose d’un papier alu pour recouvrir le tout, mais d’une part je ne suis pas partisan de mettre de l’alu au contact des oignons acides, et d’autre part je n’ai pas de papier alu à bord. La solution consiste à arroser régulièrement le saumon d’un peu de crème fraîche au cours de sa cuisson. Comme c’est généralement le cas à bord des bateaux de location, c’est la lèche-frite qui fait office de plat allant au four. Nous dînerons tard ce soir-là, un peu avant 22 h.  

Saumon aux pommes et aux oignons Navpaktos 180418

Photos : La falaise à l'est de Nisos Oxia au lever du jour 180418 ; A proximité de la ferme marine de Nisos Oxia, 180418 ; La baie à l'est de Nisos Oxia 180418 ; Sauvetage de bouteilles plastiques dérivantes, 180418 (1 à 3) ; Yacht rapide avant le pont entre Rion et Andirion, 180418 ; Le pont entre Rion et Andirion, 180418 ; Passage sous le pont Rion-Andirion à 13h37, Christian à la barre du Hellas Fos, 180418 ; Arrivée dans la baie de Navpaktos, 180418 ; L'entrée du port médiéval de Navpaktos vue du mouillage, 180418 ; La main de fer posée sur la chaîne d'ancre, 180418 ; L'entrée du port de Navpaktos, 180518 ; En route pour Navpaktos, Christian à la barre de l'annexe, 180418 ; Fin d'après-midi de travail au Gondola, 180418 ; Apéritif à la terrasse du Gondola pour l'équipage du Hellas Fos, Navpaktos, 180418 ; Le saumon aux pommes et aux oignons servi à bord, 180418 ; Dîner à bord, 180418 ; Décoration au Gondola, Navpaktos, 180418.

Wednesday, April 18, 2018. We leave the island of Nisos Oxia at 8 am.
8.47 am: dolphin watching. We have not yet entered the Gulf of Corinth proper. The two dolphins we see are quite far away, no doubt they are hunting. In any case, we do not seem to interest them. 9h22: 2nd rescue of a plastic bottle of mineral water. The recovery of floating objects makes a good training for maneuvers man overboard. 10:09: rescue of floating polystyrene plates. we are transformed into garbage collectors. A little later, we are caught by Superfast 1, a passenger transport that goes to more than 20 knots from Igoumenitsa. Superfast 1 will not surpass us, and will turn a mile or two behind us to reach its final destination, Patras. Subsequently, a fast yacht will overtake us, which as we will join the Gulf of Corinth passing between the piles of the bridge connecting Rion and Andirion. At 12h45 I call the VHF on channel 14 the captaincy of Rion which manages traffic under the bridge (Traffic Riom indicative), and I explain my intentions and the characteristics of our boat. The captaincy asks me to stay on the south bank of the channel, and to remind them once arrived a mile before the bridge. I call them back at 1:15 pm, and at their request I will pass leaving a battery on the right and three batteries on the left.

Passage under the bridge Rion-Andirion at 13:37, Christian at the helm of Hellas Fos DSCN7003Even if I know that the aprons of this bridge are high, it is always a good time to see the mast of a sailboat pass under a bridge. 3.7 miles further, we arrive in front of Navpaktos, high place of history (the Battle of Lepanto, 1571). Among the Spaniards engaged in the battle was a certain Cervantes, who will lose the use of his left hand and earn the nickname "Lepanto's penguin". The statue of the writer stands proudly on the quay of the medieval port of Navpaktos, just under the ramparts that protect the entrance.

We anchor at 4:10 pm in front of the ramparts east of the port, 24 feet deep. I have almost all the chain we have sent - the boat is equipped with a chain of 60 m.

Décoration sympathique au Gondola, Navpaktos 180418 DSCN7054

Bandeau Mon Projet pour la planète Capture d’écran 2018-04-13 à 09

Tour des deux Amériques solidaire en voilier est une expédition conçue pour les Océans et pour les Hommes. Nous vous aidons en luttant pour la protection des Océans et contre le réchauffement climatique qui a déjà tué trop de personnes. Aidez-nous en votant pour nous sans attendre sur le site du ministère de la Transition écologique et solidaire "Mon projet pour la planète" : https://www.monprojetpourlaplanete.gouv.fr

En moins de deux minutes, inscrivez-vous et votez pour l'Expédition Tour des deux Amériques solidaire en voilier (T2A). C'est important pour nous, c'est important pour la planète, c'est aussi important pour vous.

Tour des deux Amériques solidarity sailing is an expedition designed for the oceans and for men. We help you by fighting for the protection of the oceans and against global warming that has already killed too many people. Help us by voting for us without delay on the website of the Ministry of Ecological and Solidarity Transition "My project for the planet" : https://www.monprojetpourlaplanete.gouv.fr

22 avril 2018

Partenariat entre T2A et H2O Gabon

 

Logo H20 Gabon pour le blog grand

H2O Gabon est une ONG qui a vu le jour en 2005 à Port-Gentil, par la volonté de 5 personnes venant d’horizons et de pays différents. Elle s’est engagée dés le début, clairement pour la Défense de la Nature, puis distinctement dans la Protection de l’Environnement et enfin nettement dans une œuvre sociale à long terme au travers de ses actions présentes et à venir. H2O Gabon est régie par la Charte de la Terre, Costa Rica.

H2O Gabon se bat notamment, dans des conditions parfois difficiles, contre la pollution des eaux par les plastiques. C'est ce qui a attiré notre attention, et fait que nous avons décidé de soutenir leur action. Nos objectifs étant communs, en retour H2O a déjà commencé à soutenir notre expédition.

Allez voir leur blog : h2ogabon.blogspot.com

Pour ceux qui voudraient en savoir plus sur cette ONG et son action, voici les coordonnées de son président : 

H. M. AUGUSTE
O.N.G. H2O GABON,
Président, Conseiller Scientifique et Technique,
B. P. 1991
Port-Gentil, GABON.
Tél : + 241 07 53 77 70, 04 09 21 51,
Courriel : h2ogabon@yahoo.fr
Blog/site : h2ogabon.blogspot.com

H2O Gabon is an NGO that was founded in 2005 in Port-Gentil, by the will of 5 people from different backgrounds and countries. It is committed from the beginning, clearly for the Defense of Nature, then distinctly in the protection of the environment and finally clearly in a long-term social work through its present and future actions. H2O Gabon is governed by the Earth Charter, Costa Rica.

H2O Gabon fights particularly, in sometimes difficult conditions, against water pollution by plastics. That's what caught our attention, and made us decide to support their action. Our goals being common, in return H2O has already begun to support our expedition.

Check out their blog: h2ogabon.blogspot.com

Bandeau Mon Projet pour la planète Capture d’écran 2018-04-13 à 09

Tour des deux Amériques solidaire en voilier est une expédition conçue pour les Océans et pour les Hommes. Nous vous aidons en luttant pour la protection des Océans et contre le réchauffement climatique qui a déjà tué trop de personnes. Aidez-nous en votant pour nous sans attendre sur le site du ministère de la Transition écologique et solidaire "Mon projet pour la planète" : https://www.monprojetpourlaplanete.gouv.fr

En moins de deux minutes, inscrivez-vous et votez pour l'Expédition Tour des deux Amériques solidaire en voilier (T2A). C'est important pour la planète, c'est aussi important pour vous.

20 avril 2018

Croisière d'avril 2018 Corfou-Epidaure AR - Jour 3 : de Preveza à Nisos Oxia - April sail cruise -D3: from Preveza to Nisos Oxia

Pêcheurs peu après le départ de Preveza, 170418 DSCN6916

Peu après le départ de Preveza, 170418 DSCN6915

Mardi 17 avril. Réveil à 7h, départ à 7h 10. L’équipage commence à se régler, en dix minutes on a quitté le quai de Preveza, il est vrai simplement en poussant l’avant du bateau. Un très léger courant a fini de le faire pivoter. Nous avons pris ensuite la direction de Lefkada, au nord-est de l’île de Lefkas. Comme tous les jours, une légère brume de poussière rend le paysage au début un peu indistinct ; elle finira par se lever pour nous donner une très belle journée. 

Fort vénitien à l'entrée nord du chenal de Lefkada, 170418 DSCN6920Marina à l'entrée nord du chenal de Lefkada 170418 DSCN6928

Nous arrivons vers 8h30 devant le vieux fort vénitien qui garde l’entrée du chenal qui mène à Lefkada, puis aux eaux qui baignent Méganisis et Skorpios. Le chenal est fermé par un pont tournant qui ouvre aux heures pleines. En attendant 9h, nous faisons faire à Christian des exercices de prise de quai. A 9h exacte le pont tournant s’ouvre, et nous prenons la tête d’une flottille de trois voiliers qui nous suivront jusqu’à la marina de Lefkada..

Lefkas Marina 170418 DSCN6933Dans le chenal au sud de Lefkas Marina 170418 DSCN6940

Décharge de Lefkada 170418 DSCN6934

Un peu plus au sud, nous continuons le chenal, et passons devant une décharge qui se déverse par un talus tombant directement dans un bief du chenal. Un engin est au sommet du talus en train de décharger. Pas très écologique comme système…

Le temps est calme, nous n’avons que très peu de vent, et la mer ressemble souvent à un miroir. Vers 10h nous contournons Skorpios, l’île qui a un temps appartenu à la famille Onassis, puis nous piquons au sud-ouest pour aller explorer les calanques de la côte nord de Meganisis. Les criques sont jolies, noyées dans la végétation, certaines surmontées d’une petite villa.

Skorpios 170418 1DSCN6946

Un des nombreux déchets flottants récupérés ce jour là 170418

Nous déjeunons dans une calanque un peu plus grande que les autres, Silla. Nous y trouvons un corps mort acceuillant et y amarrons le bateau, le temps de déjeuner en une demi-heure avant de repartir. L’extrémité est de la côte nord de Meganisis dépassée, et le phare de Akra Ella laissé au 270°, nous prenons au sud-ouest pour gagner Nisos Oxia. 

Déjeuner dans la baie de Silla 170418 DSCN6959

Peu avant l'arrivée à Nisis Oxia 170418 DSCN6970

C’est une île sauvage sur la côte est de laquelle nous allons passer la nuit. Le mouillage au fond de la baie au îed d’une falaise est toujours un peu inquiétant : on mouille dans 15 m de fond, très proches en apparence du rivage, et nous n’avons que 60 m de chaîne sur ce bateau (ce qui n’est vraiment pas beaucoup en Méditerranée). Nous finirons par trouver un corps mort qui paraît assez solide à l'ouest de la ferme marine qui occupe la partie sud de la baie, vérifions que le rayon d’évitage du bateau ne l’emmène pas sur les rochers, puis nous nous attaquons à la préparation du dîner. Le repas du soir est fait de penne al funghi (en l’occurrence des gros champignons de Paris), cuisinés à ma façon. 

 

Bandeau Mon Projet pour la planète Capture d’écran 2018-04-13 à 09

Tour des deux Amériques solidaire en voilier est une expédition conçue pour les Océans et pour les Hommes. Nous vous aidons en luttant pour la protection des Océans et contre le réchauffement climatique qui a déjà tué trop de personnes. Aidez-nous en votant pour nous sans attendre sur le site du ministère de la Transition écologique et solidaire "Mon projet pour la planète" : https://www.monprojetpourlaplanete.gouv.fr

En moins de deux minutes, inscrivez-vous et votez pour l'Expédition Tour des deux Amériques solidaire en voilier (T2A). C'est important pour la planète, c'est aussi important pour vous.

Marina à l'entrée nord du chenal de Lefkada 170418DSCN6927

Tuesday, April 17th. Wake up at 7am, departure at 7:10 am. The crew begins to settle, in ten minutes we left the dock of Preveza, it is true simply by pushing the front of the boat. A very slight current has finished rotating it. We then took the direction of Lefkada, northeast of Lefkas Island. Like every day, a slight haze of dust makes the landscape at first a little indistinct; she will eventually get up to give us a very nice day. We arrived around 8:30 in front of the old Venetian fort, which keeps the entrance to the channel that leads to Lefkada, then to the waters that bathe Meganisis and Skorpios. The channel is closed by a swing bridge which opens during peak hours. Waiting 9am, we have Christian make exercises docking. At exactly 9 o'clock the swing bridge opens, and we take the head of a flotilla of three sailboats that will follow us to the marina Lefkada. A little further south, we continue the channel, and pass a dump that empties through a slope falling directly in a channel of the channel. A truck is at the top of the embankment unloading. Not very ecological as a system ... The weather is calm, we have very little wind, and the sea often looks like a mirror. Around 10am we skirted Skorpios, the island that once  belonged to the Onassis family, then we stitch to the southwest to explore the creeks of the north coast of Meganisis. The creeks are pretty, drowned in the vegetation, some surmounted by a small villa. We have lunch in a calanque a little larger than the others, Silla. We find a dead body welcoming and moor the boat, lunch time in half an hour before leaving. The eastern end of the north coast of Meganisis exceeded, and the Akra Ella lighthouse left at 270 °, we take the southwest to gain Nisos Oxia. It is a wild island on the east coast from which we will spend the night. The anchorage at the bottom of the bay on the edge of a cliff is always a little worrying: we anchor in 15 m of bottom, very close in appearance of the shore, and we have only 60 m of chain on this boat (which really is not a lot in the Mediterranean). We will eventually find a dead body that looks pretty solid west of the marine farm that occupies the southern part of the bay, check that the ship's turning radius does not take it to the rocks, and then we tackle to the preparation of dinner. The evening meal is made of penne al funghi (in this case big mushrooms of Paris), cooked in my way.

Tour des deux Amériques solidarity sailing is an expedition designed for the oceans and for men. We help you by fighting for the protection of the oceans and against global warming that has already killed too many people. Help us by voting for us without delay on the website of the Ministry of Ecological and Solidarity Transition "My project for the planet" : https://www.monprojetpourlaplanete.gouv.fr

Skorpios 170850 DSCN6950

Photos : Pêcheur peu après Preveza, 170418 (1 et 2) ; Le fort vénitien garde l'entrée nord du chenal de Lefkada, 170418 ; Petite marina à l'entrée nord du chenal de Lefkada 170418 (1) ; L'entrée de Lefkas Marina, 170418 ; Christian à la barre dans le chenal de Lefkada, 170418 ; Décharge dans les eaux du canal de Lefkas, 170418 ; Skorpios 170418 (1) ; Un des nombreux déchets flottants en plastique que nous avons récupérés - exercices d'homme à la mer improvisés, 170418 ; Déjeuner à bord sur corps mort dans la baie de Silla 170418 ; En route pour le mouillage à l'est de Nisos Oxia 170418 ; Petite marina à l'entrée nord du chenal de Lefkada 170418 (2) ; Skorpios 170418 (2). Auteur : Philippe Bensimon.