Tour des deux Amériques sur un voilier

Conférence "Océan et climat : votre avenir en dépend", 18 août à 16h - Conference "Ocean and climate: your future depends on it"

Flyer A6 R° 300718

Tour des deux Amériques solidaire en voilier donnera le 18 août une conférence de son cyle intitulé : "Océan et climat : votre avenir en dépend".

Il y a une urgence aujourd'hui à lutter pour la protection de la vie dans les océans, et à lutter contre le réchauffement climatique. Cette conférence vous montrera comment les deux sont liés. Vous y découvrirez aussi comment le réchauffement climatique a déja comencé à tuer, et pourquoi il nous affecte tous.

La conférence aura lieu le samedi 18 août de 16h à 18h30, à la salle Le Steady, 18 chemin de Barateau, 33450 Saint-Loubès (à quelques kilomètres au nord-est de Bordeaux). L'entrée est gratuite, grâce à l'association ArtSound Promotion qui met la salle gracieusement à la disposition de l'expédition Tour des deux Amériques solidaire en voilier. 

La conférence sera divisée en trois parties. Première partie : a) les problèmes actuels de l'océan  : surpêche, pollutions (plastiques, hydrocarbures, métaux lourds), acidification, limites du puits de carbone, circulation thermohaline, etc. b) Le réchauffement climatique, l'effet de serre et ses conséquences : fonte de l'Arctique et hausse du nivau des océans, Pacifique en particulier, fonte du pergélisol (permafrost) avec libération de bactéries toxiques, de gaz à effet de serre et de métaux lourds, cyclones plus violents, sécheresses dans des régions, inondations dans d'autres, etc. Deuxième partie : les effets de ce qui précède sur l'homme. Effets économiques, sociaux et politiques, effets physiologiques aussi. Troisième partie : les solutions actuelles et leurs limites. La conférence sera suivie d'un débat au cours duquel les intervenants répondront aux questions de l'assistance.

Intervenants : Philippe Bensimon, président de l'association Tour des deux Amériques solidaire en voiler, Noémie Pache, membre de l'expédition T2A.

Aidez l'expédition Tour des deux Amériques solidaire en voilier. Si vous êtes motivé par la lutte pour la protection de l'océan et de la biodiversité marine, et la lutte contre le réchauffement climatique, désastre qui a déjà commençé à ravager la planète, vous pouvez nous aider :

- en rejoignant notre expédition,

- par vos dons (chèques libellés à l'ordre de : Association Tour des deux Amériques solidaire en voilier, adressés à Association Tour des deux Amériques en voilier, 27 Grande rue, 39190 Cousance). Vous bénéficierez d'un reçu fiscal qui vous permettra de déduire 66 % de vos dons de vos impôts. Aider l'expédition T2A, c'est aider la recherche, l'océan, le climat et les hommes.

Flyer A6 V° 300718

La conférence sera suivie à 20 h d'un concert :

20180818---dub-is-DUB-#1-+-Conference---A3-297x420

Tour des deux Amériques solidaire en voilier will give August 18 a conference of the cyle entitled: "Ocean and climate: your future depends on it".

There is an urgency today to fight for the protection of life in the oceans, and to fight against global warming. This lecture will show you how the two are related. You will also discover how global warming has already begun to kill, and why it affects us all.

The conference will take place Saturday, August 18 from 16h to 18h30, in the Steady, 18 path of Barateau, 33450 Saint-Loubès (a few kilometers north-east of Bordeaux). Admission is free, thanks to the association ArtSound Promotion which puts the conference room at the disposal of the expedition Tour des deux Amériques solidaire en voilier.

The conference will be divided into three parts. Part one: a) the current problems of the ocean: overfishing, pollution (plastics, hydrocarbons, heavy metals), acidification, carbon sink limits, thermohaline circulation, etc. b) Global warming, the greenhouse effect and its consequences: melting of the Arctic and rising levels of the oceans, especially the Pacific, melting of permafrost with the release of toxic bacteria, greenhouse gases and heavy metals, more violent cyclones, droughts in regions, floods in others, etc. Second part: the effects of the above on the man. Economic, social and political effects, physiological effects too. Part three: current solutions and their limits. 

If you are motivated by the fight for the protection of the ocean and marine biodiversity, and the fight against global warming, disaster that has already begun to ravage the planet, you can help us:

- joining our expedition

- by your donations (checks made out to the order: Association Tour des deux Amériques solidaire en voilier, addressed to Association Tour des deux Amériques en voilier, 27 Grande rue, 39190 Cousance). You will receive a tax receipt that will allow you to deduct 66% of your donations from your taxes. Helping the T2A expedition is helping the search, the ocean, the climate and the men.

Speakers: Philippe Bensimon, president of the Tour des deux Amériques association, Noémie Pache, member of the T2A expedition.

logo noir

 


10 août 2018

Sara Diquelou bientôt en mer pour la transatlantique du Tour des deux Amériques - Website of Merignac

Photo article Ville de Mérignac pour dossier de Presse Capture d’écran 2018-08-09 à 23

"Sara Diquelou bientôt en mer pour la transatlantique du Tour des deux Amériques". Suite à la conférence organisée dans l'amphithéâtre de sa médiathèque, la Ville de Mérignac a publié un article sur Sara Diquelou et notre expédition. Vous pouvez consulter cet article en cliquant sur le lien ci-dessous :

Sara Diquelou bientôt en mer pour la transatlantique du Tour des deux Amériques

Les voyages à travers le monde, une véritable passion pour Sara Diquelou. Cette jeune femme de 26 ans, originaire de Mérignac, s'apprête à prendre le large en participant au "Tour des Deux Amériques" en voilier. Découvrez les enjeux de cette expédition scientifique et éducative et son implication en faveur de l'environnement.

http://www.merignac.com

"Sara Diquelou soon at sea for the transatlantic of the expedition "Tour of the two Americas". Following the conference organized in the amphitheater of its media library, the city of Mérignac published an article on Sara Diquelou and our expedition. You can read this article by clicking on the link above.

07 août 2018

Pourquoi faut-il éviter la banque BNP Paribas - Why you have to avoid BNP Paribas Bank

Carte de visite Thiebaut BNP-Paribas

Le vendredi 13 juillet à 14 heures je suis allé à l'agence BNP Paribas de Lons-le-Saunier, avec l'intention d'ouvrir un compte chez eux pour l'association Tour des deux Amériques solidaire en voilier. J'ai expliqué clairement la situation au directeur d'agence Jonathan Thiebaut avec lequel j'avais pris rendez-vous : je souhaitais avoir au plus vite un RIB à transmettre à l'assureur Aviva qui devait verser 2.000 euros sur ce compte fin juillet, et j'avais également des chèques à verser sur ce compte. J'ai également expliqué au directeur d'agence les missions de l'expédition, son modèle économique, et le fait que provisoirement nous n'avions pas besoin d'instruments de paiement, le compte se contentant de reçevoir des dons et des fonds issus du sponsoring.

M. Thiebaut a commencé par me dire qu'une fois toutes les pièces entre ses mains il faudrait onze jours pour que sa banque décide ou non de nous ouvrir un compte. C'est très long (à la Banque populaire de Loire-Atlantique devenue Banque populaire du Grand Ouest, cela s'est fait immédiatement). Il m'a ensuite demandé de réunir un conseil d'administration pour m'autoriser en tant que président de l'association à ouvrir un compte (alors qu'il s'agir d'un acte de gestion courante qui ne nécessite aucune autorisation particulière). En plein mois de juillet, j'ai du réunir un CA virtuel avec tout le formalisme que cela représente. Le 20 juillet à 15:38, j'ai envoyé à M. Thiebaut le PV du CA avec toutes les signatures requises pour valider celui-ci. Depuis lors j'essaye de le joindre pour savoir si notre dossier d'ouverture de compte est complet. J'ai bien du laisser une dizaine de messages sur son téléphone fixe et sur son téléphone portable. J'ai même payé sur une plate-forme téléphonique pour avoir un salarié de son agence qui m'a expliqué en début de semaine dernière que "M. Thiebaut était en réunion mais qu'il allait me rappeler". Ce qu'il n'a jamais fait - j'écris ces lignes le 7 août.

Notez bien que ma demande ne portait pas sur l'ouverture du compte - juste sur le fait de savoir si le dossier est complet ou non. En cas d'urgence, avoir un tel banquier peut créer des graves préjudices. Pour moi qui ait été nourri au lait des cinq zéros de la qualité totale et notament du zéro délai, Jonathan Thiebaut est tout sauf un professionnel. Et la banque qui le salarie en tant que directeur d'agence se moque visiblement de la qualité des services qu'elle offre au public et de l'image qu'elle véhicule.

En France, ""Il est interdit de refuser à un consommateur la vente d'un produit ou la prestation d'un service, sauf motif légitime" (article L. 122-1 du Code de la consommation). La France étant un pays d'exception, les banques ne sont pas soumises à cet article, et n'ont pas à justifier leur refus de vente (ce qui leur permet d'éviter de dire qu'elles n'ont pas envie d'avoir dans leur clientèle des noirs, des émigrés, des juifs et autres métèques soupçonnés d'être insolvables. Une banque française peut faire tranquillement de la discrimination raciale, contrairement à l'épicier du coin, sa seule obligation étant que ce motif ne soit pas affiché dans le refus d'ouverture de compte, et que la consigne reste discrète et ne soit pas ébruitée).

Concient de ce que toute une frange de la population se retrouve ainsi exclue du système bancaire (par exemple ceux qui sont victimes d'incidents antérieurs déclarés à la Banque de France), le législateur a créé le "Droit au compte". Si l’ouverture d’un compte vous est refusée, l’agence bancaire doit vous remettre une attestation écrite de refus présentant le mécanisme du "Droit au compte".
Le site du gouvernement français associations.gouv.fr" est très clair sur le sujet : "Si l'ouverture d'un compte vous est refusée, l'agence bancaire doit vous remettre une attestation écrite de refus présentant le mécanisme du "Droit au compte". Les entreprises ou les associations qui se voient refuser l'ouverture d'un compte demandent elles-mêmes, à la Banque de France, la désignation d'office d'un établissement où un compte leur sera ouvert" (https://www.associations.gouv.fr/une-banque-peut-elle-refuser-d-ouvrir-un-compte-bancaire.html)

En refusant à la fois de répondre aux divers numéros de téléphones donnés, et en ne rappelant pas, Jonathan Thiebaut a clairement marqué son refus d'ouvrir un compte à notre association, de la manière la plus lamentable qui soit. Il a clairement marqué aussi le caractère illégal et inavouable du motif du refus d'ouverture du compte - seule raison qui puisse l'empêcher d'exprimer clairement et de façon honnête ce refus.

Pire encore, en refusant de respecter la procédure légale qui l'oblige à d'envoi immédiat de l'attestation écrite de refus présentant le mécanisme du "Droit au compte", il bloque la suite des démarches, particulièrement intéressantes pour une association comme la nôtre. Et là, il crée un réel préjudice. En effet, on apprend sur le site du gouvernement que :

"Le contenu du service bancaire de base est défini par la loi. Il comprend un ensemble de prestations dont le coût, dans le cadre du droit au compte, est pris en charge par la banque : 
- l’ouverture, la tenue et la clôture du compte, 
- un changement d’adresse au maximum une fois par an, 
- un relevé de compte au moins une fois par mois, 
- des relevés d’identité bancaire (RIB) en fonction de vos besoins, 
- l’encaissement de virements reçus, 
- l’encaissement de chèques déposés sur votre compte, 
- le dépôt et le retrait d’espèces (dans votre banque), 
- le paiement de prélèvements ou de titres interbancaires de paiement (TIP), 
- un moyen de consulter à distance le solde de votre compte, 
- une carte de paiement dont chaque utilisation est autorisée par l’établissement de crédit qui l’a émise, 
- deux chèques de banque au maximum par mois."

Plusieurs services habituellement payants deviennent donc gratuits dans le cadre du "Droit au compte", notamment le moyen de consulter à distance le solde de votre compte, et la "carte de paiement dont chaque utilisation est autorisée par l’établissement de crédit qui l’a émise" - vraisemblablement une Visa Electron. 

Bref, M. Thiebaut n'a pas la correction de répondre au téléphone, ignore ce que représente le zéro délai et la qualité dans les services ou volontairement juge qu'il a d'autres priorités, et soit ignore le droit bancaire, soit volontairement ne le respecte pas (je préfère penser qu'il est un mauvais professionnel). En vertu du principe de responsabilité du commettant du fait du préposé, c'est la banque BNP Paribas tout entière qui est responsable de sa méconnaissance du droit bancaire, des fautes qu'il commet et des préjudices qu'il crée. En admettant - cas encore bien pire que nous nous refusons à envisager - qu'il agisse (ou plutôt n'agisse pas) en fonction d'une consigne donnée par sa hiérachie lui intimant de cesser toute relation avec un prospect en cas de refus d'ouverture de compte (la banque risque gros dans le cas où un directeur d'agence dévoilerait accidentellement à un prospect un motif discriminatoire du refus de l'ouverture du compte), ce serait alors tout le sérieux et l'intégrité de la BNP Paribas qui serait remis en cause. 

Dans le doute, et en l'attente d'explications satisfaisantes sur le silence de M. Thiebaut, nous vous recommandons vivement d'éviter toute ouverture de compte à la BNP Paribas.

Ph. Bensimon.

 

 

On frôle le record européen de chaleur - We are nearing the European heat record

Mont_Blanc_003 (auteur Zulu)

La canicule frappe désormais l'ensemble de l'Europe. Après le nord de l'Europe à la mi-juillet (Suède, Lettonie), c'est maintenant l'Espagne et le Portugal qui sont victimes des incendies. Il est vrai qu'il fait chaud partout : de 41°C à Tokyo le 25 juillet, on est passés ce week-end à plus de 40°C à Madrid, et 45,8°C ce samedi à Badajoz, dans le Sud-Ouest de l’Espagne où trois personnes sont mortes la semaine dernières victimes de la canicule. Des températures dignes de Marrakech en plein mois d'août, qui sont 11°C au-dessus de la moyenne saisonnière. Toute la péninsule ibérique est touchée par l'air chaud venu du Sahara, les records se trouvant au Portugal, lui aussi victime de nouveaux incendies : 47,4°C à Santarem (record national déjà atteint à Amareleja lors de la canicule de 2003). Le Dauphiné.com note sous la plume d'Anthony Kaczmarek : "La ville a même flirté avec le record absolu européen de chaleur, détenu par Athènes avec 48 degrés relevés le 11 juillet 1977" (source : Dauphiné.com, 5 août 2018). 

Si on tient compte de l'humidité, qui accroit les sensations de chaleur, les températures ressenties en Algarve ont dépassé les 50°C.

Rappellons qu'en 2003, la canicule avait tué en France 20.000 personnes, victimes bien sûr de la chaleur, mais aussi d'une absence totale de prise en compte du réchauffement climatique mis en évidence depuis 1972 par le Club de Rome. Aujourd'hui, la vague de chaleur entraîne une pollution à l'ozone qui risque d'entraîner des crises d'asthme, des détresses respiratoires et cardiovasculaires chez les personnes souffrant d'asthme, de pathologies respiratoires, et les jeunes enfants et les personnes âgées. En 2016, on estimait à 500 décès les conséquences de la pollution à l'ozone, avec un fort gradient nord-sud (source : Santé Publique France, 25/08/2016).

Enfin, le JT de 20h d'Antenne 2, qui parle désormais tous les jours des effets du réchauffement climatique, nous offrait hier soir une nouvelle réconfortante : nous n'aurons bientôt plus besoin de crampons pour pratiquer l'alpinisme. En effet, en 2100 80 % des glaciers auront disparu. Actuellement, la Mer de Glace perd cinq mètres d'épaisseur et trente mètres de longueur par an, un rythme qui s'est accéléré depuis la fin du vingtième siècle.

The heat wave is now affecting all of Europe. After northern Europe in mid-July (Sweden, Latvia), Spain and Portugal are now the victims of the fires. It is true that it is hot everywhere: from 41 ° C in Tokyo on July 25, we spent this weekend more than 40 ° C in Madrid, 45.8 ° C this Saturday in Badajoz, in the South. Western Spain where three people died last week victims of the heat wave. Temperatures worthy of Marrakech in the middle of August, which are 11 ° C above the seasonal average. The entire Iberian Peninsula is affected by the hot air coming from the Sahara, the records being in Portugal, also victim of new fires: 47.4 ° C in Santarem (national record already reached in Amareleja during the heat wave of 2003) . The Dauphiné.com note under the pen of Anthony Kaczmarek: "The city has even flirted with the absolute European heat record, held by Athens with 48 degrees recorded July 11, 1977" (source: Dauphine.com, August 5, 2018) . If we take into account humidity, which increases the sensations of heat, temperatures felt in the Algarve have exceeded 50 ° C. Recall that in 2003, the heat wave had killed 20,000 people in France, victims of the heat, but also a total lack of consideration of global warming highlighted since 1972 by the Club of Rome. Today, the heat wave causes ozone pollution that can lead to asthma attacks, respiratory and cardiovascular distress in people with asthma, respiratory diseases, and young children and old people. In 2016, the consequences of ozone pollution were estimated at 500 deaths, with a strong north-south gradient (source: Santé Publique France, 25/08/2016). Finally, the Antenne 2 20:00 GMT, which is now talking every day about the effects of global warming, offered us a new comfort last night: we will soon not need climbing-irons to practice mountaineering. Indeed, in 2100 80% of the glaciers will be gone. Currently, the Sea of ​​Ice loses five meters thick and thirty meters long per year, a pace that has accelerated since the end of the twentieth century.

Photo : Le massif du Mont-Blanc et la Mer de Glace (photo sans doute antérieure au 12 janvier 2003) ; auteur/author : Zulu.


03 août 2018

Donald Trump : l'économie avant l'environnement - Donald Trump : economy before environment

Trump_Taj_Mahal,_2007 (Kevin Wong)

Donald Trump annonce l'assouplissement des normes antipollution pour les constructeurs automobiles américains. Comme systématiquement depuis l'arrivée au pouvoir de Tump, les normes mises an place par Barak Obama sont mises à mal. On se souvient à la mi-août 2017 de l'abolition des normes anti-inondation mises en place par Barak Obama pour tous les bâtiments bénéficiant de subventions fédérales. C'était quinze jours avant que le cyclone Harvey ne dévaste Huston, faisant sur son passage au moins 90 morts et de 81 à 190 milliards de dollars de dégâts selon les estimations (sources : Los Angeles Times, 1er septembre 2017, et USA Today, 30 août 2017). Selon une journaliste de FR3, "Les électeurs de Trump sont très peu sensibles à l'écologie, et sont convaincus que le réchauffement climatique est un argument des démocrates pour les obliger à changer leur mode de vie" (JT Soir 3, 00:05, 3 août 2018). L'atmosphère polluée par les USA étant aussi celle que respire le reste du monde, et le réchauffement climatique étant mondial, c'est l'humanité entière qui est concernée.

Donald Trump announces the relaxation of anti-pollution standards for American automakers. As always since Tump came to power, the standards put in place by Barak Obama are undermined. In mid-August 2017, we remember the abolition of the anti-flood standards put in place by Barak Obama for all buildings receiving federal subsidies. It was two weeks before Hurricane Harvey devastated Huston, killing at least 90 people from 81 to 190 billion dollars worth of damage (sources: Los Angeles Times, September 1, 2017, and USA Today, August 30, 2017). According to a FR3 reporter, "Trump voters are very insensitive to ecology, and are convinced that global warming is an argument of Democrats to force them to change their way of life" (JT Soir 3, 00:05 , August 3, 2018). The atmosphere polluted by the USA being also that of the rest of the world, it is the whole humanity which is concerned.

Photo : Trump_Taj_Mahal,_2007 (auteur/author : Kevin Wong)

02 août 2018

Le réchauffement climatique à l'œuvre - Le Colorado en voie d'assèchement - The end of Colorado River ?

Colorado_River, (auteur Adrille edit by Aqwis)

Avec 2.300 km de long, le Colorado est le fleuve le plus exploité de la planète. Il alimente en eau 40 millions d’Américains. Victime des dérivations, de la surexploitation, de l'irrigation de grandes surfaces agricoles et de la sécheresse due au réchauffement climatique, il est en passe de devenir le 1er fleuve de la planète à ne plus pouvoir aller jusqu’à l’océan, son delta situé au Mexique étant de moins en moins alimenté en eau. Entre 2002 et 2010, le fleuve a perdu un tiers de son débit, celui-ci continuant à diminuer d'année en année. En cause, les facteurs cités plus haut, et l'empoussièrement des neiges liée aux activités humaines sur les sols du sud-ouest des USA. L'empoussièrement des neiges des montagnes Rocheuses diminue leur albédo et accélère leur fonte, provoquant un ruissellement trop rapide pour que les sols puissent s'imprégner d'eau, et diminuant d'au moins trois semaines les périodes d'enneigement. Cette libération précoce des sols favorise l'évapotranspiration et fait perdre chaque année au moins un milliard de mètres cubes d'eau au Colorado. Le Mexique a passé un accord avec les USA qui laisse normalement juste 9 % de l'eau du Colorado arriver au delta. En réalité l'évaporation fait que seuls 4 % de l'eau du Colorado arrive au delta en voie d'assèchement. La conséquence est que les indiens Cucapas, habitants traditionnels du delta qui vivaient de la pêche ne peuvent plus y pratiquer cette activité et sont obligés d'aller pêcher en mer loin de chez eux.

With 2,300 km long, Colorado is the most exploited river on the planet. It supplies 40 million Americans with water. Victim of diversions, overexploitation, irrigation of large agricultural areas and drought due to global warming, it is about to become the first river on the planet to no longer be able to reach the ocean, its delta located in Mexico being less and less supplied with water. Between 2002 and 2010, the river lost a third of its flow, it decreases year by year. In question, the factors mentioned above, and snow dusting related to human activities on soils of southwestern US. The dusting of the snow of the Rocky Mountains reduces albedo and accelerates melting, causing runoff that is too fast for soils to soak up water and reduce snow periods by at least three weeks. This early release of soil promotes evapotranspiration and causes at least a billion cubic meters of water to be lost for Colorado each year. Mexico has an agreement with the US that normally leaves just 9% of Colorado's water to reach the delta. In fact, evaporation means that only 4% of Colorado's water reaches the drying delta. As a result, the Cucapas Indians, traditional inhabitants of the delta who lived from fishing can no longer practice this activity and are forced to go fishing at sea away from home.

Photo : Colorado River. Auteur/Author : Adrille edit by Aqwis.

28 juillet 2018

Le réchauffement climatique à l'œuvre - La région d'Athènes flambe, 83 morts - Global warming burns Athens area

Athènes, Acropole (auteur nl LennieZ)

Les environs d’Athènes embrasés : plus de 80 morts. Alors que la Suède réclamait l'aide internationale, avouant qu'il manquait 2.500 pompiers pour lutter contre les incendies ravageant le pays scandinave, une ceinture de feu entourait Athènes. Au même moment, des incendies jugés pires que ceux qui ont dévasté le Péloponnèse en 2007 emflammaient la région. Attisés par des vents de plus de 100 km/h et des températures supérieures à 40°C, les feux ont ravagé Mati, une station balnéaire située à 40 km au nord-est d’Athènes, faisant au moins 83 morts et près de 200 blessés selon une estimation provisoire des pompiers grecs. Le 24 juillet les feux n’étaient pas encore maîtrisés (ils le sont aujourd'hui, NDR). La Grèce a également fait appel à l’aide internationale (source : FranceInfo, 25 juillet 2018). 300 habitations ont été détruites dans ces incendies. Le manque de moyens et d'organisation est mis en cause par les pompiers grecs.

Photo : le Parthénon et l'Acropole d'Athènes ; auteur/author : nl:User:LennieZ. 

The area of Athens was burning last week: more than 80 dead. While Sweden was demanding international aid to fight against fires devastating the scandinavian country, a ring of fire surrounded Athens. At the same time, fires considered worse than those that devastated the Peloponnese in 2007 ignited the region. Increased by winds of more than 100 km / h and temperatures above 40 ° C, the fires ravaged Mati, a seaside resort located 40 km northeast of Athens, killing at least 83 people and nearly 200 injured according to a provisional estimate of Greek firefighters. On July 24 fires were not yet under control (they are today, NDR). Greece has also appealed for international aid (source: FranceInfo, July 25, 2018). 300 homes were destroyed in these fires. The lack of means and organization is questioned by the Greek firefighters.

26 juillet 2018

Croisières en Grèce de la Toussaint - L'équipage est au complet - Cruises in Greece of All Saints' Day - The crew is complete

Delphes, le Trésor des Athéniens 200418

Les membres de Tour des deux Amériques solidaire en voilier retournent en Grèce. Du samedi 20 octobre au samedi 4 novembre 2018 nous ferons 573 M, avec du temps pour visiter les sites, et quelques belles occasions pour nous baigner. Sur l’ensemble du parcours, l’eau sera à 22°C.
Le but n’est pas seulement de naviguer, mais aussi de faire découvrir à certains membres de l’équipage ce que sera l’ambiance à bord de l’expédition Tour des deux Amériques solidaire en voilier : navigation le matin, visites l’après-midi, tournage de vidéos, apprentissage de techniques diverses, découverte de la navigation et des prises de quai de nuit comme de jour, des mouillages forains, etc. Les manœuvres de récupération d’homme à la mer seront nombreuses et variées. Comme en avril, nous récupérerons systématiquement tous les déchets plastiques flottant à la surface, à la voile comme au moteur : c’est un bon entraînement et un acte écologique. En avril nous avions croisé une importante troupe de dauphins, qui nous avait accompagnée une vingtaine de minutes en jouant autour du bateau. La vidéo (“Dauphins en liberté”) se trouve sur YouTube : https://youtu.be/9JSBtJQqqQg.

Notre bateau sera le même qu'en avril : le S/Y Hellas Fos, un Bavaria 49. Nous le prendrons à Corfou, avec comme objectif d'aller à Epidhavros (Epidaure) par le Canal de Corinthe et d'en revenir par le même itinéraire, avec au retour d'autres escales qu'à l'aller.

Depuis hier notre équipage est au complet, et une liste d'attente a été ouverte, de manière à permettre à des personnes de bénéficier d'éventuels désistements.

The members of Tour des deux Amériques in a sailboat return to Greece. From Saturday, October 20 to Saturday, November 4 we will cruise 573 M, with time to visit the sites, and some great opportunities to swim. On the whole course, the water will be at 22 ° C. The goal is not only to sail, but also to introduce to some crew members what will be the atmosphere aboard the expedition Tour des deux Amériques solidarity sailing: navigation in the morning, visits after -midi, shooting videos, learning various techniques, discovering navigation and docking at night and day, fairground anchorages, etc. There will be many maneuvers for man overboard recovery from the sea. As in April, we will systematically recover all plastic waste floating on the surface, both sailing and motor: it is a good training and an ecological act. In April we met a large group of dolphins, who had accompanied us about twenty minutes playing around the boat. The video ("Dolphins in freedom") is on YouTube: https://youtu.be/9JSBtJQqqQg.

Our boat will be the same as in April: the S / Y Hellas Fos, a Bavaria 49. We will take it to Corfu, with the objective of going to Epidhavros (Epidaurus) by the Corinth Canal and coming back by the the same route, with other stops coming back than on the way out.

Since yesterday our crew is full, and a waiting list has been opened, in order to allow people to benefit from possible withdrawals.

Photos : Delphes, le Trésor des Athéniens, 20 avril 2018 ; Le S/Y Hellas Fos au port d'Itea, 20 avril 2018. Auteur/Author : Philippe Bensimon.

Le Bavaria 49 Hellas Fos à Itea, 20 avril 2018

22 juillet 2018

Le réchauffement climatique à l'œuvre en Europe du Nord - Global warming makes Sweden burn

Arkösund (Arkösund, Sweden, April 2006

Depuis quelques années déjà la Californie flambe chaque été. Plus étonnant, l'Europe du nord (Norvège, Suède, Grande-Bretagne, Pologne, Lettonie...) est cet été la proie d'une sécheresse inhabituelle. La Suède, où depuis plusieurs semaines le thermomètre atteint 35°C, est aujourd'hui la proie des flammes, et une cinquantaine de feux de forêt font brûler le pays jusqu'en Laponie, au-delà du cercle polaire. La Suède a été obligée de faire appel à l'aide internationale et de procéder à des évacuations. "Il est quasiment impossible d'éteindre certains foyers, explique Britta Romberg de l'agence suédoise de sécurité civile, citée sur le site de France info. Nous allons essayer d'éviter qu'ils se propagent mais surtout ce que l'on constate, c'est que les températures ne vont pas diminuer. La météo n'est pas avec nous". Pour que la situation soit maîtrisée, 2.500 pompiers supplémentaires seraient nécessaires.

Le climatologue Jean Jouzel au micro du JT de 20h d'Antenne 2 expliquait ce samedi 21 juillet : "On risque d'avoir des réchauffements de 8 à 10°C dans le Grand nord si rien n'est fait pour lutter contre le réchauffement climatique, avec comme conséquence des feux de forêts, et aussi des conséquences sur la flore, la faune, la glace de mer..."

La situation en Lettonie n'est guère meilleure, et les pompiers luttent toujours pour contenir un vaste incendie dans l'ouest du pays. 

For some years now, California has been burning every summer. More surprisingly, Northern Europe (Norway, Sweden, Great Britain, Poland, Latvia ...) is this summer the prey of an unusual drought. Sweden, where for several weeks the thermometer has reached 35 ° C, is now the prey of the flames, and about fifty forest fires burn the country to Lapland, beyond the Arctic Circle. Sweden has been forced to call for international assistance and evacuate. "It is almost impossible to extinguish certain homes, says Britta Romberg from the Swedish civil security agency on the site France Info.We will try to prevent them spread but especially what we see, c is that the temperatures will not go down, the weather is not with us ". For the situation to be under control, 2,500 additional firefighters would be needed. The climatologist Jean Jouzel at the microphone 20h Antenne 2 said on Saturday, July 21: "There is a risk of warming 8 to 10 ° C in the Far North if nothing is done to fight against global warming , resulting in forest fires, and also consequences on flora, fauna, sea ice ...". The situation in Latvia is not much better, and firefighters are still struggling to contain a large fire in the west of the country.

Photo : Arkösund, Sweden, April 2006. Taken by Gustavb.

Posté par Ph Bensimon à 02:26 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , ,