De_nuit_entre_Dubrovnik_et_Vodice_021117

Nous avons navigué à la Toussaint en Croatie et au Montenegro, durant deux semaines, avec un temps très agréable, à l’exception de la première journée arrosée de fortes pluies.

La deuxième semaine a été plus chargée que la première :

Bouches_de_Kotor_311017_2

Bouches_de_Kotor_011117_1

Le samedi, après une soirée au restaurant avec Morgane et Stéphane - des équipiers charmants qui quittaient le bord après une semaine de croisière – passée à écouter des musiciens croates dont un chanteur avec une belle voix de basse profonde, nous avons quitté Vodice vers 0h30 pour une première nuit de navigation qui nous a amenés Bisevo et Vis. Sur Vis la place manquait pour faire une halte de deux heures à quai et nous avons du repartir de suite pour une seconde nuit de navigation, qui nous a amenés à l’heure du déjeuner le lundi à Sipanska Luka, une baie profonde d’Otok Sipan, non loin de Dubrovnik. Nous y avons pris un corps mort le temps de déjeuner tranquillement et de faire des photos, avant de repartir pour le Montenegro, but de cette semaine de voyage.

Coucher_de_soleil_entre_Dubrovnik_et_les_Bouches_de_Kotor

Nous sommes entrés vers 22h dans les Bouches de Kotor (Montenegro), et nous nous sommes mis à la recherche de Zelenca, le port d’entrée. Zelenca a été dévasté par un tremblement de terre il y a quelques années et ne sert plus guère que de port douanier. Nous nous sommes amarrés vers 23h le long du quai protégé par des grillages ; en les suivant on arrive à une guérite où une policière nous a pris nos passeports en nous demandant de repasser le lendemain à 8h30 avant d’aller faire les formalités d’entrée dans le pays à la capitainerie.

H_tel_abandonn___Zelenca_311017

Bouches_de_Kotor_011117_2

On a un peu erré le long de la plage le lendemain matin avant de trouver le bâtiment, désert. Retour à la douane, qui appelle au téléphone le capitaine. Le temps de prendre un café dans un bar pour lui laisser le temps de regagner son bureau, tout s’enchaîne ensuite très vite, et nous larguons les amarres en direction du bassin suivant (les Bouches de Kotor sont composées de plusieurs bassins séparés par des goulets). A la sortie du goulet, devant Perast, se trouvent deux petits îlots sur lesquels ont été construits des bâtiments religieux. Nous abordons l’îlot le plus à l’ouest, le long d’un joli quai qui semble récent entre les deux îles – les fonds ne se prêtent pas à aborder directement sur les anciens quais. L’endroit est magnifique, on se croirait sur un lac de montagne, avec des sommets tout autour. L’église est jolie et se visite – contre espèces sonnantes et trébuchantes, la monnaie locale est l’euro. 

Abbaye_d_Otok_Sv_Dvordje_depuis_Otok_Gospa_od_Skrpjela__Bouches_de_Kotor__311017

Kotor_by_night_311017_2

Kotor_by_night_311017

Nous déjeunerons à bord avant de repartir pour Kotor où nous accosterons à la tombée du jour. Le guide Imray/Vagnon (édition 2012) n’est plus d’actualité en ces lieux : on ne se gare plus devant la capitainerie le long du quai, mais dans une nouvelle marina nichée tout au fond de la baie de Kotor, sur pendilles. A 18h notre Bavaria 44 (merci à AYC de nous avoir surclassés) est amarré, et nous partons avec l’employé de la marina venu encaisser la nuitée à la recherche des toilettes, nichés dans les remparts. Ceux-ci sont fermés, mais l’employé qui nous en montre l’emplacement  nous garantit qu’ils seront ouverts dans le quart d’heure qui suit. Nous partons visiter la ville médiévale, superbe, avec des vieux remparts, des églises orthodoxes dans les ruelles étroites, et des boutiques accueillantes.

Zelenca__Bouches_de_Kotor_311017

Les_Bouches_de_Kotor__carte

Le lendemain – mercredi 1er novembre – nous partons à 7h de la marina. Le jour se lève sur les collines, le ciel est d’un bleu magnifique, le temps est superbe. A trois (Evelyne, Pierrette et moi), nous dégageons le bateau en trois temps deux mouvements, après avoir rendu au bateau d’à côté un adaptateur de robinet d’eau qui nous manquait à bord. Nous sommes en route dans un premier temps pour Zelenca, où nous faisons les formalités de départ du Montenegro (nous aurions pu les faire à Kotor, mais cela nous aurait contraint à un départ plus tardif et une perte de temps). A Zelenca, maintenant que nous connaissons la capitainerie, ça va très vite. Evelyne et moi faisons en une demi-heure les formalités, et retrouvons Pierrette dans un café où nous dégustons les énormes croissants au chocolat locaux. Le temps de faire quelques emplettes, et nous voici repartis pour Dubrovnik, la Perle de L’Adriatique. 

Dubrovnik_by_night_011117

D_ner_devant_le_port_m_di_val_de_DubrovnikNous y serons un peu avant 18h. Nous amarrons le bateau au port de Gruz, devant la superbe caraque. Pierrette décide de ne pas se joindre à nous pour la visite de l’ancienne cité de Raguse, et nous la laissons pour prendre le bus n°1. 

Nous passerons la soirée dans la cité médiévale, et après un spritz à l’Apérol nous dînerons à l’Arsenal, le restaurant dont la terrasse donne sur le vieux port médiéval. Des serveurs stylés nous y proposeront des filets de poulet marinés exquis, avec un vin local sympathique et peu coûteux. Le Stradun (rue principale) est presque désert, et la fontaine d’Onofrio se laisse gentiment photographier – chaque bouche de la fontaine possède une sculpture différente. Nous finirons la soirée dans les ruelles de la ville haute avant de regagner le bord.

 

La_caraque_du_port_de_Gruz_21117

Le jeudi matin nous disons au-revoir à Pierrette qui n’a pas envie de faire la nuit de navigation nécessaire au retour à Vodice, et qui rentrera en car. A 10h, un employé de la capitainerie vient nous voir, et voyant que nous sommes sur le départ nous fait cadeau de notre nuit. L’hospitalité de Dubrovnik existe bel et bien.

A 10h30 nous sommes au quai des carburants, en rive gauche du port, plutôt vers la sortie après les quais des touristes. C’est une station qui fait à la fois essence pour les bateaux et station-service pour les voitures. Nous y faisons les plein avant de repartir pour une navigation à deux – un luxe sur un 44 pieds. Une nuit de navigation sans problème avec un clair de lune sympathique et des quarts de trois heures nous ramène le vendredi dans le Sibenski Kanal.

Au_quai_des_carburants_de_Gruz_021117

Comme il est encore tôt et que le temps est plutôt clément, j’en profite pour faire découvrir à Evelyne la rivière Krka que nous remontons jusqu’à Skradink. De retour dans les îles devant Vodice, nous en profitons pour faire quelques exercices de repêchage d’un homme à la mer à la voile – avec très, très peu de vent  – en ayant soin de ne pas gêner par nos manœuvres une régate qui se tient non loin de là. Vers quinze heures nous sommes de retour au port de Vodice.

Photos : De nuit entre Dubrovnik et Vodice 021117 ; Bouches de Kotor 311017 2 ; Bouches de Kotor 011117 1 ; Coucher de soleil entre Dubrovnik et les Bouches de Kotor ; Hôtel abandonné, Zelenca 311017 ; Bouches de Kotor 011117 2 ; Vue depuis l'église sur Otok Gospa 311017 ; Kotor 311017 (1 et 2) ; Plage de Zelenca 311017 ; Carte des Bouches de Kotor, 311017 ; Dubrovnik, au bout du Stradun 011117 ; Dubrovnik, à la terrasse de l'Arsenal 011117 ; La caraque du port de Gruz 21117 ; Le Bavaria 44 Forte au quai des carburants de Gruz 021117 ; Départ de Kotor, 011117. Dans la ville médiévale 311017 ; Coucher de soleil 011017 ; Masques à Kotor 311017 ; Sculptures (1) ; Coucher de soleil près de Dubrovnik 011117 ; Eglise dns les Bouches de Kotor 011117 ; Départ de la marina de Kotor 011117 ; Sculptures (2) ; Fontaine d'Onofrio 011117 ; Quai des carburants de Gruz 021117 ; Marina de Kotor 311117 ; Auteur/author: Philippe Bensimon

D_part_de_Kotor_le_1er_novembre_2017

DSCN6526

We sailed at All Saints' Day in Croatia and Montenegro for two weeks, with a very pleasant weather, except for the first day with heavy rain. The second week was more busy than the first one:

DSCN6550

On Saturday, after an evening at the restaurant with Morgane and Stéphane - charming crew members who left the boat after a week of cruising - spent listening to Croatian musicians including a singer with a beautiful deep bass voice, we left Vodice at 0:30 for a first night of navigation that brought us Bisevo and Vis. On Vis the place was not enough for a two-hour stop at the pier and we had to leave again for a second night's sailing, which brought us at lunchtime on Monday at Sipanska Luka, a deep bay of Otok Sipan, not far from Dubrovnik. We found a mooring buoy for lunch and to take pictures, before leaving for Montenegro, the goal of this week's trip.

We entered the Kotor Bay (Montenegro) at about 10 pm, and we started looking for Zelenca, the port of entry. Zelenca was devastated by an earthquake a few years ago and serves only as a customs port. We docked around 11pm along the protected wharf; following them we arrive at a gatehouse where a police officer took our passports asking us to return the next day at 8:30 before going to do the formalities of entry into the country at the captaincy.

DSCN6395

We wandered a bit along the beach the next morning before finding the building, deserted. Back to the customs, who calls the captain on the phone. Time to take a coffee in a bar to give him time to return to his office, everything is then linked very quickly, and we cast off to the next basin (the Kotor Bay is composed of several basins separated by bottlenecks). At the end of the narrow channel, in front of Perast, are two small islets on which religious buildings have been built. We approach the westernmost islet, along a beautiful quay that seems recent between the two islands - the depth do not lend themselves to approach directly on the old docks. The place is beautiful, it's like a mountain lake, with peaks all around. The church is pretty and can be visited - against cash, the local currency is the euro. We will have lunch on board before leaving for Kotor where we will arrive at sunshine. The guide Imray / Vagnon (2012 edition) is no longer relevant in these places: we do not park more in front of the captain's office along the wharf, but in a new marina nestled deep in the bay of Kotor, on mooring lines . DSCN6527At 18h our Bavaria 44 (thanks to AYC for having upgraded us) is moored, and we leave with the marina employee who came to collect the night in search of toilets, nestled in the old ramparts. These are closed, but the employee who shows us the location guarantees that they will be open in the quarter of an hour that follows. We leave to visit the beautiful medieval town, with old walls, orthodox churches in narrow streets, and welcoming shops.

DSCN6483

 

DSCN6437

The next day - Wednesday, November 1st - we leave at 7am from the marina. The day rises on the hills, the sky is a beautiful blue, weather is fairy. We are three (Evelyne, Pierrette and me), we release the boat quickly, we are making way at first for Zelenca, where we make the departure formalities of Montenegro (we could have done them in Kotor, but that would have forced us to a later departure and a waste of time). In Zelenca, now that we know the captaincy, it's going very fast. Evelyne and I do the formalities in half an hour, and find Pierrette in a café where we taste huge local chocolate croissants. Time to do some shopping, and we go again to Dubrovnik, the Pearl of the Adriatic. We will be there just before 18h. We moor the boat at the port of Gruz, in front of the beautiful caraque. Pierrette decides not to join us for the visit of the ancient city of Ragusa ; we leave her and take the bus n ° 1. We will spend the evening in the medieval city, and after a spritz with Aperol we will dine at the Arsenal, the restaurant whose terrace overlooks the old medieval port. Stylish waiters will offer exquisite marinated chicken fillets with a friendly, inexpensive local wine. 

DSCN6428

sculptures

Fontaine_d_Onofrio_011117

The Stradun (main street) is almost deserted, and the On

ofrio fountain is nicely photographed - each mouth of the fountain has a different sculpture. We will end the evening in the streets of the upper town before returning to the boat.

DSCN6539

Thursday morning we say good-bye to Pierrette, who does not want to do the navigation night necessary to come back at Vodice, and who will return by bus. At 10:30 am we are at the fuel pier, on the left bank of the port, rather to the exit after the tourists' quays. It is a station that is both petrol for boats and petrol station for cars. We refuel there before heading out for a two-man cruise - a luxury on a 44 feet sailboat. A smooth night's sailing with a nice moonlight takes us back to the Sibenski Kanal on Friday. As it is still early and the weather is rather mild, I take this opportunity to show Evelyne the River Krka and we go back to Skradink. Back in the islands in front of Vodice, we take the opportunity to do some exercises of retrieval a man over board - with very, very little wind - taking care not to interfere with a regatta that not far from here. We are back in port at 15:00.

DSCN6429