Primosten, 25 octobre 2020

Réveil à Primosten. Certains sont allés visiter la ville et la très jolie église au sommet de la colline ; d'autres comme moi ont préféré faire la grasse matinée. Je règle notre nuit à la capitainerie (450 kunas). Je profite ensuite des sanitaires de la capitainerie, et rejoins le bord peu avant dix heures. Nous quittons Primosten à 10h20 sous un ciel couvert, mais sans pluie. Avec peu de vent, nous avançons moteur réglé sur 1.800 trs/mn pour une vitesse légèrement inférieure à 5 nœuds. Nous profitons de la matinée pour compléter le « safety brief » un peu sommaire de la veille. A 11h15 nous passons le chenal Prolaz Dvainka. Le vent s'est levé (11 kt), nous permettant de couper le moteur et d'avancer sous grand-voile et génois à 4,5 nœuds de vitesse fond. Les vagues sont faibles, une dizaine de centimètres de hauteur environ.

A midi, nous nous amarrons sur bâbord (juste pour l'exercice) au tout petit quai du fort Saint-Nicolas, à l'entrée du canal Sv Ante qui mène à Sibenik. Nous ne pourrons pas aller visiter le fort, dont l'accès est fermé depuis sa rénovation il y a déjà un an. Nous repartons immédiatement, avec Christophe à la barre pour une manœuvre sur garde avant. Le vent de SE atteint une dizaine de nœuds, accompagné de courtes averses.

Rivière Krka, le pont en amont de Sibenik, dimanche 25 novembre 2020

Rivière Krka, en amont du premier pont en venant de Sibenik, dimanche 25 novembre 2020

A 13h25, nous passons devant Sibenik. Le temps s'est découvert ; il semble stable, et il ne pleut plus. Le repas de midi sera pris dans le cockpit ou je sers des tomates mozzarella en entrée. Nous naviguons à vue, et commençons quelques minutes plus tard à remonter la rivière Krka en direction de Skradin. A 13h51 nous passons sous le premier pont qui coupe la rivière Krka. Nous atteignons Skradin à 15h, sans toutefois y accoster. La rivière est bouchée en amont par un pont dont le tirant d'air est trop faible pour nous. La marina s'y est fortement développée ces dernières années, paraît-il sous l'influence de riches touristes russes.

Elevage d'huîtres et de moules sur la rivière Krka, dimanche 25 novembre 2020

Skradin, dimanche 25 octobre 2020 (1)

Nous rebroussons chemin, et redescendons la rivière Krka qui serpente entre les collines ; nous avons un peu de temps et nous faisons quelques exercices de récupération de l'homme à la mer à la voile devant Sibenik. A 17h Christine amarre le bateau sur bâbord à Sibenik, juste derrière la cathédrale Saint-Jacques. Le baromètre est passé depuis hier de 1017 hpa à 1016 hpa. Globalement, nous sommes plutôt heureux du temps de la journée : mis à part les quelques petites averses du début de journée, nous avons pu rester secs, ce qui n'était pas indiqué dans les prévisions météo.

Sibenik, on prépare les amarres pour l'arrivée, dimanche 25 novembre 2020

Sibenik, amarrage au quai, dimanche 25 octobre 2020

Christine et moi allons faire des courses au supermarché Tommy ouvert le dimanche – d'autres équipiers du bateau ont eu la même idée et nous nous rejoignons devant l'entrée. A 18h nous visitons la cathédrale Saint-Jacques, première au monde à avoir été construite avec une voûte sans mortier, une prouesse architecture pour l'époque. Sa façade est décorée de nombreuses figures. La crypte qui recèle le baptistère vaut la peine de descendre quelques marches.

Sibenik, cathédrale Saint-Jacques, dimanche 25 octobre 2020

Sibenik, cathédrale Saint-Jacques, détail de la façade, dimanche 25 octobre 2020

Sibenik, cathédrale Saint-Jacques, la nef, dimanche 25 octobre 2020

Sibenik, cathédrale Saint-Jacques, détail, dimanche 25 octobre 2020 (1)

Sibenik, cathédrale Saint-Jacques, détail, dimanche 25 octobre 2020 (3)

Sibenik, cathédrale Saint-Jacques, détail, dimanche 25 octobre 2020 (4)

Nous montons ensuite aux jardins du monastère et au cimetière situé sous le château. La montée par les ruelles médiévales dure environ quinze minutes en marchant d'un bon pas. De là, la vue est belle sur la cité en contre-bas, toute éclairée.

Nous n'y restons pas plus de cinq ou six minutes. A 19h30 nous sommes de retour au bateau, et je m'attaque à la préparation du repas du soir : poulet au curry et tarte aux pommes et poires.

Sibenik vue du cimetière, dimanche 25 octobre 2020

Awakening in Primosten. Some went to visit the city and the very pretty church at the top of the hill; others like me preferred to sleep in. I pay for our night at the harbor master's office (450 kunas). I then take advantage of the sanitary facilities of the harbor master's office, and join the edge shortly before ten o'clock. We leave Primosten at 10:20 am under an overcast sky, but no rain. With little wind, we are moving with the engine set to 1,800 rpm for a speed slightly less than 5 knots. We take advantage of the morning to complete the somewhat summary “safety brief” of the day before. At 11:15 am we pass the Prolaz Dvanka channel. The wind picked up (11 kt), allowing us to shut down the engine and move forward under the mainsail and genoa at 4.5 knots bottom speed. The waves are weak, about ten centimeters high. At noon, we moor on the port side (just for training) at the very small quay of Fort Saint-Nicolas, at the entrance to the Sv Ankt canal which leads to Sibenik. We will not be able to visit the fort, access to which has been closed since its renovation a year ago. We leave immediately, with Christophe at the helm for a maneuver on the front guard. The SE wind reached about ten knots, accompanied by short showers. At 13:25, we pass Sibenik. The sky is revealed; the weather seems stable, and it is no longer raining. Lunch will be taken in the cockpit where I serve tomatoes mozzarella as a starter. We sail by sight, and a few minutes later start to go up the Krka river towards Skradin. At 13:51 we pass under the first bridge which crosses the Krka river. We reach Skradin at 3 p.m., without docking there. The river is blocked upstream by a bridge whose air draft is too low for us. The marina has developed strongly there in recent years, it seems under the influence of wealthy Russian tourists.

Skradin, dimanche 25 novembre 2020 (2)

Sibenik, dimanche 25 octobre 2020

Sibenik, coucher de soleil, dimanche 25 novembre 2020

We turn back, and descend the Krka river which winds between the hills; we have a little time and we do some man overboard recovery exercises with sail in front of Sibenik. At 5 p.m. Christine moored the boat on the port side in Sibenik, just behind Saint-Jacques Cathedral. The barometer went from 1017 hpa to 1016 hpa since yesterday. Overall we are quite happy with the time of day: apart from a few small showers at the start of the day, we were able to stay dry, which was not indicated in the weather forecast. Christine and I go shopping at the Tommy supermarket open on Sunday - other crew on the boat had the same idea and we meet at the entrance.

Sibenik, cathédrale Saint-Jacques, la première voûte sans mortier, dimanche 25 octobre 2020

Sibenik, cathédrale Saint-Jacques, l'autel, dimanche 25 octobre 2020

Sibenik, cathédrale Saint-Jacques, la voûte du baptistère, dimanche 25 octobre 2020

Sibenik, cathédrale Saint-Jacques, les fonts baptismaux dimanche 25 octobre 2020

At 6 p.m. we visit the Cathedral of St James, the first in the world to be built with a mortarless vault, an architectural feat for the time. Its facade is decorated with many figures. The crypt which contains the baptistery is worth going down a few steps. We then go up to the monastery gardens and the cemetery located under the castle. The climb through the medieval streets takes about fifteen minutes while walking at a brisk pace. From there, the view is beautiful on the city below, all lit. We don't stay there for more than five or six minutes. At 7:30 p.m. we are back on the boat, and I tackle the preparation of the evening meal: chicken curry and apple and pear pie.

Sibenik, cathédrale Saint-Jacques, l'accès aux fonts baptismaux, dimanche 25 octobre 2020

Vidéo : De Primosten à Sibenik, dimanche 25 octobre 2020. Réalisation : Philippe Bensimon. Photos : Le quai de Primosten, dimanche 25 octobre 2020 ; Rivière Krka, dimanche 25 octobre 2020 (1 et 2) ; Rivière Krka, élevage d'huîtres et de moules, dimanche 25 octobre 2020 ; Skradin, dimanche 25 octobre 2020 (1) ; Sibenik au coucher du soleil, dimanche 25 octobre 2020.(1) ; Le Sun Odyssey 509 Rock Point à Sibenik, dimanche 25 octobre 2020 (1) ; Sibenik, la cathédrale Saint-Jacques, dimanche 25 octobre 2020 (1 à 6) ; Sibenik vue du cimetière , dimanche 25 octobre 2020 ; Skradin, dimanche 25 octobre 2020 (2) ; Sibenik au coucher du soleil, dimanche 25 octobre 2020.(2) ; Le Sun Odyssey 509 Rock Point à Sibenik, dimanche 25 octobre 2020 (2) ; Sibenik, la cathédrale Saint-Jacques, dimanche 25 octobre 2020 (7 à 8) ; Sibenik, la cathédrale Saint-Jacques, détail de la voûte du baptistère, dimanche 25 octobre 2020 ; Sibenik, la cathédrale Saint-Jacques, les fonts baptismaux, dimanche 25 octobre 2020 ; Sibenik, la cathédrale Saint-Jacques, l'accès à la crypte du baptistère, dimanche 25 octobre 2020. Auteur/author : Philippe Bensimon.