Zelenika, Réveil au quai des douanes, mercredi 21 octobre 2020

Zelenika, mercredi 21 octobre 2020 (2)

Zelenika, 21 octobre 2020

Zelenika, mercredi 21 octobre 2020. Reveil à 8h15. Zelenika est l'un des ports d'entrée du Montenegro. Nous y sommes arrivés durant la nuit, et nous avons passé celle-ci amarrés au quai des douanes. Avec Christine, nous quittons le bord à 8h40 pour aller faire à la capitainerie les formalités d'entrée du bateau. Nous commençons par aller voir les gendarmes dans leur guérite à l'entrée du quai, en leur demandant s'il est possible d'avoir le tampon du Montenegro sur nos passeports. Ils nous informent qu'ils ont des problèmes d'informatique, et qu'il y a des coupures d'électricité en ce moment. Ils nous indiquent également l'emplacement de la capitainerie. Celle-ci est installée dans une maison en pierre qui donne sur un jardinet et la plage ; un écu métallique en orne l'entrée. Le harbour master prend nos documents et nous prie de nous asseoir. Les formalités vont aussi vite que possible – des pannes de courant affectant l'informatique de la capitainerie - et les prix ont baissé. L'an passé la vignette (séjour d'une semaine) coûtait une quarantaine d'euros, et le pavillon de courtoisie du Monténégro était fourni avec. Cette année on ne paye plus qu'une trentaine d'euros de droits, mais le pavillon n'est plus fourni. Par chance, j'ai emporté avec moi un pavillon de courtoisie utilisé lors de mes précédents voyages. A 9h05 les formalités sont achevées à la capitainerie.

Je vais profiter de cette courte escale pour acheter des croissants pour l'équipage et trouver un bar équipé de sanitaires – j'ai des chaussettes et des slips à laver. Le premier café dans lequel je rentre ne peut pas me servir un expresso : coupure de courant. Le second dans lequel je pénètre a le même problème – qui doit affecter toute la ville en ce moment. En attendant que le problème soit résolu, j'entame ma lessive dans les toilettes de l'établissement. Quelques minutes plus tard, l'électricité revient. J'avale rapidement mon expresso, je retrouve Christine et nous rentrons au bureau des douanes sur le quai. Là, on nous apprend qu'il y a « un problème », et on nous demande de rentrer à bord et de patienter un peu. 

Zelenika, petit déjeuner au quai des douanes, mercredi 21 octobre 2020

9h30 : petit déjeuner à bord. Des douaniers viennent nous demander à nouveau de patienter, et reviennent procéder à une inspection minutieuse des cales du bateau. Curieusement, ils n'iront pas inspecter les cabines, et se borneront aux coffres – nombreux – du cockpit. J'ai eu l'impression qu'ils cherchaient une plaque signalétique du bateau – sans pouvoir l'affirmer. A 10h20, Michel et moi allons coller sur le mât les vignettes garantissant que nous avons bien payé les taxes d'entrée et de séjour au Monténégro. Nous en profitons pour hisser à tribord le pavillon de courtoisie monténégrin. En l'absence de drisse de dans les barres de flèche côté tribord, nous hissons le pavillon avec la drisse de spi. Quelques minutes après, les policiers reviennent et nous souhaitent bonne route.

Zelenika, goélette en bois, mercredi 21 octobre 2020 (1)

Bouches de Kotor, second bassin, Faty à la barre, mercredi 21 octobre 2020 (1)

Bouches de Kotor, second bassin, la marina en construction, mercredi 21 octobre 2020 (1)

Bouches de Kotor, l'entrée du troisième bassin, , mercredi 21 octobre 2020

10h45, départ de Zelenika. Le temps est superbe, même si le vent fait complètement défaut. Nous remontons vers l'est le second bassin, avec pour objectif de passer la nuit à Kotor, tout au fond du bassin nord-est des Bouches de Kotor. Dix minutes après notre départ, nous croisons une jolie goélette en bois, ancrée le long du rivage. Vers 11h15, nous laissons à tribord un grand complexe associant marina et immeubles résidentiels. Les travaux progressent semble-t-il, mais ne sont pas encore achevés, et des ouvriers travaillent sur les toitures. Ce matin, c'est Faty qui est à la barre. A midi, nous sommes à l'entrée du chenal qui fait communiquer le deuxième bassin avec les deux derniers bassins situés plus au nord. Un ferry assure la liaison d'une rive à l'autre ; nous ralentissons pour le laisser passer.

Bouches de Kotor, troisième bassin, mercredi 21 octobre 2020 (2)

A 12h20 nous sommes sortis du chenal. Nous laissons à bâbord une première église construite sur un petit îlot. Elle fait face à Otok Gospa od Skrpjela, un second îlot à peine plus grand, sur lequel a été construite une petite abbaye médiévale. Les fonds étant peu profonds aux abords de l'îlot, un quai a par la suite été construit pour permettre à des embarcations dotées d'un fort tirant d'eau de pouvoir accoster. C'est ce quai que nous allons utiliser. De mémoire, je pense qu'il doit il y avoir trois à quatre mètres de profondeur au droit du quai. Les barques à fond plat perpétuent la tradition médiévale, et amènent les touristes directement aux bollards qui ceinturent l'abbaye.

Otok Gospa od Skrpjela, arrivée à l'abbaye, mercredi 21 octobre 2020 (2)

Le Sun Odyssey 509 Rok Point à Otok Gospa od Skrpjela, mercredi 21 octobre 2020 (3)

Le Sun Odyssey 509 Rok Point à Otok Gospa od Skrpjela, mercredi 21 octobre 2020 (2)

Otok Gospa od Skrpjela, l'abbaye, détail, mercredi 21 octobre 2020

 A 12h30, le bateau est rangé le long du quai qu'il occupe dans son intégralité, côté bâbord. Nous nous égayons sur l'îlot et prenons notre temps pour visiter l'abbaye et ses abords – le cadre est magnifique. La légende veut que l'îlot soit artificiel, construit avec les épaves des pillards vaincus par les habitants du village situé un peu au nord sur la côte. A 14h, je me suis un peu éloigné du bateau où certains ont mis la musique trop fort pour mon goût – j'aime écouter le silence, le bruit du vent, le clapotis des vagues, le bruissement des insectes. Je me suis allongé au soleil sur le marbre du quai, adossé à un muret. L'endroit est paisible, serein. Je découvre que Pierre s'est mis à l'eau. Il a perdu des lunettes, et plonge pour les récupérer.

Otok Gospa od Skrpjela, l'abbaye, mercredi 21 octobre 2020 (3)

Otok Gospa od Skrpjela, l'autel de l'abbaye, mercredi 21 octobre 2020

Baignade à l'abbaye, mercredi 21 octobre 2020

En route vers Kotor, Léa à la barre, mercredi 21 octobre 2020

A 15h10, après avoir déjeuné, nous quittons le quai de Gospa od Skrpjela. La manœuvre se fait contre une garde, c'est Léa qui est à la barre. Peu de temps après, elle aura pour mission de récupérer un déchet plastique qui flotte dans le fjord. Jusqu'ici, nous n'avons pas encore eu assez de vent pour faire des récupérations d'homme à la mer à la voile. J'espère que nous pourrons voir ce type de manœuvre dans les jours qui viennent. Nous prenons la direction de Kotor, au cap 108°, moteur réglé à 1.800 trs/mn pour avoir une vitesse moyenne de cinq nœuds.

En route pour Kotor, mercredi 21 octobre 2020

En route vers Kotor depuis l'abbaye, mercredi 21 octobre 2020 (2)

La cité face à Otok Gospa od Skrpjela, mercredi 21 octobre 2020 (5)

Le Sun Odyssey 509 Rock Point à Kotor, mercredi 21 octobre 2020

A 16h55, Léa arrive à la marina de Kotor et gare le bateau, amarré sur pendille. L'employé de la marina nous informe que les sanitaires sont fermés – il y a quelques années on utilisait des sanitaires situés dans l'épaisseur des remparts, à l'entrée de la ville.

Je donne quartier libre à l'équipage pour visiter Kotor jusqu'à 19h30 ; on se retrouvera au bateau pour l'apéritif et le repas du soir. Nous dînerons tard – c'était prévu : à 23 h je sers un couscous au poulet, aux oignons confits et aux raisins.

Kotor, l'entrée de la ville, mercredi 21 octobre 2020

Kotor, l'église, mercredi 21 octobre 2020 Kotor, intérieur de l'église, mercredi 21 octobre 2020 (2) Kotor, les remparts, mercredi 21 octobre 2020 (1)

Kotor, les remparts, mercredi 21 octobre 2020 (3)

Couscous aux raisins et oignons confits, Kotor, mercredi 21 octobre 2020

 ____________

Zelenika. Wake up at 8:15 am. Zelenika is a port of entry to Montenegro. We got there during the night, and we spent it moored at the customs wharf. With Christine, we leave the board at 8:40 am to go to the harbor master's office for the formalities of entering the boat. We start by going to see the gendarmes in their booth at the entrance to the quay, asking them if it is possible to have the Montenegro stamp on our passports. They inform us that they have computer problems, and that there are power cuts at the moment. They also tell us the location of the harbor master's office. This one is installed in a stone house which gives on a small garden and the beach; a metallic shield adorns the entrance. The harbor master takes our documents and asks us to be seated. The formalities are going as quickly as possible - blackouts affecting the IT in the harbor master's office - and prices have fallen. Last year the vignette (one week stay) cost around forty euros, and the Montenegro courtesy pavilion was provided with it. This year we only pay around thirty euros in rights, but the flag is no longer provided. Luckily, I took with me a courtesy pavilion used on my previous trips. At 9:05 am the formalities are completed at the harbor master's office.

Zelenika, le pavillon de courtoisie du Montenegro hissé avant le départ

I will take advantage of this short stopover to buy croissants for the crew and find a bar with sanitary facilities - I have socks and briefs to wash. The first cafe I go into can't serve me an espresso: power cut. The second one I'm getting into has the same problem - which must be affecting the whole city right now. While waiting for the problem to be resolved, I start my laundry in the toilets of the establishment. A few minutes later, the electricity returns. I quickly swallow my espresso, I find Christine and we go back to the customs office on the quay. There, we are told there is "a problem", and we are asked to go back on board and wait a bit.

9:30 am: breakfast on board. Customs officers come to ask us again to wait, and come back to carry out a meticulous inspection of the ship's holds. Curiously, they will not go to inspect the cabins, and will limit themselves to the - numerous - cockpit lockers. I got the impression that they were looking for a boat nameplate - without being able to tell. At 10:20 am, Michel and I will stick the stickers on the mast guaranteeing that we have paid the entrance and tourist taxes in Montenegro. We take the opportunity to hoist the Montenegrin courtesy flag to starboard. In the absence of a halyard in the spreaders on the starboard side, we hoisted the flag with the spinnaker halyard. A few minutes later, the police come back and wish us a safe journey.

Bouches de Kotor, second bassin, farniente, mercredi 21 octobre 2020 (1)

Bouches de Kotor, l'accès au troisième bassin, mercredi 21 octobre 2020 (1)

Bouches de Kotor, Adriatica, mercredi 21 octobre 2020 (1)

10:45 am, departure from Zelenika. The weather is superb, although the wind is completely lacking. We go up to the east the second basin, with the aim of spending the night in Kotor, at the bottom of the northeast basin of the Bouches de Kotor. Ten minutes after our departure, we pass a pretty wooden schooner, anchored along the shore. At around 11:15 am, we left a large complex on starboard side, combining the marina and residential buildings. The work is apparently progressing, but is not yet complete, and workers are working on the roofs. This morning, Faty is at the helm. At noon, we are at the entrance to the channel which connects the second basin with the last two basins located further north. A ferry ensures the connection from one bank to the other; we slow down to let it pass.

Bouches de Kotor, en entrant dans le troisième bassin, mercredi 21 octobre 2020 (1)

Otok Gospa od Skrpjela, mercredi 21 octobre 2020 (2)

At 12:20 we left the channel. We leave on the port side a first church built on a small islet. It faces Otok Gospa od Skrpjela, a second, barely larger islet, on which a small medieval abbey was built. The funds being shallow near the islet, a wharf was subsequently built to allow boats with a strong draft to be able to dock. This is what we are going to use. From memory, I think it must be three to four meters deep to the right of the wharf. The flat-bottomed boats perpetuate the medieval tradition, and bring tourists directly to the bollards that surround the abbey.

En route vers Kotor depuis l'abbaye, mercredi 21 octobre 2020

At 12:30 p.m., the boat is parked alongside the quay which it occupies in its entirety, on the port side. We cheer up on the islet and take our time to visit the abbey and its surroundings - the setting is magnificent. Legend has it that the islet is artificial, built with the wrecks of looters defeated by the inhabitants of the village located a little north on the coast. At 2 p.m., I stepped away from the boat where some people turned on the music a bit too loud for my taste - I like to listen to the silence, the sound of the wind, the lapping of the waves, the rustling of the insects, and I am am lying in the sun on the marble platform, leaning against a low wall. I discover that Pierre has taken to the water. He lost glasses, and dives to get them back.

Otok Gospa od Skrpjela, l'abbaye, détail, mercredi 21 octobre 2020 (2)

Otok Gospa od Skrpjela, intérieur de l'abbaye, mercredi 21 octobre 2020 (1)

Otok Gospa od Skrpjela, terrasse de l'abbaye, mercredi 21 octobre 2020 (3)

At 3.10 p.m., after having lunch, we leave the quay of Gospa od Skrpjela. The maneuver is against a guard, it is Leah who is at the helm. Shortly after, her mission will be to recover plastic waste that floats in the fjord. So far, we haven't had enough wind yet to do any man overboard sail recoveries. I hope we can see this type of maneuver in the coming days. We take the direction of Kotor, heading 108 °, engine set at 1,800 rpm to have an average speed of five knots.

Récupération d'un plastique en mer, Léa à la barre, mercredi 21 octobre 2020 (2)

En route vers Kotor depuis l'abbaye, mercredi 21 octobre 2020 (4)

Bouches de Kotor, troisième bassin, mercredi 21 octobre 2020 (3)

At 4:55 p.m., Léa arrives at the Kotor marina and parks the boat, moored on a mooring line. The marina employee informs us that the toilets are closed - a few years ago we used the toilets located in the thickness of the ramparts, at the entrance of the city.
I give the crew free time to visit Kotor until 19:30; we will meet at the boat for the aperitif and the evening meal. We will have dinner late - that was planned: at 11 p.m. I serve couscous with chicken, candied onions and raisins.

Otok Gospa od Skrpjela, l'équipage au complet, mercredi 21 octobre 2020

 Vidéo : Monténégro, de Zelenika à Kotor via Otok Gospa od Skrpjela, mercredi 21 octobre 2020. Réalisation : Philippe Bensimon, Christine Marpot.  Photos : Le Sun Odyssey 509 Rock Point au quai des douanes de Zelenika, mercredi 21 octobre 2020 ; Zelenika, la plage, mercredi 21 octobre 2020 ; Zelenika, mercredi 21 octobre 2020 ; Zelenika, déjeuner au quai des douanes, mercredi 21 octobre 2020 ; Goélette au mouillage, à dix minutes de Zelenika, mercredi 21 octobre 2020 ; Faty à la barre dans le second bassin des bouches de Kotor, mercredi 21 octobre 2020 ; La marina en construction, Bouches de Kotor, mercredi 21 octobre 2020 ; Le chenal d'entrée dans le troisième bassin des Bouches de Kotor, mercredi 21 octobre 2020 ; L'îlot proche de Otok Gospa od Skrpjela, mercredi 21 octobre 2020 ; Otok Gospa od Skrpjela, arrivée, mercredi 21 octobre 2020 ; Otok Gospa od Skrpjela, le Sun Odyssey 509 Rock Point au quai, mercredi 21 octobre 2020 (1 et 2) ; Otok Gospa od Skrpjela, l'abbaye, détail, mercredi 21 octobre 2020 (1) ; Otok Gospa od Skrpjela, l'abbaye, mercredi 21 octobre 2020 ; Otok Gospa od Skrpjela, l'intérieur de l'église, mercredi 21 octobre 2020 ; Otok Gospa od Skrpjela, Pierre plonge à la recherche des lunettes  mercredi 21 octobre 2020 ;  Départ d'Otok Gospa od Skrpjela, Lena à la barre  mercredi 21 octobre 2020 ;  Départ d'Otok Gospa od Skrpjela, Alexia love les aussières, mercredi 21 octobre 2020 ; En route pour Kotor depuis Otok Gospa od Skrpjela, mercredi 21 octobre 2020 ; La ville de Perast, mercredi 21 octobre 2020 ; Kotor, le Sun Odyssey 509 Rock Point à la marina,  mercredi 21 octobre 2020 ; Kotor, l'entrée de la cité médiévale,  mercredi 21 octobre 2020 ; Kotor, l'église,  mercredi 21 octobre 2020 (1 et 2) ; Kotor, les remparts de la cité médiévale,  mercredi 21 octobre 2020 (1 et 2) ; Kotor, le couscous fazli servi à bord du Sun Odyssey 509 Rock Point,  mercredi 21 octobre 2020 ; Zelenika, le pavillon monténégrin flotte dans les barres de flèche, mercredi 21 octobre 2020 ; Bouches de Kotor, second bassin, farniente pour ceux qui ne sont pas de quart, mercredi 21 octobre 2020 ; Bouches de Kotor, le chenal de sortie au nord du second bassin, mercredi 21 octobre 2020 ; Bouches de Kotor, le chenal de sortie au nord du second bassin, Adriatica, mercredi 21 octobre 2020 ; Bouches de Kotor, arrivée dans les bassins nord, mercredi 21 octobre 2020 ; L'îlot devant Otok Gospa od Skrpjela,  mercredi 21 octobre 2020 (1 et 2) ; Otok Gospa od Skrpjela, l'abbaye, détail, mercredi 21 octobre 2020 (2) ; Otok Gospa od Skrpjela, l'abbaye, pièce intérieurel, mercredi 21 octobre 2020 ; Otok Gospa od Skrpjela, l'abbaye, détail, mercredi 21 octobre 2020 (3) ; Récupération de plastique en mer, Léa à la barre, mercredi 21 octobre 2020 ; Entre Otok Gospa od Skrpjela et Kotor, quart de repos, mercredi 21 octobre 2020 ; Entre Otok Gospa od Skrpjela et Kotor, détail de la côte, mercredi 21 octobre 2020 ; Otok Gospa od Skrpjela, l'équipage au complet devant le Sun Odyssey 509 Rock Point, mercredi 21 octobre 2020. Auteurs/authors : Zelenika, la plage, mercredi 21 octobre 2020 ; Zelenika, mercredi 21 octobre 2020 ; Goélette au mouillage, à dix minutes de Zelenika, mercredi 21 octobre 2020 ; Faty à la barre dans le second bassin des bouches de Kotor, mercredi 21 octobre 2020 ; La marina en construction, Bouches de Kotor, mercredi 21 octobre 2020 ; Otok Gospa od Skrpjela, l'abbaye, mercredi 21 octobre 2020 ; Départ d'Otok Gospa od Skrpjela, Lena à la barre  mercredi 21 octobre 2020 ; Bouches de Kotor, second bassin, farniente pour ceux qui ne sont pas de quart, mercredi 21 octobre 2020 ; Bouches de Kotor, le chenal de sortie au nord du second bassin, Adriatica, mercredi 21 octobre 2020 ; Bouches de Kotor, arrivée dans les bassins nord, mercredi 21 octobre 2020 ; Otok Gospa od Skrpjela, arrivée, mercredi 21 octobre 2020 ; Départ d'Otok Gospa od Skrpjela, Alexia love les aussières, mercredi 21 octobre 2020 ; La ville de Perast, mercredi 21 octobre 2020 ; Récupération de plastique en mer, Léa à la barre, mercredi 21 octobre 2020 ; Entre Otok Gospa od Skrpjela et Kotor, détail de la côte, mercredi 21 octobre 2020 : Christine Marpot. Autres photos : Philippe Bensimon.