Sortie de Luka Polace 150217

Okulkje, entrée de la baie 150217

Mercredi 15 février 2017. Réveil difficile. Les doutes que j’avais concernant la viande des spaghettis bolognaise d’hier soir sont confirmés. Mes compagnons heureusement ont mieux digéré que moi ce qui était peut être un hachis à base d’abats. A 8h47, le ciel est pur ; des toutes petites vaguelettes animent la baie très fermée de Luka Polace où nous sommes arrivés cette nuit. Mathilde va au balcon avant rejoindre les enfants, Mani et Kéoni, ainsi que Pierre occupé à la baille à mouillage. Je prends la barre le temps de relever l’ancre. A 9h13, Mathilde est à la barre à la sortie est du fjord de Luka Polace. Le ciel est bleu, sans un nuage. A 11h17 on entre dans le fjord d’Okulkje, sur la côte nord de Mljet. Le petit sous-marin rouge pour touristes qui y est parfois amarré a disparu. 

Okulkje, amarrage sur pendille 150217

Je propose à Guillaume de faire une prise de quai par l’arrière sur pendille, après un cercling pour positionner le bateau. C’est une manœuvre qu’il n’a encore jamais faite à la barre. Toutes les places de ponton sont libres, et nous choisissons celle à côté du market, près du restaurant Marin. A la seconde tentative, Guillaume réussit sa manœuvre, les équipiers fixent les aussières et la pendille, et à 11h45 tout le monde débarque pour aller faire à pied un petit tour de la baie. 

Okulkje, mollusques bivalve 150217

Le fond de celle-ci n’est pas très profond, et nous y repérons des coquillages bivalves qui nous semblent énormes - une vingtaine de centimètres de diamètre. Ils sont dressés verticalement sur le fond. Au bout d’un quart d’heure de marche je propose à mes amis de continuer seuls. J’ai envie de faire quelques photos et de retourner travailler à bord une demi-heure. A leur retour – ils prendront le temps de faire le tour complet de la petite baie - nous reprendrons directement la mer : le déjeuner sera pour l’arrivée à Dubrovnik.

 

Okulkje 150217

A 14h50 nous franchissons la passe au nord de Lopud pour accéder au chenal entre les îles qui, le long du continent, va nous conduire jusqu’au port de Dubrovnik. Les enfants profitent de la petite heure de navigation qui nous reste pour se reposer et réviser les noeuds.

Près de Lopud 150217

En route pour Dubrovnik 150217

Ecole de nœuds 150217

Arrivée à Grüz 150217 2

A 15h55 nous sommes à l’entrée de Grüz, le port de Dubrovnik. Mathilde est à la barre, nous sommes à la recherche d’une place. Nous la trouvons à l’arrière de la caraque, la même place que nous avions occupée en avril 2016. Je propose à Mathilde de garder la barre pour ranger le bateau le long du quai, mais elle préfère me repasser les commandes. La manœuvre est exécutée sans accroc. Pierre saute à terre fixer le bateau avec la pointe arrière, tandis que Mathilde s’occupe de la pointe avant ; Guillaume rectifiera ensuite la pointe avant en la passant en double. On n’ira pas jusqu’à fixer les gardes : descendu sur le quai je me rends compte qu’on est en plein sur les emplacements de bateaux qui organisent des sorties dans les îles. 

Arrivée à Grüz 150217 1

Arrivée à Grüz 150217 3

Arrivée à Grüz 150217 4

 

Arrivée à Grüz 150217 5

Arrivée à Grüz 150217 6

Déjeuner à bord de l'Alma 3 à Grüz 150217

Ca m’étonnerait qu’ils fonctionnent beaucoup en février, mais je vais quand même faire déplacer le bateau. Guillaume à terre m’aide avec une aussière à dégager l’avant du bateau du quai et nous voilà repartis pour quelques mètres. Parvenus hors de la zone de débarquement des vedettes de touristes, nous amarrons de nouveau le bateau. Par précaution, je vais héler les occupants de la grosse vedette de la Policija stationnée juste devant nous ; ils me confirment que je peux sans problème passer la nuit à cet emplacement. Nous finissons l’amarrage du bateau, et à 16h30, tout est en ordre.

La Policija à couple à Dubrovnik 150217

Entre temps, une seconde vedette de la police est arrivée, qui s’est mise à couple de la première. C’est gentil de leur part : il y a de grandes chances pour qu’ils nous aient cédé leur place pour la nuit. Vingt-cinq minutes plus tard, nous sommes tous dans le cockpit, attablés devant une salade de riz, maïs et olives. Les assiettes blanches font un joli effet sur le vernis profond de la large table du cockpit. 

Nous débarrassons  le cockpit de tout ce qui peut être volé (manivelles de winch, jumelles, etc.) et nous apprêtons à partir passer la soirée dans la vieille ville.

Visite de Dubrovnik 150217 1

Visite de Dubrovnik, le bus n°1 150217

A 18h35 nous sommes dans le bus qui nous déposera devant le pont donnant accès à la vieille ville. De mémoire c'est le n°1 – dernier bus pour revenir au port à 1h du matin. La nuit est tombée. Prendre le bus est pratique : l’arrêt est juste à côté du bateau. Un quart d’heure après, nous arpentons la Placa (aussi appellée Stradun), l’artère principale de la vieille ville qui part de la fontaine d’Onofrio en direction du beffroi.

Visite de Dubrovnik 150217 2

Visite de Dubrovnik 150217 5

Visite de Dubrovnik 150217 6Visite de Dubrovnik 150217 7Visite de Dubrovnik 150217 4

Spritz à l'Aperol à Dubrovnik 150217 2

Nous sommes accostés par un vendeur, qui nous vante les mérites de son restaurant. Pour un peu, il nous y conduirait directement. Prudents, nous déclinons son invitation et refusons de nous engager. J’ai le souvenir début août 2014 d’avoir très bien dîné dans une des rues parallèles à la Placa qui sont un peu plus haut sur la colline. Le steak de thon avait fait l’unanimité des convives et j’espère retrouver l’endroit. A défaut, les restaurants ouverts dans ces petites rues lors de notre croisière de Pâques 2016 feraient bien notre affaire. 

Apéritif à Dubrovnik 150217 3

Peu après sept heures notre petit groupe éclate, chacun explorant la ville à son allure, et au gré de son inspiration. De mon côté, après avoir pris quelques photos j’aspire à un Spritz. Nous nous sommes donnés rendez-vous au grand café à côté de la statue pensive de Marin Drzic (né à Raguse – ancien nom de Dubrovnik – en 1508, et mort à Venise en 1567, Marin Drzic est considéré comme le plus grand prosateur et dramaturge de la République de Raguse. Source : Wikipédia). Je m’y installe avec délice à une petite table le long de la balustrade. On est dans le sud (Dubrovnik est à la même latitude que Bastia et Perpignan) et je savoure la douceur de cette soirée. Peu avant vingt heures, je suis rejoint par mes équipiers, et nous émigrons vers une table plus grande. 

Visite de Dubrovnik 150217 8Marin Drzic à Dubrovnik 150217

Boutique à Dubrovnik 150217

Nous resterons une quarantaine de minutes dans cet endroit accueillant, avant de nous mettre en quête de notre restaurant. Las, les restaurants des rues hautes sont tous fermés ce 15 février. Après avoir parcouru de nombreuses ruelles et admiré une échoppe où sont vendues des maquettes de bateaux, nous finissons par reconnaître que le rabatteur qui nous a accosté sur la Placa nous a sans doute indiqué le seul endroit ouvert à Dubrovnik. Nous redescendons, et échouons vers 21h dans son restaurant ou, comme prévu, nous finirons par mal manger et payer cher un repas quelconque. 

Dîner à Dubrovnik 150217

Pas grave, Dubrovnik restera toujours dans mon souvenir comme un endroit magique. Nous quittons le restaurant vers 23h pour regagner l’arrêt du bus qui nous redescendra vers le port de Grüz. En montant le Stradun nous repassons devant des structures bizarres et des échafaudages qui m’avaient fait penser en début de soirée qu’on rénovait une ancienne porte de la ville. En nous approchant, nous constatons que les structures sont en plastique. Les colonnes n’en n’ont que l’apparence ; ce sont juste des demi cylindres, destinés à être vus d’un seul côté. Interrogé, un policier qui patrouille sur l’avenue nous explique que ce sont les décors du Robin des Bois qu’on tourne en ce moment à Dubrovnik.

Dubrovnik, ruelle, 150217

Visite de Dubrovnik 150217 8

Wednesday, 15 February. Departure around nine a.m. from Luka Polace (Mljet). We make first stopover in Okulkje, very beautiful cove very sheltered on the north coast of Mljet. Guillaume is at the helm, it's his first docking by the back with mooring line. Visit of the bay by foot for the crew, then departure towards Dubrovnik. We arrive at the port of Grüz (Dubrovnik) around 16:00. Lunch on board, then we leave by bus (bus n ° 1) to visit the medieval old town, very beautiful. We take an aperitif near the statues of Roland and Marin Drzic, then go to dinner at 9pm in the only open restaurant. On that day, there were movie sets in place for the shooting of the next Robin Hood.

Visite de Dubrovnik 150217 3

Photos : Sortie de Luka Polace 150217 ; Okulkje, entrée de la baie 150217 ; Okulkje, amarrage sur pendille 150217 ; Okulkje, mollusque bivalve 150217 ; Okulkje, la baie 150207 ; Près de Lopud 150217 ; Entre Okulkje et Dubrovnik 150217 ; Révision des nœuds à bord de l'Alma 3 150217 ; La vedette de la Policija à Grüz 150217 ; L'entrée du port de Grüz 150217 ; Port de Grüz, à la recherche d'une place 150217 ; Port de Grüz, le Bavaria 44 Alma 3 à quai 150217 (1 à 3) ; Port de Grüz, déjeuner dans le cockpit 150217 ; Port de Grüz, le Bavaria 44 Alma 3 à quai 150217 (3) ; Dubrovnick, la Placa 150217 ; Dubrovnik, dans le bus n°1 150217 ; Dubrovnik, le beffroi 150217 ; Dubrovnik, visite et détails 150217 (1 à 3) ; Dubrovnik, le port médiéval 150217 ; Dubrovnik, Spritz à l'apéritif 150217 (1 à 3) ; Marin Drzic, 150217 ; Dubrovnik, ici on vend des maquettes de bateaux 150217 ; Dubrovnik, dîner au restaurant 150217 ; Dubrovnik, rues et ruelles, 150217 (1 à 5). Auteur : Philippe Bensimon.

Dubrovnik, décors de

Ruelle de Dubrovnik 150217