Le Bavaria 44 Alma 3 à quai à Split 130217

Mausolée de Dioclétien, le beffroi 130217Mausolée de Dioclétien, la grille d'entrée (détail) 130217Mausolée de Dioclétien, le beffroi (détail) 130217

En route pour visiter Split, 130217Split, le petit port 130217

Lundi 13 février 2017. A peine suis-je arrivé dans le carré, mes équipiers sortis dans le cockpit me hèlent : un employé de la capitainerie vient nous demander de payer notre écot pour la nuit passée au quai. Le tarif est exorbitant : 647 kunas (86 euros) pour la nuit ! Je l’accompagne à la capitainerie avec les papiers du bateau pour remplir les formalités. Là, il me demande la longueur du bateau, et de lire sur un tableau affiché à côté de la porte d’entrée le tarif de la nuité correspondant à nos 45 pieds. J’ai l’impression qu’il a honte de ses tarifs – dont il n’est pas responsable – et veut me faire voir qu’il n’est pas en train de m’escroquer. 86 euros en plein hiver pour un quai sans eau ni électricité (même s’il est en marbre blanc !), c’est une façon de dire aux plaisanciers qui ont besoin de s’avitailler qu’on ne veut pas entendre parler d’eux. On finit par négocier un demi-tarif et un départ du bateau avant onze heures. 

Split, l'entrée du Mausolée de Dioclétien 130217Split, l'entrée du Luxor 130217

Le bar Louxor, dans le Palais de Dioclétien, Split 130217Il fait grand beau, la visibilité est totale. A 8h45 nous quittons le bord pour aller visiter le Mausolée de Dioclétien. La lumière est magnifique et je fais quelques photos. Arrivés à 9h20 à l’entrée du mausolée que j’ai déjà visité à deux reprises, je laisse mes équipiers et vais m’installer au bar Luxor. Je leur indique que je resterai au bar jusqu’à 10h. C’est la première fois que je rentre dans le Luxor, qui a la particularité de servir sur la marche supérieure de son perron les clients installés sur des coussins rouges, juste en face des colonnes de l’entrée du Mausolée. 

Split, tasse de thé au Luxor 130217

Quand je rentre à l’intérieur, je découvre une autre de ses particularités : il est installé dans des salles superbes, avec des colonnes et des arcades historiques. Un escalier mène au premier étage, à une salle aux parquets brillants éclairée par de grandes baies vitrées, d’où on a une vue magnifique sur la place en contrebas. Trois dames sont attablées devant des boissons au fond de la pièce, et mènent une conversation animée. Je redescends prendre mon thé, qui m’a été servi entre temps dans la véranda. Comme toujours en Croatie, le thé est servi avec un petit sachet de miel (med). J’en profite pour visiter les toilettes et me brosser les dents – je répugne à souiller l’eau des ports.

Split, l'intérieur du Luxor 130217Split, le Restaurant Central 130217

Split, dans le Palais de Dioclétien 130217

A 10h je quitte le Luxor ; je repasse par les ruelles qui mènent à la grande place où se trouvent le Restaurant Central et le Café de la ville (en français sur les tentes). Je ressors du Palais par la porte où je suis déjà passé la veille, sous l’œil bienveillant du portrait de Sigmund Freud. Le temps est superbe, et il y a déjà du monde aux terrasses qui donnent sur la mer. En longeant le quai, j’observe l’eau en dessous de moi. Elle est pure et le fonds est très propre le long de la promenade de marbre qui longe la baie ; visiblement les croates ont du respect pour leur environnement. A une centaine de mètres du bateau, je m’arrête pour regarder un des ferries des Jadrolinija qui quitte le port. 

Split, visite 130217Split, une des portes du Palais de Dioclétien 130217Split, le front de mer 130217 4

Split, le front de mer 130217

Split, le front de mer 130217 2

Départ à 11h05 du quai de Split. Un léger vent plaque l'Alma 3 contre le quai, et nous partons contre la garde montante pour décoller l’arrière du quai. En quelques instants les pare-battage sont rentrés par Pierre, et stockés sur les passavants. Les passavants sont larges, la mer est calme et nous allons les réutiliser dans quelques heures. Sortis du port, nous trouvons un petit vent de SSW, qui nous permet de naviguer un temps au près serré, en direction de Hvar. A 12h39 nous croisons le Tin Ujevic, un autre ferry des Jadrolinija, basé à Rijeka. Guillaume profite de ces quelques instants de tranquilité pour examiner ses achats du matin : il a trouvé dans un magasin GoPro repéré la veille une attache de poitrine pour sa caméra.

Split, le front de mer 130217 5Split, la croisette 130217Split,les arcades de la place Trg Narodni 130217Split, départ des ferries 130217

Split, départ du quai 130217

Split, départ des ferries 130217 2Nous arrivons à 13h dans la passe entre les îles de Solta et Brac ; le vent a légèrement tourné, nous sommes maintenant au près, l'Alma 3 avance à 6 nœuds. A 14h20 nous virons à la pointe ouest de Hvar pour rentrer dans le Pakleni Kanal, entre Hvar au nord et Sv Klement au sud. Sv Klement nous dévente, c’est désormais au moteur seul qu’il incombe d’assurer nos cinq nœuds de vitesse. Il fait un peu plus frais ici – sensation sans doute liée au vent apparent du bateau - et Pierre qui ce matin était en T-shirt a remis sa veste au col fourré pour déjeuner dans le cockpit.

Entre les îles 130217Près de Hvar, 130217Le petit port de Hvar 130217

Hvar, le petit port 130217 3

A 15h15 nous arrivons à Hvar. Pierre est à la barre et assure son premier accostage. Nous rangeons le côté tribord de notre Bavaria 44 le long du quai ; une bonne âme comme on en trouve beaucoup dans les ports veut nous aider à amarrer le bateau contre les gros pneus noirs qui servent de protection aux ferries. Je refuse son aide et décide de me mettre un peu plus loin. Nous fermons le bateau et débarquons ; je laisse une fois de plus mes équipiers visiter seuls la ville ; ils ont jusqu’à 16h30 pour visiter Hvar. J’ai du travail à faire sur mon ordinateur et je veux aussi trouver un poulet et de la viande hachée pour les spaghetti bolognaise du soir. Cinq minutes après que mes amis aient disparu, je vois arriver un énorme ferry qui se gare derrière nous. La perspective ne me permet pas de me rendre compte de la place dont il a besoin, et la vision est assez terrifiante.

Hvar, le ferry derrière l'Alma 3 130217

Je rebrousse chemin en courant, prêt à appareiller en toute urgence avec l'Alma 3. Fausse alerte ! Le ferry a largement la place, avec ses propulseurs de poupe et de proue il manœuvre quasiment sur place, et le temps que j’arrive à l'Alma 3 il a déjà commencé à débarquer ses passagers. Je repars en quête de mes victuailles. Je trouverai le poulet dans un petit market sur la place de l’église. Très sympathique, la caissière – une brune méditerranéenne assez grande - n’a pas de viande haché à me proposer . Elle m’indique un très grand supermarché Konzum que je ne connaissais pas, situé à gauche derrière l’église. J’y vais et découvre une grande surface de bonne taille ; en été Hvar, indiquée sur le Guide du Routard comme « le Saint-Tropez de la Croatie », doit compter de nombreux habitants. Des travaux sont en cours, et la place à côté du Konzum est envahie par la fumée bleutée des gaz d’échappement des engins de chantier ; l’air est devenu irrespirable. 

Hvar, visite 130217

Hvar, la place de l'église 130217

Hvar, 130217 2

Hvar, pensée pour Franck qui n'est pas avec nous, 130217

Mes courses faites, je retourne sur le front de mer me poser à la terrasse d’un bar pour y travailler tranquillement. Il est 15h50 ; je profite de la chaleur des derniers rayons du soleil pou savourer une tasse de thé. Je serveur dépose devant moi une addition de dix kunas (1,32 euros), contre vingt-quatre kunas ce matin au Luxor. Mes équipiers me trouveront à cette terrasse à la fin de leur balade et nous retournerons ensemble au bateau. Guillaume et ses enfants ont pu monter jusqu’au château, qui ne se visite pas complètement.

Hvar, le front de mer 130217

En route pour le mouillage de Vela Garska, 130217

A 16h35 nous quittons le port de Hvar ; Mathilde est à la barre. Nous sommes en route pour Vela Garska, une jolie calanque bifide où nous passerons la nuit ; nous y arrivons vingt-cinq minutes plus tard. Elle est située à 1,5 M au NW de Hvar ; nous l’avons repérée en passant devant en début d’après-midi.

C’est la troisième fois que je mouille à Vela Garska. La meilleure solution consiste à mettre une ancre dans 12 mètres de fond avec 40 mètres de chaîne (c'est tout ce qu'on a sur l'Alma 3), et de porter une aussière à terre. En arrivant dans Vela Garska les fonds remontent d’abord à 12m avant de replonger à 17m puis remonter enfin. C’est dans le premier plateau à 12m qu’il convient de mouiller si on ne veut pas être trop près des rochers. Lors de mes précédents passages je n’avais pas remarqué une bitte d’amarrage blanche sur les rochers, à l’intersection des deux branches de la calanque. J’avais alors utilisé les nombreux bracelets de rocher pour fixer mon aussière arrière. L’ancre envoyée, Guillaume et moi mettons à l’eau l’annexe et son petit moteur (un Honda 2,3 CV, j’adore ces moteurs légers à refroidissement par air), et aboutons nos deux plus longues aussières avant de prendre la direction de la côte et de la bitte d’amarrage. 

Vela Garska, le dîner mijote 130217

Bavaria 44 Alma 3, dîner à bord 130217

Nous avons juste ce qu’il faut en longueur d’aussière (45m en l’occurrence). Mani et Kéoni viennent avec nous dans l’annexe participer à la manœuvre. Guillaume et les enfants débarquent les premiers tandis que je fixe l’annexe à un bracelet de rocher. Au retour, je donne la barre de l’annexe à Mani qui nous ramène au bateau. Nous laissons l’annexe à l’eau, mais nous rangeons le moteur à bord sur sa chaise : demain matin nous n’en n’aurons pas besoin pour aller à terre détacher l’aussière. A 18h30, tout est en ordre, et nous prenons l’apéritif au Maraschino dans le cockpit du bateau ; à 19h15 je commence la préparation du repas du soir.

A 21h le poulet et ses légumes sont servis dans le carré du Nena, avec un vin rouge produit dans l’île où nous sommes.

Split, l'intérieur du Luxor 130217 3

Monday, February 13, 2017. Hardly arrived in the square, my crew left in the cockpit hail me: an employee of the captaincy comes to ask us to pay our ecot for the night spent at the quay. Exorbitant rate: 647 kunas (86 euros) for the night! I accompany him to the captaincy with the papers of the boat. We end up negotiating a half-fare and a departure before eleven o'clock. At 8:45 we leave the shore to visit the Mausoleum of Diocletian. Arrived at 9:20 am at the entrance of the mausoleum that I have already visited twice, I leave my crew and move to the Luxor bar. I told them I would stay at the bar until 10am. This is the first time I have come to the Luxor, which has the particularity of serving on the upper steps of its steps the customers installed on red cushions, just in front of the columns of the entrance of the Mausoleum. When I go inside, I discover another of its peculiarities: it is installed in superb rooms, with columns and historical arcades. A staircase leads to the first floor, to a room with bright parquet floors lit by large bay windows, from where you have a magnificent view of the square below. Three ladies are seated in front of drinks at the back of the room, and conduct an animated conversation. I go down to have my tea, which has been served to me in the veranda. At 10 am I leave the Luxor; The weather is superb, and there are already people on the terraces that overlook the sea.

Départ de Split 130217 2

Along the quay, I watch the water beneath me. It is pure and the bottom is very clean along the marble walk that runs along the bay; visibly the Croats have respect for their environment. A hundred yards from the boat, I stop to look at one of the Jadrolinija ferries leaving the port. Departure at 11:05 from the quay of Split. We have a light wind blowing the Nena against the wharf, and we go up against the guard to take off the back of the dock. Out of the harbor, we find a small wind of SSW. At 12:39 we cross the Tin Ujevic, a ferry from the Jadrolinija, based in Rijeka. At 1 pm we are in the pass between the islands of Solta and Brac ; at 2:20 pm we turn to the western tip of Hvar to enter the Pakleni Kanal, between Hvar to the north and Sv Klement to the south. At 15.15 we arrive in Hvar. Pierre is at the helm and ensures his first berthing. We line the starboard side of the Nena along the quay. We close the boat and disembark ; I leave once more my crew :. I have work to do on my computer and I also want to find a chicken and meat for spaghetti bolognese in the evening. My teammates will find me at a terrace at the end of their walk. At 16.35 we leave the port of Hvar. We are on our way to Vela Garska, a pretty bifid creek where we spend the night, 1.5 M at the NW of Hvar.This is the third time I've been anchored in Vela Garska. The best solution is to put an anchor in 12 meters of bottom with 40 meters of chain, and to carry a hawser ashore. Upon arriving in Vela Garska the funds go back up to 12m before returning to 17m then to go up finally. It is in the first plateau at 12m that it is advisable to wet if you do not want to be too close to the rocks. I had nnoticed a white docking on the rocks at the intersection of the two branches of the creek. We add our two longest  ropes (45m in this case), it’s just enough. 

Split, l'intérieur du Luxor 130217 2

Photos : Le Bavaria 44 Alma 3 à quai à Split 130217 ; Mausolée de Dioclétien, la grille d'entrée 130217 ; Mausolée de Dioclétien, le beffroi (détail) 130217 ; Mausolée de Dioclétien, le beffroi 130217 ; En route pour visiter Split, 130217 ; Split, le petit port 130217 ; Split, l'entrée du Mausolée de Dioclétien 130217 ; Split, l''entrée du Luxor 130217 ; Split, l'intérieur du Luxor 130217 2 ; Split, thé au Luxor 130217 ; Split, l'intérieur du Luxor 130217 3 ; Split, le Restaurant Central 130217 ; Split, dans le Palais de Dioclétien 130217 (1 et 2) ; Split, une des portes du Palais de Dioclétien 130217 ; Split, le front de mer 130217 (1 à 5) ; Split, les arcades de la place Trg Narodni 130217 ; Split, départ des ferries 130217 1 ; Split, départ de l'Alma 3, 130217 ; Split, départ des ferries, 130217 2 ; La passe entre Solta et Brac, 130217 ; Près de Hvar, 130217 ; Le petit port de Hvar 130217 (1 et 2) ; Hvar, le ferry derrière l'Alma 3 130217 ; Hvar, 130217 ; Hvar, la place de l'église 130217 ; Hvar, barque de pêcheurs 130217 2 ; Hvar, pensée pour Franck qui n'est pas avec nous, 130217 ; Hvar, le front de mer 130217 ; En route pour le mouillage de Vela Garska, 130217 2 ; Le repas du soir mijote, 130217 ; Vela Garska, dîner à bord 130217 ; Split, l'intérieur du Luxor 130217 1 ; Départ de Split 130217 2 ; Split, l'intérieur du Luxor 130217 3 ; Bavaria 44 Alma 3, départ de Hvar, Mathilde à la barre 130217. Auteur : Philipe Bensimon

Bavaria 44 Alma 3, départ de Hvar, Mathilde à la barre 130217